Jump to content
Sign in to follow this  
BABOUCHE

AVALANCHE sur VALMEINIER

Rate this topic

Recommended Posts

Infos complémentaires : 3 personnes dans 1 état grave.

A priori, l'avalanche s'est déroulé dans le secteur du col des marches.

1 groupe de lycéens du lycée agricole de la Motte-Servolex encadré par 1 guide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
[...] encadré par 1 guide.

Comme quoi on n'est jamais à l'abri :unsure:

 

Bizarre quand même, d'aller là-bas après des chutes de neige importantes assorties de fort vent (risque maxi)

Share this post


Link to post
Share on other sites
[...] encadré par 1 guide.

Comme quoi on n'est jamais à l'abri :unsure:

 

Bizarre quand même, d'aller là-bas après des chutes de neige importantes assorties de fort vent (risque maxi)

Edited by BABOUCHE

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rentre tout juste de déclenchement héliporté sur Tignes. Meme information.

Le pilote de l'hélico qui était chez nous était çui qui devait aller déclencher en PIDA ce soir sur Valmeinier... malheureusement trop tard...

 

Apparemment, 3 morts et un disparu... lycéens ou etudiants de la Motte Servolex...

Pas d'info supplémentaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malheureusement, le bilan est de 4 morts, aux dernieres nouvelles....

Share this post


Link to post
Share on other sites

4 morts et deux blessés d'après F3.

En rando sur le col des Marches, hors domaine skiable, si j'ai bien compris..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de l'entendre sur FR3 AQUITAINE !

 

Guide et 3 jeunes décédés.

Guide d'ou ?

Celui qui a donné l'alerte jambe fracturée...

 

D'autre part et

D'apres un ami : 1 jeune de Bonneval et un de Lanslebourg.... (a verifier)

 

 

 

 

Les UV montagnes se passent en ce moment dans les Pyrénées, j'espère que ce n'est pas dangereux !

Edited by kitoune

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le guide était de La Plagne, paraît-il très connu dans la région de Valloire et de Valmeinier.

Les enfants du LEP de La Motte Servolex, en semaine d'oxygénation à Valmeinier.

 

Selon certaines infos, au Col des Marches, (Marmotte et son mari étaient sur les Inversins cet Après midi), la vision était proche de O, brouillard, et froid...

Sur Valloire, un free rider que je connais, a renoncé: dans sa combe, entre les arbres, il y avait 7O à 80 cm de poudre fraîche, et il a pris un coup de pied au cul par la coulée entre les arbres...

 

On m'a parlé de X personnes DCD, et toute la région est éffondrée... J'espère seulement que ce n'est pas vrai... C'étaient des enfants de xx et xx ans...

C'est affreux...

 

 

Topic modifié par Ours. C'étaient les informations qui circulaient à Valloire dans l'après midi...

Edited by ours polaire valloire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le groupe, qui pratiquait le ski de randonnée, était composé d'un guide et de sept lycéens...

Ce matin, quatre personnes ont trouvé la mort et deux autres ont été blessées dans une avalanche qui a emporté sept personnes à Valmeinier, dans un secteur hors-piste. La coulée, de 900 mètres de large et de 500 mètres de haut, s'est déclenchée peu après midi entre le Col des marches et le lac de Roche noire, à environ 2700 mètres d'altitude. L'un des jeunes, qui était en bout de cordée, a été épargné par l'avalanche et a pu prévenir les secours qui ont réussi à dégager l'un de ses camarades, qui se tenait en retrait du groupe, cet après-midi vers 16 heures.

Les secours des pelotons de montagne de Modane et Grenoble ont été mobilisés, ainsi que des militaires et des pisteurs-secouristes de Valmeinier. L'épais brouillard n'a pas permis de recherches en hélicoptère. Les adolescents, âgés de 15 à 17 ans, étaient scolarisés dans la classe ski études du lycée agricole public de la Motte-Servolex, en Savoie. Tous skieurs de très haut-niveau, ils effectuaient un stage dans le cadre de leur préparation au monitorat de ski alpin. Ils étaient tous équipés de balises de détection de type Arva. Les trois lycéens tués sont originaires de Haute-Savoie, de Savoie et d'Isère. Le ministre de l'Agriculture, Michel Barnier, a annoncé son intention de se rendre demain dans le lycée agricole où il rencontrera les élèves et l'équipe éducative. Une cellule d'assistance médico-psychologique a été mise en place au sein de l'établissement scolaire pour accueillir les familles, les élèves et le personnel. Une chapelle ardente a été par ailleurs dressée dans l'église de Valmeinier.

