Jump to content

Cancer du béton: problème à Valloire ?

Rate this topic


Tith
 Share

Recommended Posts

  • Replies 253
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

On a pas du tou parlé de Valloire. Donc, c'est rassurant.

sur rtl ce matin , on entend bien Vuillermet en parler!!

:P

regarde sur les liens que j'ai donné!tu peux l'ecouter!

Oui, tu a raison et c'est inquiétant qu'il soit interpelé par la presse même s'il ne cite aucun problème de construction sur la commune de Valloire.

Link to comment
Share on other sites

on essaie d'obtenir des infos aupres de PV depuis cet été pour ce probleme de cancer du béton mais pas moyen d'avoir des infos précises. :P

le syndic de copropriété qui gere la residence et que l'on a contacté pour des fissures appaissant sur l'un des batiments nous a répondu fin septembre en disant qu'un expert (mandaté par le syndic) était passé en décembre 2005 suite a l'apparition des fissures et avait mentionné dans son CR que "ces fissures ne portaient pas atteinte à la solidité de l'ouvrage et ne compromettaient pas sa destination ; A titre préventif, il a été décidé la pose de témoins afin de controler une éventuelle évolution des fissures ( dixit l'expert)

Mais bon ,1-ces fissures n'ont peut etre rien a voir avec le Kc du béton 2- l'absence de cancer du béton n'est pas clairement affirmée , 3-de plus le créneau qui correspond aux anomalies rencontrées dans la composition du béton tombe pile pendant la période de construction des chalets d'avril a dec 2004 :)

 

 

je vais donc essayer de recontacter le principal de copropriété qui m'a envoyé le courrier pour en savoir un peu plus ....

Link to comment
Share on other sites

on essaie d'obtenir des infos aupres de PV depuis cet été pour ce probleme de cancer du béton mais pas moyen d'avoir des infos précises. :P

le syndic de copropriété qui gere la residence et que l'on a contacté pour des fissures appaissant sur l'un des batiments nous a répondu fin septembre en disant qu'un expert (mandaté par le syndic) était passé en décembre 2005 suite a l'apparition des fissures et avait mentionné dans son CR que "ces fissures ne portaient pas atteinte à la solidité de l'ouvrage et ne compromettaient pas sa destination ; A titre préventif, il a été décidé la pose de témoins afin de controler une éventuelle évolution des fissures ( dixit l'expert)

Mais bon ,1-ces fissures n'ont peut etre rien a voir avec le Kc du béton 2- l'absence de cancer du béton n'est pas clairement affirmée , 3-de plus le créneau qui correspond aux anomalies rencontrées dans la composition du béton tombe pile pendant la période de construction des chalets d'avril a dec 2004 :)

 

 

je vais donc essayer de recontacter le principal de copropriété qui m'a envoyé le courrier pour en savoir un peu plus ....

Si les fissures ne concernaient qu'un seul bâtiment, pourquoi fermer les cinq autres bâtiments ?

Link to comment
Share on other sites

800 lits très touristiques seront détruits AVANT L'HIVER à Valmeinier, "Grand Panorama" notamment, c'est forcément moins de" chiffres d'affaires en moins pour les remontées...Qui va payer ?

 

Ce qui apparaissait comme anecdotique devient une vérirable catastrophe qui va bien au delà des seuls propriétaires concernés, on en reparlera sans doute ici.

 

Reste à espérer que les RM ne sont pas touchées...

Link to comment
Share on other sites

Qui va payer ?

 

Ce qui apparaissait comme anecdotique devient une vérirable catastrophe qui va bien au delà des seuls propriétaires concernés, on en reparlera sans doute ici.

 

Reste à espérer que les RM ne sont pas touchées...

 

Ben les assurances devraient payer mais dans quelques années après les expertises et la détermination précise des responsables.

 

Moi je trouve qu'ici à CBV on a mieux traité le sujet qu'à la TV. On a mis moin de catastrophisme. En regardant les info hier j'avais l'impression qu'on allait tous mourir du cancer du béton. Mais bon c'est un avis subjectif.

