Jump to content

Projets du domaine skiable

Rate this topic


73450
 Share

Projets du domaine skiable  

40 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

Le 26/12/2019 à 18:43, webvan a dit :

La nouvelle "piste" (seul itinéraire "nature" du domaine maintenant)

Dahu (piste nature également) était très bonne après les chutes de février. Il y a aussi Cotérieux sur la liste des pistes nature

Link to comment
Share on other sites

Il n'y a plus de pistes "nature" sur le plan, mais on sait que Cotérieux, Dahu et Mérégers (partie haute) sont balisées et sécurisées, mais pas damées.

J'ai skié jusqu'au dernier jour et je n'ai jamais vu tourner le file-neige (ce qui ne signifie pas qu'il n'a jamais tourné, pour autant). Mais franchement, ce truc a-t'il une utilité ? Il suffit de marcher 50m pour atteindre le spot de HP, sans dépenser des hectolitres de gazoil. Quand ils décideront de mettre une vraie remontée, ok, je serai le premier content de pouvoir faire des rotations sur le lac vert;).

Franchement, les HP ouverts par la Sandonnière sont splendides, une remontée vers Roche-Chateau serait une deuxième extension très bénéfique au domaine (je vais m'attirer les foudres de beaucoup de gens, dont les randonneurs à ski dont le terrain de jeu se réduit, mais tant pis:pasmoi:)

ta-la-charger-plan-des-pistes-valloire-valmeinier-hiver-2019-2020-125.jpg

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, 73450 a dit :

Roche-Château :blink::blink: Mais c'est loin de tout, ça :lol:

Si le TS Pas des Griffes voit le jour, ça rapproche sérieusement de Roche Chateau. En passant par la crête et la pointe de la Pissine, ça n'est pas plus difficile ni plus long que d'aller au Lac de Curtalès en partant du refuge de Terre Rouge

Link to comment
Share on other sites

Ah oui depuis Valloire, moi j'avais compris une seconde extension de Valmeinier, après celle de la Sandonière.

Dans ce cas-là, oui ce sera accessible. Il est d'ailleurs possible qu'il y ait dans le futur une ou plusieurs remontées vers le secteur de la Pissine à la suite du TS Pas des Griffes, puisque la SEM semble déjà y penser. 

Cf https://www.mairie-valloire.fr/InfoliveDocuments/crac_sem_valloire.pdf

Citation

La SEM Valloire doit être en mesure de s’appuyer sur de nouveaux atouts, notamment en développant le domaine vers l’Aiguille Noire au-delà du Pas des Griffes, si le marché du ski à Valloire non seulement se maintient mais s’accroit efficacement avec le Club Med.

 

Edited by 73450
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, 73450 a dit :

Ah oui depuis Valloire

Oui, désolé, je faisais le parallèle avec la Sandonnière et les ouvertures de HP que ça a ouvert, et je me disais qu'avec des RM vers le Pas des Griffes et la Pissine, ce serait comparable :)

Link to comment
Share on other sites

Il est vrai que le nouveau Montissot a chamboulé les usages et la question CDQ ou Setaz n'est plus pertinente tant les bascules sont désormais simplifiées par ce nouveau Tsd 6.

 

Reste que la seule piste "officielle" qui ramène rapidement sur Montissot depuis le CDQ n'est ni la meilleure ni la plus securisante et elle n'a pas d'alternative séduisante en piste balisée (passage par les selles obligatoire). 

 

Du coup, il me semble que le changement de grand plateau par un Tsd devient une réelle priorité avant de penser à aller chercher plus loin dans le vallon de plagnette (hein Fred 😉) . Cela permettrait des rotations rapides sur un secteur accessible et déjà aménagé. Du haut, on peut basculer sur l'ensemble du domaine facilement (setaz, valmeinier, brive). Ça permettrait également une alternative rapide  à la descente complète sur Montissot (le tk étant souvent bondé quand même). 

 

Idem, avant d'étendre je préférerais qu'on optimise notamment le dernier point noir : le retour de Valmeinier...

