Jump to content
Sign in to follow this  
snowman74

Développement des stations

Rate this topic

Recommended Posts

mais on voit bien que c'est une clientèle très limitée, très facilement identifiable et loin de suffir à une station comme Valloire, en tout cas, ce qu'elle est devenue (c'est peut-être là que le bât blesse).

 

 

@ Bouboule: merci pour tes encouragements à continuer :lol:

 

A fred: Oui, c'est à partir de ce moment que Valloire comme les autres a mis le doigt dans l'engrenage, engrenage qui nécessite maintenant en effet les équipements dont on parle.

 

l'exemple de tourisme doux n'est plus applicable à une station de 18 000 lits, mais dans les endroits où ça marche: les stations sont petites. Snowman vient de la vallée verte: c'est une logique radicalement différente là bas.

 

Enfin: Jusqu'aux années 90 , le développement de Valloire était géré selon un principe qui, au fond, n'était pas si bête: "on va se développer de façon à ce que notre communauté du village ait de quoi travailler et gagner sa vie, après, on arrête". Mais on a, comme dans beaucoup d'autres stations, largement dépassé ce stade: comme en tarentaise où l'on va chercher des travailleurs ailleurs pour faire tourner la station, et , au fond, enrichir les actionnaires plus et plus encore.

Franchement, ça me fait marrer d'écrire ça parce que je suis pas très gauche-gauche, mais parfois, je trouve que cette course à la croissance n'a pas, ne peut pas avoir de sens dans un espace fini: bon, c'est un autre debat, mais philosophiquement pas si éloigné du nôtre.

 

Pour moi, Valloire n'avait pas le choix, sauf à, des années avant, stopper son développement ce qui me paraissait impossible et pas souhaitable à l'époque. Attention, les chercheurs de cacade aiment déformer les propos: je ne dis pas qu'il fallait arrêter avant, mais que l'aiguillage a été pris et qu'il est impossible de reculer.

 

Je le dis d'autant plus tranquillement que j'ai de mon côté largement plaidé pour le passage à la vitesse supérieure de cette station qui roulait pépère...Sans me rendre compte qu'au fond: c'était ça que j'aimais ici... :lol:

 

Vous savez, je suis comme tous le monde, pétri dans mes propres contradictions: ma voiture pollue un peu plus que les autres parce que sans elle Mamy n'atteint pas son chalet en hiver, mais je mets des ampoules basses consommation dans ledit chalet, je suis pour le développement et la modernisation du domaine quand il s'agit de mettre des remontées mécaniques plus rapides mais je regrette les vieux téleskis Roots, et les lits qui permettent de les financer, ici on participe très largement à la promotion de la station et en même temps ça me fait braire de voir tout ce monde... :P

 

Pour la retenue: je peux pas vous dire mieux que mon vrai sentiment: je serais vert si elle n'était pas finie cet hiver, mais je pleure quand je la vois.

 

:blerb:

 

Et j'avoue ici que je n'ai pas résolu toutes mes propres contradictions. Comme beaucoup. Au moins j'en suis conscient.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis pas spécialiste des loisirs en montagne , mais on peut penser que l'implantation du thermalisme ou autre spa pourrait drainer du monde en montagne, quand a savoir si cela suffirai a compenser la disparition de la neige, ça m'étonnerai.

 

pour ma part je pense que l'implatation de ces retenues est necessaire pour les stations de moyenne montagne.

l'économie hivernale de ces stations repose entièrement sur l'or blanc et je ne pense pas vu le réchauffement climatique, que les municipalités soient pretes a mettre des milliers de personnes au chomage.