 

Tient exemple les RM, à la télé c'est tout juste si le TSD6 des drozes n'était pas condamné, alors qu'ici pisteneman nous a expliqué les travaux d'expertise et les risques.

 

En tout cas à suivre ...

Link to comment
Share on other sites

Tu as raison: j'ai cru celà hier, mais sur Info ce matin ils disaient qu'il y aurait seulement expertise et surveillance des RM.

 

Celà dit: les 800 lits touristiques en moins c'est une baisse obligée du CA, et ça c'est une catastrophe pour les exploitants.

Link to comment
Share on other sites

Une explication intéressante sur le phénomène "cancer du béton", donnée par Mr_Moot sur Skipass:

Si j'ai bien lu, ils ont employé pour les cailloux du béton des déblais de tunnels.

Or certaines de ces roches remontées du coeur de nos montagnes contiennent de l'anhydrite (sulfate de calcium anhydre). L'anhydrite, c'est en fait ce en quoi se transforme le gypse (sulfate de calcium hydraté ) quand il est enfoui à grande profondeur (lors des orogénèses, c'est à dire quand les montagnes se forment), c'est pourquoi on n'en trouve pas à la surface. Les plus beaux spécimens (cristaux décimétriques violacés et transparents) ont été trouvés lors du percement du tunnel ferroviaire du Simplon au siècle dernier. Habituellement, elle forme des masses grisâtres dont l'aspect ne permet pas l'identification au premier coup d'oeil.

 

À l'humidité (celle de l'air ambiant ou celle qui passe à travers le béton, toujours poreux, suffisent), cette anhydrite se transforme progressivement en gypse (retour à la situation antérieure à l'enfouissement il y a des millions d'années), elle gonfle et perd sa cohésion, ce qui effrite le béton.

:P
Link to comment
Share on other sites

Le cancer du béton semble être un phénomène très récent (moins de dix ans). Des produits chimiques introduits sans qu'on le sache dans le sable (après une crue d'une rivière à proximité d'une gravière, par exemple) peuvent aussi provoquer ce désordre

Il semble qu'on ait la réponse: il s'agirait de gypse mélangé en trop grande quantité par erreur au béton, d'après le cimentier. Le gypse "pompe" l'humidité et se désagrège. Ce gypse pourrait provenir des remblais issus du tunnel de reconnaissance du Lyon Turin. ( dixit F2)

Link to comment
Share on other sites

Ce probleme peut til affecter le ciment utilisé pour joindre des pierres et ceci en dehors du beton?

J'ai sur la porte fenetre de ma terrasse des pierres apparentes qui sont fixées par un ciment : or celui ci depuis l'été à certains endroits s'effritte et les pierres sont meubles!!!

je n'y avait pas prete attention jusqu'a maintenant!

mais la finition avec ces pierres a été faite en avril 2004!!

l'immeuble a été édifié fin 2003!

est ce possible et est ce que le ciment pour lier les pierres peut etre affectés par cette pollution? :P

Link to comment
Share on other sites

Les conséquences de cette "erreur" semblent catastrophiques !

Ce matin à la radio j'ai entendu dire que certaines remontées allaient être mises en "suspend" :)

 

:blink: Encore une leçon de la nature... qui reprend ses droits en quelque sorte ! :P

Mais ça n'a rien à voir avec une leçon de la nature !

C'est un con qui a foutu du gypse dans le ciment...

Link to comment
Share on other sites

apparament 18% d'anhydrite ont été utilisé pour fabriquer ces bétons, ça ne m'étonne pas que le béton s'effondre comme du sable.

 

C'est déjà arrivé sur des remontées mécaniques que des massifs béton s'effondre. Par exemple sur un TSF4 c'est les massifs béton de la gare retour qui ont cassé comme du verre en plein hiver, il y en a d'autres exemples ...

Edited by dj_jean_jean
Link to comment
Share on other sites

Les conséquences de cette "erreur" semblent catastrophiques !

Ce matin à la radio j'ai entendu dire que certaines remontées allaient être mises en "suspend"  :)

 

:blink: Encore une leçon de la nature... qui reprend ses droits en quelque sorte !  :P

Mais ça n'a rien à voir avec une leçon de la nature !