 

Source : Dauphiné Libéré

Share this post


Link to post
Share on other sites

LES INFOS DIVERGENT... d'une chaine à l'autre, d'une source à l'autre (age des jeunes, nombre, ...)

 

 

Attendons un peu que ça se décante, avant de raconter n'importe quoi...ne serait ce que par respect pour les familles...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci FRED, c'est bien ce que j'ai entendu aussi...

4 décès dont le guide..

 

Donc on ne dit pas n'importe quoi.. on essaie plutot de s'informer..

Edited by kitoune

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci FRED, c'est bien ce que j'ai entendu aussi...

4 décès dont le guide..

 

Donc on ne dit pas n'importe quoi.. on essaie plutot de s'informer..

 

Quand d'un coté on parle de jeunes de 14 à 15 ans, sources Dauphiné... et que de l'autre on parle de lycéens de 16 à 18 ans, sources Europe 1, j'estime qu'il y a forcement une des 2 sources qui dit n'importe quoi, désolé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bizarre quand même, d'aller là-bas après des chutes de neige importantes assorties de fort vent (risque maxi)

Plutôt étonnant oui... mais j'ai lu sur les dépêches web du Monde que le risque n'était que de 3 (?).

 

Edit : "que" de 3 malgré les chutes récentes et le vent comme l'a dit Fred. Risque 3, théoriquement, on reporte ses sorties non ?

Edited by Perio

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le risque d’avalanche était de trois sur cinq, selon le site internet de l’office du tourisme de Valmeinier."

 

 

(France Info)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lire le daubé d'hier avec l' article d'un expert qui explique que "plus on en sait sur les avalanches, plus on se rend compte que c'est difficile à estimer..."

 

Mais je crois que 3/5 n'est pas un risque d'avalanche qui impose un report à priori, mais plutôt une très grande attention.

4/5 ou 5/5 c'est autre chose. Au delà de ces chiffres, la seule chose qui hélas compte: c'est le triste bilan.

 

Il est toujours plus aisé, après un drame, de dire qu'on aurait jamais dû...

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/so..._en_savoie.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Triste fin pour ces jeunes qui se destinaient à un beau métier et une belle passion qui est la montagne.

 

Ces malheureux accidents nous prouvent encore une fois que nous devons rester humble et attentionné devant les éléments parfois hostiles que sont la montagne ou la mer...c'est vraiment moche

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dauphiné Libéré ce matin:

 

VALMEINIER Quatre personnes tuées par une coulée exceptionnelle

 

Ces jeunes, qui préparaient le monitorat de ski, ont été emportés au-dessus de la station de Valmeinier.

 

Trois lycéens et un guide ont été tués, emportés par une gigantesque avalanche, hier matin au-dessus de la station de Valmeinier en Savoie. Trois autres jeunes ont été blessés, dont un très grièvement. Élèves au lycée agricole de La Motte-Servolex (Savoie), ils préparaient le monitorat de ski, devaient passer leur diplôme la semaine prochaine. Le dernier membre de ce groupe, composé de huit skieurs de randonnée, tous de haut niveau, est indemne.

Lui était situé au bout de la cordée et a été simplement secoué par l'avalanche, sans être emporté. Qualifiée de "considérable" par la préfecture, elle a recouvert une zone de 900 mètres de largeur et 500 mètres de hauteur, sous le col des Marches, à 2 600 mètres d'altitude, dans un secteur hors-piste. Choqué, le jeune homme est redescendu sans ses skis au départ des pistes de la station d'où il a donné l'alerte, à 12 h 15. Un dispositif d'une soixantaine de secouristes (gendarmes du peloton de haute montagne, unités militaires, pisteurs) a été engagé, montant d'abord en caravane pédestre, "dans des conditions extrêmement difficiles", selon un officier. Un épais brouillard a un temps cloué au sol les trois hélicoptères médicalisés utilisés par la suite.

Localisées grâce aux Arva (appareil de recherche des victimes d'avalanches), dont elles étaient toutes équipées, les sept victimes ensevelies ont été dégagées à partir de 15 h 15. Certaines ont été médicalisées sur place. Le bilan est très lourd. Trois lycéens sont décédés : Cédric Anselmet, Maxime Guignard et Adrien Tourez, originaires de Savoie, Haute-Savoie et d'Isère. Ils avaient entre 16 et 19 ans. Le guide Francis Dumas, 54 ans, habitant La Plagne et ancien président des guides de la Vanoise, a également perdu la vie. Un garçon de 17 ans a été admis à 18 h 30 au CHU de Grenoble dans un état grave. Sa température corporelle était alors de 22 degrés. Ses deux derniers camarades, blessés, ont été hospitalisés à Saint-Jean-de-Maurienne. L'un d'eux était parvenu à se faire une petite cheminée dans la neige.