 

comme nous la expliqué scatchy, les études préliminaires a l'installation d'une retenue sont importantes en france, je sais que sont impact sur l'environement va etre minimisé au maximum.

ce qui n'empeche pas que je sois conscient qu'il existe un impact quand meme, rien que du point de vue visuel par exemple, je pense qu'en fait cette retenue peu très bien servir de piste pour hydravion :lol: , bref elle est pas très belle.

je sais aussi que le fait d'engazonner un truc pareil ne la fera pas ressembler au lac des cerces, mais je sais aussi comme la dit scratchy que seul 7% du débit de la valloirette, en periode de fonte, sera utilisée, et il me semble aussi que l'electricité necessaire au fonctionnement des pompes est produite par des turbines sur la neuvachette ce qui limite sont impact sur l'environement.

cette infrastucture est donc , a mon avis et je suis pas ingé, necessaire au maintient d'un tissus économique vital sur valloire dans ces années de plus en plus chaudes, et son impact écologique me semble limité, seul son impact visuel me semble important, et pas du bon coté :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Bouboule. Je pense surtout qu'ici, chacun a envie de débattre, sans pour autant imposer son avis aux autres. Tous les argumentaires sont construits et les discussions se font dans le respect (ce qui n'empêche pas de se mettre un petit tacl de temps en temps :lol: :P )

 

mais on peut penser que l'implantation du thermalisme ou autre spa

Aujourd'hui, les stations de thermalismes sont légions. Tu vas à Aix les Bains et tu as des instituts de partout, avec en prime la montagne sous les yeux toute la journée :lol: Je vais être volontairement provoc' et cynique, mais avec le prix de 2 semaines de vacances en montagne, tu te payes un spa pour toi tout seul à la maison. Tu ajoutes un grand poster sur le mur de la pièce et tu mets la clim à fond et hop, tu y es ! :P

 

Sérieusement, les activités qui draineront autant de monde que celles ayant un rapport à la neige ne sont pas légions en montagne. Beaucoup de gens sont prêts à faire 30 fois la même piste, mais pas à se taper 30 fois la visite d'une chapelle.

OK, on mange bien (quand on sait choisir :blerb: ), on respire bien, mais ça ne suffit pas à justifier le prix des séjours. Donc 2 ou 3000 € par famille, pour une semaine à respirer de l'air pur, ça va lasser rapidement.

Il faut cependant pas me faire dire ce que je n'ai pas dit : je ne dis pas qu'il n'y a rien à faire à la montagne en dehors du ski, mais que le ski est l'activité qui malgré tout, attire le plus de personnes dans la station et aide au développement des autres activités. Donc sans elle je ne vois pas bien comment remplir les immeubles des TO qui n'hésiteront pas à tout laisser pourrir sur place pour aller construire dans des stations qui enneigent massivement leurs domaines.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais on a, comme dans beaucoup d'autres stations, largement dépassé ce stade: comme en tarentaise où l'on va chercher des travailleurs ailleurs pour faire tourner la station, et , au fond, enrichir les actionnaires plus et plus encore.

 

Je le dis d'autant plus tranquillement que j'ai de mon côté largement plaidé pour le passage à la vitesse supérieure de cette station qui roulait pépère...Sans me rendre compte qu'au fond: c'était ça que j'aimais ici... :lol:

 

Pour la retenue: je peux pas vous dire mieux que mon vrai sentiment: je serais vert si elle n'était pas finie cet hiver, mais je pleure quand je la vois.

 

:P

 

Et j'avoue ici que je n'ai pas résolu toutes mes propres contradictions. Comme beaucoup. Au moins j'en suis conscient.

 

Voilà tu as résumé le tout. Et particulièrement ta dernière phrase !

 

Pour le tourisme, on a mis le doigt dans l'angrenage et le retour en arrière est difficile à faire. Et le tourisme doux et tous les termes qui vont autour (développement durable et autres) sont aussi difficiles à mettre en oeuvre dans des stations avec un tel "potentiel" de lits vides !

 

Et la pression vient aussi de l'extérieur et pas forcément des touristes.