Si la liaison inversin sommet brive 2 n'est pas possible il doit bien y avoir des alternatives (moneul ? ) pour l'arrivée de ce chaînon manquant. 

Enfin, on met en avant la sous utilisation du Tsd 6 des Verneys pour justifier certains projets mais quand on voit l'offre de pistes qui y mène ce n'est pas étonnant: la rouge est sympa mais je crois qu'elle n'a pas ouvert une journée cette année (non équipée en neige de culture) et la bleue n'a que peu d'intérêt. Le site de pompage de l'eau est juste à côté de l'arrivée du ts des Verneys on doit bien pouvoir tirer quelques lignes pour alimenter la rouge (j'ai oublié son nom 🤔) en neige de culture. 

 

Avec tout ça on serait déjà pas mal sans aller dans la fuite en avant de la course à l'armement eh avec un contexte global qui va certainement se durcir... 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Le 21/04/2020 à 10:48, frye a dit :

Du coup, il me semble que le changement de grand plateau par un Tsd devient une réelle priorité avant de penser à aller chercher plus loin dans le vallon de plagnette (hein Fred 😉)

Oh oui ! Et il faudrait le faire arriver plus à droite, pour enlever cette cochonnerie de fil neige inutile... (tiens d'ailleurs, je t'ai déjà dit ce que je pensais de ce fil-neige ?:rusure:)

Ceci étant, aller chercher plus loin dans la vallon de la Plagnette, c'est pas mal non plus😊 d'autant que même avec un TSD au Grand Plateau, on ne retrouvera pas les rotations sur le haut du domaine (Blanchon, Belette). On est obligés, comme tu dis, de passer par Mulots, qui est une des pires pistes du domaine : étroite, glacée et hyper-fréquentée. Reste celle qu'on appelle Mulots Bis, qui est très drôle, mais régulièrement impraticable. Donc agrandir le terrain de jeu de ce côté-là serait une bonne chose (même si ça implique de finir le retour par les Selles)

Le 21/04/2020 à 10:48, frye a dit :

Idem, avant d'étendre je préférerais qu'on optimise notamment le dernier point noir : le retour de Valmeinier...

200% d'accord également. Depuis le temps qu'on dit que cette liaison a été faite en dépit du bon sens

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Quelques informations :

- le tapis à la Séa est annulé pour cette année, il n'y a toujours pas eu d'attribution du marché, et il n'apparaît pas sur le nouveau plan des pistes.

- la nouvelle retenue collinaire de Valmeinier est toujours prévue, le projet a seulement pris du retard.

- le câble de la Sandonière a été changé.

- Quelques travaux de finition sur le TSD Montissot, comme prévu. Des opérations sont également en cours sur Moneul, on peut voir sur la webcam que le câble est retenu par une structure temporaire en gare amont.

- travaux de terrassement sur la piste Choucas au niveau de l'éboulement (photos : https://cybervalloire.com/forums/index.php?/topic/6210-plan-des-pistes-2020-2021/&do=findComment&comment=140833 )

- visible sur la webcam, les anciennes buses du plateau de Thymel, retirées au bout d'une saison, ont été déterrées. Je ne sais ce qu'ils comptent en faire.

- le télécorde du Pas des griffes n'apparaît plus sur le plan des pistes, il n'aura donc jamais servi.

Vous pouvez le voir aucun changement pour le skieur lambda cette année, et à priori il n'y a aucune extension de l'enneigement artificiel.

Link to comment
Share on other sites

Je ne sais pas, pas de précisions. Mais c'est sûrement un défaut sur le câble (fissure,...).

J'ai vu que le rapport au concédant de la SEMVAL était à l'ordre du jour du conseil municipal du 20 août. On va peut-être avoir des informations dans les prochains jours. J'espère que le document sera publié intégralement, comme l'a fait la mairie de Valloire il y a quelques mois.

Link to comment
Share on other sites

Les fermetures récurrentes sont liées à la météo, ce télésiège étant très exposé au vent.