 

Une vive émotion hier soir dans le lycée de La Motte-Servolex

 

Avec 52 autres élèves, les sept lycéens motterains étaient en stage dans la station de Valmeinier dans le cadre de la formation montagne dispensée par l'établissement. Le groupe pris dans l'avalanche était parti hier matin pour une randonnée entre le lac de Roche Noire et le col des Marches. "L'encadrement et le dispositif de sécurité étaient conformes à ce type d'exercice", a fait savoir le ministère de l'Agriculture. Le risque avalancheux général était de trois sur une échelle allant jusqu'à cinq, mais "il était de quatre dans certaines portions localisées", a précisé la gendarmerie. "Une enquête a été ouverte pour vérifier si une faute a été commise sur le fait d'être présent à cet endroit là", a-t-elle ajouté. La préfecture a, elle, jugé "qu'il était trop tôt pour dire si des risques particuliers ont été pris", parlant d'un "secteur avalancheux".

Hier soir, l'émotion était intense dans le lycée agricole de La Motte-Servolex (agglomération de Chambéry). "Des jeunes qui pleurent, d'autres qui tapent de rage contre les murs", a décrit un témoin. L'établissement, comme la mairie, ont été assaillis par des appels de familles, renvoyées vers la préfecture. Le proviseur s'est rendu à Valmeinier dès le début de l'après-midi. Les élèves ont été réunis à 19 h 30 pour une réunion d'information. Ceux qui le souhaitaient ont pu s'entretenir avec un psychologue.

Une cellule d'urgence médico-psychologique a également été mise en place au point de commandement installé à Valmeinier. Et une chapelle ardente a été dressée dans l'église du village. Le ministre de l'Agriculture, le Savoyard Michel Barnier, est attendu ce matin au lycée de La Motte pour rencontrer élèves et enseignants.

 

REPÈRES UNE AVALANCHE EXCEPTIONNELLE

Elle se serait déclenchée entre 11 et 12 heures sous le col des Marches, à 2600 mètres d'altitude, où un groupe de huit personnes (un guide et sept lycéens) pratiquait le ski de randonnée dans un secteur hors-piste, au-dessus de la station de Valmeinier (Savoie). La coulée s'est étalée sur 900 mètres en largeur et 500 mètres en hauteur. Un lycéen qui s'était détaché du groupe est redescendu à pied au départ des pistes, d'où il a prévenu les secours à 12 h 15.

UN TERRIBLE BILAN

Sept personnes ont été ensevelies. La huitième, indemne, a évité la coulée. Trois lycéens et le guide qui les accompagnait sont morts. Pour un garçon de 17 ans, héliporté à l'hôpital de Grenoble, le pronostic vital était engagé hier soir. Les deux derniers blessés ont été hospitalisés à Saint-Jean-de-Maurienne.

LES CONDITIONS

Encadrés par un guide de haute-montagne, ces jeunes âgés de 16 à 19 ans étaient en formation pour devenir moniteurs de ski. Ils devaient passer leur diplôme la semaine prochaine. Tous étaient équipés d'Arva. Le risque avalancheux général était de trois sur une échelle allant jusqu'à cinq, mais il montait à quatre dans certains secteurs.

 

 

Pierre-Éric BURDIN

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire le daubé d'hier avec l' article d'un expert qui explique que "plus on en sait sur les avalanches, plus on se rend compte que c'est difficile à estimer..."

 

Mais je crois que 3/5 n'est pas un risque d'avalanche qui impose un report à priori, mais plutôt une très grande attention.

4/5 ou 5/5 c'est autre chose. Au delà de ces chiffres, la seule chose qui hélas compte: c'est le triste bilan.

 

Il est toujours plus aisé, après un drame, de dire qu'on aurait jamais dû...

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/so..._en_savoie.html

 

 

France2 parle d'un risque 4/5.

 

Pour ce qui est des risques d'avalanches. On était effectivement en risque 3 - risque marqué.

Les stations de maurienne et tarentaise devaient passer en risque 4 hier, puis le dernier bulletin du Risque d'avalanche envoyé par Meteo France hier matin a fait rester le risque en niveau 3, avec possibilité qu'il augmente ce weekend, du fait du redoux annoncé : augmentation encore plus importante du risque due a la possibilité forte de départs spontanés de coulées de moyenne a grande taille.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...