 

L'exemple le plus flagrant est le cas de la Compagnie des Alpes et de Skidata. Ces sociétés me font peur. Au delà du profit normal qu'elles font et le besoin de péréniser leur rentabilité, elles se foutent des stations comme de leur 1ère chemise. Elles se diversifient (à raison du reste, elles ont des comptes à rendre à des actionnaires qui veulent que le business tourne. Normal) vers des parcs de loisir et même la gestion des parking en ville ! Elles n'hésiteront pas à laisser tomber les stations quand ça ne sera plus rentable... Si les stations n'anticipent pas ça, elles feront quoi à ce moment là ? ON aura des stations vides et désoeuvrées comme le sont (l'ont été) certaines villes minières du nord de la France avec de belles baignoires pour l'élevage de la truite...

 

Mais on s'éloigne du sujet...

 

(Fred, je peux te donner mon avis sur l'économie en montagne et ses perspectives, mais peut-être sur un autre topics)

Share this post


Link to post
Share on other sites
des TO qui n'hésiteront pas à tout laisser pourrir sur place pour aller construire dans des stations qui enneigent massivement leurs domaines.

 

C'est vrai: mais attention toutefois: de nombreux TO notamment anglais commencent à prendre le paramètre respect environnement dans leurs choix exactement comme nous achetons des produits garantis " sans travail des enfants"," ou à basse consommation d'energie" pour donner un exemple.

 

Ce nouveau phénomène a de quoi inquiéter les pros du toursime ( ce sont eux qui m'en ont parlé) car c'est une tendance de consommation qui va se renforcer.

le respect de l'nvironnement va devenir un véritable argument pour la consommation de loisirs de masse...encore un paradoxe de plus ! :lol:

 

...mais attention, valloire a encore des atouts pour répondre -globalement- à cette exigence de ces nouveaux clients .

Share this post


Link to post
Share on other sites
des TO qui n'hésiteront pas à tout laisser pourrir sur place pour aller construire dans des stations qui enneigent massivement leurs domaines.

 

C'est vrai: mais attention toutefois: de nombreux TO notamment anglais commencent à prendre le paramètre respect environnement dans leurs choix exactement comme nous achetons des produits garantis " sans travail des enfants"," ou à basse consommation d'energie" pour donner un exemple.

 

Ce nouveau phénomène a de quoi inquiéter les pros du toursime ( ce sont eux qui m'en ont parlé) car c'est une tendance de consommation qui va se renforcer.

le respect de l'nvironnement va devenir un véritable argument pour la consommation de loisirs de masse...encore un paradoxe de plus ! :lol:

 

...mais attention, valloire a encore des atouts pour répondre -globalement- à cette exigence de ces nouveaux clients .

 

Tout à fait. Le ski Club Britannique (dont j'ai mis le lien plus haut dans ma 1ère intervention) préconise ouvertement le boycotte des stations qui ne correspondent pas à au moins 3 critères sur les 6 donnés. Valloire n'en a que 2 pour info....

 

http://www.skiclub.co.uk/skiclub/resorts/g...rts/default.asp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme nous parlions de contradictions, il est marrant de constater que ce site, tout en émettant des avis sur le niveau de respect de l'environnement des stations françaises, n'hésite pas à afficher une publicité pour la vente de 9999 places sur les vols d'une compagnie aérienne Suisse :lol:

skiclub.co.uk.gif

 

Le tout agrémenté d'une animation montrant une belle cabine de remontée mécanique.

 

Quelque chose me dit qu'une publicité pour un trajet en train (Eurostar + TGV + Navette) et d'une rando en peaux de phoques serait plus en adéquation avec leur convictions récentes "profondes".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fred, faudrait y mettre nos dials sur la retenue pour pas trop diverger sur l'avancement des travaux, non ?

(cahque fois que je veux couper et déplacer un sujet je fais une fausse manip' et ça marche pô.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce topic est ouvert afin de discuter des diverses formes de développement "durable" ou "raisonné" que pourraient adopter les stations de montagne, sans continuer dans la course à l'armement et la mécanisation tous azimuts.

Je vais pouvoir expliquer mon point de vue sur le sujet :lol:

Je vais rien mettre tout de suite, faut que je retrouve mes sources pour argumenter à bon escient.