S'il y avait eu un défaut vraiment sérieux sur le câble en cours de saison au point d'empêcher l'exploitation de l'appareil, une fermeture prolongée aurait été nécessaire, plus longue que une ou deux journées, et on en aurait entendu parler.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Colporteur 2020 : https://www.mairie-valloire.fr/InfoliveDocuments/le_colporteur_-_nov_2020_ld.pdf

Rien de spécial ou de nouveau à dire.

Travaux effectués cet été : poursuite du remplacement des canalisations du réseau de neige de culture ; travaux de drainage et de réhabilitation de la piste Choucas (où il y a eu un éboulement que certains ici avaient vu) ; nouvelle signalisation sur les pistes (que je trouve personnellement moins bonne que l'ancienne, mais bon..)

Futur : remplacement de la télécabine de la Sétaz par une autre télécabine ou par un télémix (qui impliquerait sûrement de raser entièrement le bâtiment de la gare aval) ; extension vers la vallée de la Plagnette

Link to comment
Share on other sites

 

Il y a 14 heures, Thymel60 a dit :

Bizarre sur le nouveau plan de piste l' itinéraire "ski rando" qui empruntait l'ancienne rodhos n'apparait plus...

 

Effectivement Rhodo n'est pas sur le plan mais elle apparaît dans la liste des pistes de la Setaz. C'est l'une des deux seules ouvertes officiellement d'ailleurs en ce moment. 

 

 

Screenshot_20201225_222048_com.lumiplan.valloire.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
Le 24/12/2020 à 11:03, PGS a dit :

Merci

A noter que pour la piste Choucas, une alternative au mur final a semble-t-il été mise en place dans le cadre de sa réhabilitation. On peut le voir sur le nouveau plan des pistes : https://www.valloire.net/quoi-faire/le-ski/plan-des-pistes/

A tester dès que possible...

Je n'ai pas fait la Choucas dans mes rares descentes en ski de rando, mais de visu depuis les Verneys, je n'ai rien distingué qui s'apparenterait à une alternative à la fin habituelle de Choucas. Bizarre bizarre..

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Colporteur juin 2021

Rien à signaler.

Citation

En termes d’actualité, les commissions pistes tenues récemment alimentent les études techniques sur les investissements sur le secteur Sétaz, en lien avec nos travaux financiers. Nous réalisons des prévisionnels financiers très précis et prudents selon quatre hypothèses avec/sans Club Med et avec/sans une augmentation de capital également en cours d’étude. Cette augmentation de capital aurait vocation, comme celle faite en 2016, à gommer une partie de l’impact de la crise du Covid sur notre capacité d’investissement afin de réaliser la stratégie de la SEM Valloire sans prendre trop de retard. Pour mémoire, trois grands axes de la stratégie SEM élaborée et menée depuis plusieurs années avec un souci de mutation quatre saisons raisonnée et prudente (sous la stratégie chapeau de la commune qui a la responsabilité de définir la stratégie du village-station) sont :

1- AMÉLIORER LE DOMAINE SKIABLE ET LE PRÉSERVER PAR UNE TRANSLATION EN ALTITUDE (neige de culture puis amélioration ou nouvelles pistes, espaces débutants, renouvellements TSD Montissot & TC Sétaz, investissement en vue de la translation dans la vallée de la plagnette pour compenser la perte des pistes en-dessous de 1900m d’altitude sur le Crey du Quart).

2- DIVERSIFIER L’OFFRE POUR MIEUX RENTABILISER UNE OFFRE QUATRE SAISONS (une montagne d’activités et e-pass loisirs) pour offrir plus d’activités aux clients mais aussi mieux rentabiliser l’été que la SEM Valloire juge stratégique pour accompagner la très importante saison d’été du village-station (30% de l’activité touristique de Valloire).

3- CONTRIBUER AUX CÔTÉS DE VALLOIRE TOURISME ET VALLOIRE RÉSERVATIONS à l’amélioration du dispositif marketing et commercial du village-station (réseaux sociaux, valloire.com/valloire.net, CRM).