 

Pourvu que les débats, qui en découleront, restent aussi sereins que ceux sur la retenue collinaire :P

Edited by snowman74

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourvu que les débats, qui en découleront, restent aussi sereins que ceux sur la retenue collinaire :lol:

Nous y veillerons, comme d'habitude, sans quoi le sujet sera fermé et effacé (ce n'est pas de la censure, c'est simplement une volonté de garder l'esprit qui anime CBV depuis son origine et de ne devenir ni un ring de catch, ni un lieu de commérages)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quelque chose me dit qu'une publicité pour un trajet en train (Eurostar + TGV + Navette) et d'une rando en peaux de phoques serait plus en adéquation avec leur convictions récentes "profondes".

Bien évidemment qu'il y a du marketing derrière cette subite prise de conscience ! :lol:

Les entreprises ne font jamais rien au hasard: y'a qu'à regarder les pubs: elles parlent toute de préservation de l'enirronnement, y compris pour vendre des 44.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien évidemment qu'il y a du marketing derrière cette subite prise de conscience ! :P

:lol: C'est donc ça !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis partant , je trouve ce débat passionnant et l'ambiance est parfaite, on est la pour apprendre :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis sensible à toutes ces préoccupations environnementales ( je cherche par exemple un véhicule "propre" ,façon de parler, chez les constructeurs français... je cherche encore...).

Si je suis ton argumentation, Snowman, il faut dès à présent faire une croix sur l'économie liée à la neige car celle-ci est appelée à disparaître à plus où moins brève échéance.... (corrige moi si je me trompe).Tu parles de solutions alternatives, d'un tourisme "vert" en somme. Mais je ne suis pas convaincu ( j'attends toutefois ta présentation porochaine) que cela attire les foules dans vos belles montagnes.

Le tourisme vert existe déjà en été et force est de constater qu'il est en perte de vitesse depuis quelques années. Venir à la montagne suggère de disposer d'un budget relativement conséquent et ce qui motive la majorité des gens ça reste le plaisir de la glisse.

C'est vrai que les canons peuvent apparaître comme une solution à courte vue mais sans leur présence bon nombres de stations seraient déjà en grandes difficultés du fait du manque de neige récurrent.

Sans doute leur impact environnemental est non négligeable mais il faut aussi garder à l'esprit que partout la présence de l'homme à un impact sur l'environnement. Un géographe me disait récemment qu'un paysage "naturel" n'existait pas, on y trouve partout l'intervention volontaire ou non de l'être humain. Maintenant, il est clair qu'il faut garder la limite du raisonnable... je ne pense pas que valloire l'ai franchie comparativement à certaines usines à ski. Mais le risque est là, c'est certain.

Il faut également se souvenir que si les stations de ski ont recours en masse aux enneigeurs c'est le résultat d'un réchauffement accéléré du climat par des rejets de gaz à effets de serre depuis plus de 2 siècles.

Pour sauver la montagne et l'économie du ski ( qui en reste à mon sens le principal attrait ) c'est sur les causes amonts qu'il faut agir en espérant qu'il ne soit pas trop tard...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà une argumentation toute pragmatique. Et j'y souscris.

 

Tu as raison le tourisme vert n'est pas la panacée, tout du moins pour le tourisme en montagne.

 

Il n'y a pas que le tourisme en montagne ceci dit…

 

La fréquentation des stations l'été diminue ces dernières années… pourquoi, alors que tout le monde dit vouloir se rapprocher de la nature, etc. Une contradiction toute française ceci dit. En effet le tourisme vert (y compris au niveau de la fréquentation des stations de sport d'hiver) a le vent en poupe en Allemagne, Autriche et Suisse. Question de marketing ? De choix dans les activités ? Foutage de gueule quant au prix ?

 

Le tourisme hivernal aussi va décroître, mais les stations ne sont pas préparées à subir cela. Ca laissera des traces, dans lesquelles on retrouvera les horreurs commises pour satisfaire ce productivisme touristique (ça fait joli je trouve comme terme…).

 

Pour le développement des stations et des régions de montagne en général, d'autres voies sont possibles en train de se mettre en place dans le Voralberg autrichien entre autre. Développement dans lequel le tourisme n'est pas (plus) la priorité. Vous avez bien lu. Une région (très portée sur le tourisme lié à la montagne sous toutes ses formes) ne met plus le tourisme comme priorité dans son développement à long terme. Et les 1ères données récoltées issues de ces expériences sont pour le moins prometteuses.

 

Pour résumer: dans l'avenir, dans nos montagnes, il n'y a pas que l'aspect tourisme à penser pour faire vivre nos vallées. Faut voir plus globalement sur le plan régional (à l'échelle d'une vallée).

 

Mais si je ramène ça à notre échelle, c'est pas facile. Les rivalités entre communes, vallées existent. Les Bellevaux (ballavaux pour les intimes) n'accepteront jamais de penser globalement avec les gens d'Habère-Poche. Ca doit être pareil en Maurienne.

 

 

Bref, j'étofferai ma réflexion avec des exemples plus tard.

Edited by snowman74

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca doit être pareil en Maurienne.

Mais non penses-tu ! :lol: C'est l'entente cordiale entre les villages, ici, question développement !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super topic ! ça fait plaisir de voir les gens argumenter sur un sujet aussi "sensible" sans se foutre sur la G*****.

 

Pour ma part, je voudrai revenir un instant sur l'impact "esthétique" de la retenue d'eau :

 

Il faut quand même rappeler que cette retenue a été construit en plein domaine skiable, zone qui n'a pas arrêté d'être modelée et remodelée par les hommes ! Honnêtement, le paysage tout autour de la retenue est loin d'être "naturel". C'est pour cela que, pour moi , la vue de cette retenue n'est pas choquant car elle s'intègre dans un espace déjà complètement modifié par l'homme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super topic ! ça fait plaisir de voir les gens argumenter sur un sujet aussi "sensible" sans se foutre sur la G*****.

 

Pour ma part, je voudrai revenir un instant sur l'impact "esthétique" de la retenue d'eau :

 

Il faut quand même rappeler que cette retenue a été construit en plein domaine skiable, zone qui n'a pas arrêté d'être modelée et remodelée par les hommes ! Honnêtement, le paysage tout autour de la retenue est loin d'être "naturel". C'est pour cela que, pour moi , la vue de cette retenue n'est pas choquant car elle s'intègre dans un espace déjà complètement modifié par l'homme.

Suis assez d'accord, ca n'a pas dénaturé grand chose sur cette zone là déjà très équipée et en chantier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le tourisme hivernal aussi va décroître, mais les stations ne sont pas préparées à subir cela.

Je ne pense pas qu'il décroisse aussi vite que cela et j'explique pourquoi.

 

Pour beaucoup, ici, la montagne est quotidienne ou presque. Tous les week-ends + les vacances scolaires + RTT, etc ... Mais pour la plus grande partie des vacanciers hivernaux, les séjours à la montagne durent 1 semaine (voire moins).

 

Des vacances, comme les vacances d'été, quand on y passe 3 semaines et que l'année suivante on décide de faire autre chose, l'impact est sensible, très sensible. Mais une semaine de vacances en moins sur un parc locatif qui a encore du mal à accueillir tout le monde, je pense que forcément l'impact sera moindre et ne se fera sentir qu'à très très long terme (ce n'est pas pour autant que ce n'est pas grave, bien sûr).

D'autre part, on a plus de mal à se passer de LA semaine aux sports d'hiver, alors qu'on réduira plus facilement ses 3 semaines d'été à 2 ou 1.

 

Je ne sais pas si je suis bien clair :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

5min de libre... je les prends pour te répondre, Snowman74 :lol:

 

Maintenant à notre ami Scratcher. Ce que j'ai dit hier vaut encore aujourd'hui : ton avis vaut le mien et j'apprécie le fait que tu aies de conviction et que tu les défendes. Tu auras double ration de bière.