 

Citation

pour compenser la perte des pistes en-dessous de 1900m d’altitude sur le Crey du Quart

J'espère quand même qu'ils n'incluent pas Lutins, qui a été refaite et équipée d'enneigeurs il y a moins de 10 ans.

--------------

Enquête publique à propos de la nouvelle retenue collinaire de Valmeinier sur le Crey du Quart (jusqu'au 30 août 2021).

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 2 months later...
Le 08/08/2021 à 21:50, 73450 a dit :

Conclusions du commissaire enquêteur : Avis défavorable.

Citation

Rappel de l’objet de l’enquête publique


Le projet soumis à l’enquête publique concerne la création d’une retenue d’altitude dans le secteur
du Crey du Quart situé sur la commune de Valmeinier. Il vise à augmenter la capacité de stockage
d’eau en vue de la production de neige artificielle, notamment pour garantir la liaison entre les
domaines skiables de Valmeinier et de Valloire.


Ce projet est porté par la SEMVAL, société d’économie mixte qui gère le domaine skiable de
Valmeinier.


Cette retenue d’altitude est prévue pour un volume de 149 000 m3. Elle est située sur la ligne de
crête faisant limite de commune entre Valmeinier et Valloire.


Le projet de retenue d’altitude fait l'objet d'une Demande d’Autorisation Environnementale unique,
regroupant une autorisation au titre de la loi sur l’eau en tant que « installation, ouvrages, travaux
ou activités (IOTA) » ayant un impact sur la ressource en eau, ainsi qu’une demande de
dérogation exceptionnelle en matière d’espèces protégées, du fait des impacts identifiés.


Il a fait l’objet d’une évaluation environnementale et a été soumis à l’avis de la Mission régionale
d’autorité environnementale, à l‘avis du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel et fait
l’objet d’une étude préalable agricole.


Ces procédures répondent à différents articles des codes de l’Environnement, de l’Urbanisme et
du code Rural.

Déroulement de l’enquête publique


L’enquête publique a eu lieu du mercredi 28 juillet 2021 au 30 août 2021 inclus.
Deux permanences du commissaire enquêteur se sont tenues dans chacune des mairies
concernées, à savoir les 5 et 30 août à Valmeinier et les 25 et 30 août à Valloire.


Un registre numérique accessible par internet et une adresse de messagerie dédiée ont été mis à
la disposition du public en complément des registres papiers disponibles en mairies.
L’affichage et les mesures de publicité ont été jugés satisfaisants.


L’enquête s’est déroulée dans de bonnes conditions avec toutefois une faible participation du
public aux permanences qui peut s’expliquer par le contexte sanitaire (crise COVID). Un petit
nombre d’observations a été recueilli sur les deux registres papiers mis à la disposition du public
en mairie. Le registre numérique, quant à lui, a bien fonctionné.


Au cours de l’enquête, 66 contributions ont été reçues :


8 observations écrites dans les registres d'enquête mis à disposition dans les deux mairies
dont 6 sur le registre de Valloire et 2 sur celui de Valmeinier,

58 observations enregistrées sur le registre numérique, dont 1 courriel et 1 observation
« test » déposée par moi-même à l’ouverture de l’enquête.


Aucun courrier postal n’a été adressé au commissaire enquêteur.
Le registre numérique, ouvert automatiquement le 28 juillet 2021 à 0h00 et clos de même le
30 août 2021 à 23h59, a enregistré 58 observations, soit 57 contributions du public. La
comparaison des observations des registres papiers et du registre numérique ne fait apparaitre
aucun doublon.
On dénombre donc 65 observations recevables au total, parmi lesquelles 46 observations
favorables au projet et 19 défavorables.