 

C'est trop gentil, il faut pas :P :P

 

ta réponse me frustre un peu dans le sens où tu expliques (très bien du reste) le projet sous ses aspects techniques mais pas la motivation du projet, son pourquoi et son impact réel sur l'économie de la station. Etait-il vraiment olbigatoire pour la station ?

 

A mon avis oui ! Certes une retenue est un TRES GROS investissement, mais dans la politique de développement des stations, et compte tenu du changement climatique, cela me parait plus que necessaire.

D'abord, je ne crois pas en la reconversion des stations. ceux qui disent que les stations doivent revoir leurs offres, leurs activités... humm la j'ai du mal. Les gens vont en station l'hiver pour skier, un point c'est tout, meme si des activités ANNEXES viennent agrémenter le ski. Mais ces dernieres ne remplaceront jamais l'intéret principal des choses : le ski et la neige. Enfin de mon point de vue.

Et si on part dans ce sens, OUI les retenues sont necessaires, tout d'abord pour pouvoir continuer à faire de la neige de culture, du fait que les législations se durcissent au niveau du captage d'eau en torrents, et d'autre part pour faire PLUS de neige, ou plutot...PLUS facilement, de meilleure qualité... je ne sais pas...

Les intérets économiques sont indirects, effectivement. Si on a une retenue on aura plus de neige, donc une augmentation de la période d'ouverture du doamine, donc une augmentation du chiffre d'affaire des RM, et... des commerces en bas des pistes ! Mais comme tu l'as tres bien dit, il faut aussi trouver le financement pour une telle infrastructure !

 

Peux-tu répondre à cette question: qu'est-ce qui justifie à Valloire un tel investissement et toi qui va devenir "aménageur", ne penses-tu pas que d'autres moyens pourraient être mis en œuvre pour dynamiser une région, un espace que cette course en avant ?

 

J'ai un peu répondu juste au dessus, mais a mon avis non. Toutes les grandes stations doivent en passer par la pour combler les difficultés dues au manque de neige ces dernieres années.

Exemple de l'étude de la quantité de neige par Odit france au col de porte... Les chiffres ne sont pas allarmant, mais parlent quand meme d'eux memes :

NeigeColDePorte.jpg

 

Pour la réflexion de rétrogrades... j'en croise malheureusement des bien plus "radicaux" que toi, qui reviendraient bien à l'alpage et au pastoralisme, si on les écoutait ! Et heureusement que des plus modérés comme toi sont la, ça remonte le moral ! Et effectivement, en quelques sortes, on se complete, je suis d'accord : l'un dans la protection, l'autre dans l'aménagement. Mais il faut que les 2 sachent entendre les idées de l'autre. Et c'est pas toujours chose facile.

 

Je vais te citer l'exemple du Grand-Bornand. Leur retenue collinaire est bien sous tous ces aspects. L'investissement est très lourd et sera supporté en grande partie par les communes du coin. Cet dernier sera amortis sur les 30 années à venir et pour être "rentable", le domaine du Grand-Bornand (pour aussi magnifique qu'il soit, la preuve le sommet porte mon nom… c'est tout dire) devra miser sur une augmentation de 10% des fréquentations sur les 10 années à venir et de 50-60% pour les 30 années! Bon courage à eux…

 

Oui je connais aussi tout l'historique du projet du Grand Bo, j'ai suivi tout le dossier, et le chantier au printemps dernier. Et juste un petit exemple pour illustrer l'opinion de certaines personnes:

Cet été, je passe au pieds du maroly, au niveau des derniers chalets d'alpage, où des fromagers produisent du reblochon. Et en discutant avec la patrone, elle m'expliqua qu'elle trouvait vraiment bien réalisé le chantier de la retenue, avec un tres bel aspect paysager à la fin du chantier, et une intégration au site des plus favorables !

C'est un exemple probant ! ça montre que meme en vivant du pastoralisme, on peut se rendre compte de la nécessité des choses, et accepter un certain changement, qui finallement n'est pas si négatif que ça. :lol:

 

Par contre, la quantité d'eau récoltée elle (et malgré les études hydrologiques) n'alimente plus ou pas de la même manière tout un écosystème qui en dépend (surtout en aval du projet).

L'impact est donc réel sur l'écosystème.

 

je sais tres bien, j'imagine bien que des quantités d'eau déplacées comme ça, c'est quand meme quelque chose, mais bon, l'eau retourne quand meme au meme endroit apres. Et quand on voit les problemes mondiaux autour de l'écologie, n'y a t il pas d'autres sujets plus préoccupants à mettre sur la table ? :lol:

 

Par exemple, l'engazonnement sera fait avec des mélanges permettant d'avoir une pelouse (j'espère avec un mélange spécialement composé pour votre cas, ça existe je peux t'expliquer en MP si ça t'intéresse), mais mise en place de manière intensive (pour les profanes c'est une méthode de culture).

Ceci dit, une retenue collinaire est certes mieux que des pistes de 4x4 qui défigurent le paysage.

 

Oui je connais aussi bien le sujet. Pour l'engazonnement de valloire (je parle de celui des pistes, n'ayant pas d'infos précises sur celui de la retenue), une observation de la végétation pionnière est quand meme effectuée ! Ainsi sont retenues quelques plantes locales susceptibles de fournir de meilleurs résultats que les especes du commerce. Par exemple, on a du Paturin des Alpes, de la Flouve, des Alchémilles, ou encore de l'Arabette. Le choix des especes n'est pas quelconque, il repose sur les caractéristiques des especes à résister aux conditions climatiques. Ainsi sur valloire, la forte utilisation de la Fléole des Prés donne de bons résultats. Les Fétuques rouges et ovines persistent dans les situations les plus difficiles, sans forcement donner un tapis végétal dense. Le Lotier corniculé mériterait une meilleure place parmi les légumineuses, alors que les trefles sont limités en altitude. L'efficacité des melanges semés est donc adaptée avec l'altitude, et non fait au hasard. :lol:

 

...Voilavoila...

 

Merci pour tes précisions sur le Snowmax, j'ai appris quelques détails que je ne connaissais pas. :blerb:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faut quand même rappeler que cette retenue a été construit en plein domaine skiable, zone qui n'a pas arrêté d'être modelée et remodelée par les hommes ! Honnêtement, le paysage tout autour de la retenue est loin d'être "naturel". C'est pour cela que, pour moi , la vue de cette retenue n'est pas choquant car elle s'intègre dans un espace déjà complètement modifié par l'homme.

 

Tres bonne remarque, je suis tout a fait d'accord avec toi ! :blerb: La retenue n'a pas non plus été faite aux 3 Lacs ... :P ...Quand on voit le crey du quart en période estivale, ça laisse encore a désirer... :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour rebondir sur une phrase de Scratcher, et sans vouloir briser le fil de la conversation, il faut tout de même avouer qu'il s'agit là d'un débat de riches écolos :lol: :P

 

Il y a des sujets extrêment plus préoccupants sur les "maltraitances" faites à la nature

 

ben voilà un échange enfin constructif... :blerb:

... et instructif (il en connait des pitites plantes le Scratchy :lol: )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste pour rebondir sur une phrase de Scratcher, et sans vouloir briser le fil de la conversation, il faut tout de même avouer qu'il s'agit là d'un débat de riches écolos :blerb: :P

 

Il y a des sujets extrêment plus préoccupants sur les "maltraitances" faites à la nature

 

ON EST D'ACCORD ! :P Quand on voit les cas de destruction de la planete tout autour du monde, déplacer 240 000m3 d'eau qui vont finir sur les pistes au lieu de directement dans la valloirette, je pense qu'il y a pire !

 

... et instructif (il en connait des pitites plantes le Scratchy :lol: )

 

...C'est pas comme si j'avais fait 2 stages dans ce domaine, et un 3e qui se prépare encore plus spécialisé que les 2 premiers... :lol: :lol:

:lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps Scratchy, si on suit toujours et tous ce raisonnement, les économies d'énergie ne servent à rien dans notre maison.

 

non, c'est pas un argument valable, le principe du "pire ailleurs"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...