 

Conclusions du commissaire enquêteur


Ce projet de retenue collinaire s’inscrit dans le contexte, largement reconnu maintenant, du
changement et du réchauffement climatique.
La production de neige artificielle et son maintien sur les domaines skiables requièrent plusieurs
conditions indispensables pour être opérationnels :
• La disponibilité d’un volume d’eau suffisant et garanti
• Des températures suffisamment froides pour fabriquer la neige, si possible en début de
saison
• Le maintien de ces températures froides pendant la saison pour la conserver
La retenue collinaire nécessaire à la production doit, quant à elle, être vertueuse par rapport à
l’environnement où elle est établie et, si possible, éviter les enjeux environnementaux et
sociétaux :
• Ne pas détruire d’espèces protégées ni d’habitats de celles-ci
• Ne pas perturber ou détruire de zones humides et leurs espaces de bon fonctionnement
• Limiter au maximum l’impact paysager
• Compenser les impacts sur l’agriculture
Ces principes de base sont développés dans le dossier de la DREAL Auvergne Rhône Alpes
intitulé « Production de neige de culture dans un contexte de changement climatique »
.
Ce document précise que le dossier devra apporter des éléments sur le fonctionnement, actuel et
envisagé à moyen terme, du domaine skiable et le cas échéant de son système d’enneigement
artificiel, notamment sur les points suivants :
• Évolution du nombre de jours d’ouverture du domaine skiable,
• Suivi de l’évolution des températures,
• Nombre d’heures et volumes d’eau consommés par le réseau d’enneigeurs,
• Absence de conflits d’usage vis-à-vis de la ressource en eau,
• Analyse socio-économique concernant l’influence du développement de la neige de culture
sur le modèle économique de la station, et au final le prix des forfaits et l’attractivité
touristique.
• Diversification de l’offre touristique.

Les projets d’enneigement doivent s’inscrire dans une gestion équilibrée de la ressource en eau,
des milieux naturels et paysages montagnards. La justification des projets doit aller au-delà de la
viabilité économique des domaines skiables.
Tous ces éléments ne sont pas forcément abordés précisément dans le dossier mais c’est une
trame d’analyse qui permet d’évaluer le projet.
Ce rappel étant fait, le bilan de l’enquête réalisée, les observations du public et celles des services
ayant donné un avis permettent de dégager globalement les conclusions suivantes.


La solution et son dimensionnement


Le projet présenté parait surdimensionné par rapport à l’objectif de sécurisation de l’enneigement
de la seule liaison entre les domaines de Valmeinier et de Valloire. Bien que l’information soit
diffuse dans le dossier, il apparait que l’objectif final est d’enneiger les trois-quarts, voire la totalité
du domaine skiable de Valmeinier. C’est un des objectifs qui nécessite le volume important de la
retenue.
Un autre principe d’aménagement aurait pu être étudié et comparé, (volume strictement
nécessaire à la liaison entre les deux domaines) ou pourrait s’envisager avec la station de Valloire
qui prévoit aussi la construction d’une nouvelle retenue.


Les conditions climatiques


L’approche climatique des températures de froid est établie à partir de simulations calculées sur
des estimations du réchauffement climatique d’environ 2° C alors que cet objectif est déjà dépassé
en zone montagneuse, avec + 2,5 ° C confirmés à Bourg Saint-Maurice (données territoriales de
l’observatoire régional climat, air, énergie de la région Auvergne-Rhône-Alpes).
Les périodes de froid suffisant en début de saison tendent à se raréfier et limitent les possibilités
de production de neige d’où la nécessité du volume important de la retenue.


Le choix du site


La recherche de solutions alternatives ne donne pas satisfaction sur la recherche du meilleur site,
les hypothèses envisagées étant éliminées trop rapidement.
Concernant le site retenu, l’impact sur le milieu naturel est important avec des atteintes aux
espèces protégées et une destruction de zone humide.
Situé sur une ligne de crête, l’impact paysager est important avec des talutages sur presque 20 m.
de hauteur, même si ceux-ci sont partiellement dans la pente.
On note un impact sur l’espace agricole qui, lui, pourra être favorablement compensé.


L’aspect sociétal


Il semble que la justification du projet soit essentiellement économique ce qui n’est pas un objectif
suffisant, quand bien même il participe au maintien des activités de la station.
Le choix du site génère un risque important sur la commune de Valloire en cas de rupture de digue
avec des enjeux humains pouvant atteindre plus de 600 personnes sans possibilité de les
protéger.

En résumé, le projet tel qu’il est défini, présente les aspects positifs suivants :
 Sécurisation de la liaison entre les domaines skiables de Valmeinier et Valloire
 Volume assurant l’indépendance totale vis-à-vis de l’alimentation en eau potable
 Volume permettant plus de souplesse dans la fabrication de la neige
 Pérennisation des activités et des commerces de la commune si l’activité ski perdure
 Création d’un poste de nivoculteur à la SEMVAL (qui est normalement déjà créé)
 Installation d’une activité agricole d’élevage sur la commune avec l’équipement des
alpages en adduction d’eau pour les bêtes et la possible création d’une ferme
 Avis favorables majoritaires de la population


Par contre ce projet, dans sa conception actuelle, présente les aspects négatifs suivants quant à
sa situation et sa conception :
 Définition d’un volume très important par rapport aux objectifs de sécurisation de la liaison
Valmeinier / Valloire, laissant entrevoir une volonté d’extension des surfaces enneigées
artificiellement sur des secteurs non étudiés dans l’évaluation environnementale
 Manque de simulation sur les quantités de neige à produire, uniquement justifiées par le
volume de stockage souhaité qui permettront d’enneiger artificiellement jusqu’à 75% de
tout le domaine
 Choix du site, sur une crête, sans réelle étude comparative
 Site retenu qui génère un risque humain important
 Destruction d’une zone humide, d’espèces protégées et de leurs habitats
 Intérêt public majeur non confirmé pour justifier une dérogation exceptionnelle pour
espèces protégées
 Disponibilité de l’eau entièrement soumise aux prélèvements autorisés par EDF et non
garantis à long terme (conventions toujours révocables au profit de la production électrique)
 Prise en compte du réchauffement climatique basé sur des hypothèses et simulations
critiquables et reconnaissance d’une diminution des périodes de froid favorables à la neige
de culture en début de saison
 Consommation énergétique non détaillée
 Justification purement économique du projet pour de réels impacts environnementaux
cumulés

 Impact paysager important
 Incompatibilité avec le SDAGE Rhône Méditerranée Corse
 Des incompatibilités avec le SCoT Pays de Maurienne
 Pas de réversibilité du projet étudiée
 Peu de solutions « 4 saisons » développées ou étudiées en alternative au ski en vue d’une
diversification des activités


En conséquence, j’émets un AVIS DEFAVORABLE au projet de retenue d’altitude du
Crey du Quart, tel qu’il est défini et présenté dans ce dossier
.


Je précise que le principe d’une retenue collinaire pour la fabrication de neige destinée à garantir
l’enneigement de la liaison entre les deux domaines skiables serait envisageable, éventuellement
en prenant aussi en compte les besoins de Valloire et en mutualisant les projets sur un site, à
trouver, moins impactant pour l’environnement.

Fait à Bonvillaret, le 5 novembre 2021
Le commissaire enquêteur
Christian VENET

Les détails ici : Préfecture de la Savoie

Link to comment
Share on other sites

ppi-valloire-2020.png

L'année dernière, je doutais quant au suivi par la SEM de leur plan d'investissement élaboré avant la crise.

Mais en fait, non pour l'instant ils semblent le suivre. Il y aura bien la TC Sétaz en 2023, et un bâtiment construit prochainement (peut-être en 2022 ?). Je ne sais pas où, car j'ai loupé l'appel d'offre (je ne regarde pas tout le temps non plus), mais il sera construit : https://marches-publics.info/mpiaws/index.cfm?fuseaction=pub.affPublication&refPub=MPI-pub-2021286082&serveur=MPI&IDS=25

Edited by 73450
Link to comment
Share on other sites

Chose intéressante, on voit qu'un gros investissement est prévu également en 2026 sur les remontées mécaniques, le doute est permis, mais il serait raisonnable de penser qu'il s'agit du remplacement du Grand Plateau par une remontée plus performante étant donnée qu'il s'agira du dernier point noir du domaine côté Valloire après que la télécabine de la Sétaz ait été remplacée.

Edited by frantz
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...