C'est un con qui a foutu du gypse dans le ciment...

Si tu lis bien l'explication donnée par Mr_Moot, que j'ai rapportée plus haut, il smblerait que ce qui a été mis dans le béton ne soit pas du gypse mais de l'anhydrite, qui se transforme en gypse par exposition à l'humidité..... Il semble que l'anhydrite ne soit pas identifiable "au premier coup d'œil"...

Reste à savoir si le cimentier qui a utilisé les déblais de forage de tunnels connaissait le risque de présence d'anhydrite...... ;)

Link to comment
Share on other sites

Des liens pour nourrir ce topic qui est amené a des developpements

articles presse nationale du 6/10/2006

 

LE FIGARO

 

Des habitations vouées à la destruction à cause du béton Serge Pueyo à Grenoble . Publié le 06 octobre 2006Actualisé le 06 octobre 2006 : 07h51 La centrale à béton (BRA-groupe Vicat) de Saint Michel de Maurienne qui a fournit le béton de plusieurs constructions dans différentes stations de la vallée. La mauvaise qualité du béton produit entre mars et juillet 2004 est en train de se transformer en catastrophe économique pour la région, avec des bâtiments entiers à détruire et des remontées mécaniques menacées.

(AFP/J-P Clatot)

 

La centrale à béton (BRA-groupe Vicat) de Saint Michel de Maurienne qui a fournit le béton de plusieurs constructions dans différentes stations de la vallée. La mauvaise qualité du béton produit entre mars et juillet 2004 est en train de se transformer en catastrophe économique pour la région, avec des bâtiments entiers à détruire et des remontées mécaniques menacées.

(AFP/J-P Clatot).

L'affaire fait grand bruit dans la vallée de la Maurienne (Savoie) car elle devrait entraîner la destruction de nombreux bâtiments. De mars à juillet 2004, les fondations de résidences de tourisme, de maisons individuelles et de quatorze remontées mécaniques ont été réalisées avec un béton de mauvaise qualité. Avec l'humidité ce béton devient en effet friable et se transforme quasiment en sable.

 

Dans la station de Valmeinier, deux résidences de tourisme composées de 172 appartements vont devoir être rasées. «C'est un coup dur pour les propriétaires des appartements, pour les promoteurs, mais aussi pour la station qui va perdre pendant l'hiver de nombreux vacanciers», explique le maire, Philippe Baudin. Un autre immeuble est concerné dans la station de Valloire. Dans toute la vallée de la Maurienne des maisons de particuliers sont touchées. A Saint-Jean-de-Maurienne, c'est toute une rue qui est à refaire, les pavés se soulèvent, des lampadaires, retirés depuis, menaçaient de tomber. La facture pour la ville s'élèverait à 550 000 euros.

 

Tous les bâtiments touchés dans la vallée sont en cours de recensement. Des forages ont également été réalisés sur des fondations de pylônes de remontées mécaniques. La DDE précisera, courant octobre, la liste des sites sinistrés. C'est une filiale des Ciments Vicat, Béton Rhône-Alpes (BRA), qui a fourni le béton défectueux. «Il semble que des granulats ont été pollués par du gypse à l'occasion d'une manipulation. Le groupe assumera ses responsabilités», explique Bernard Titz, porte-parole de BRA.

Edited by doc
Link to comment
Share on other sites

Bati actu

ce jour

 

Des bâtiments victimes de malfaçons dans du béton, Vicat mis en cause

 

La mauvaise qualité d’un béton produit entre mars et juillet 2004 dans la vallée de la Maurienne serait à l’origine de l’effritement des fondations de nombreux bâtiments. Béton Rhône-Alpes, du groupe Vicat, est mis en cause, selon un document de la direction départementale de l’équipement (DDE). Des experts donnent leur avis.

 

Coup dur pour Vicat ! Sa filiale Béton Rhône Alpes (BRA, groupe Vicat) – qui a utilisé, entre mars et juillet 2004, dans ses centrales à béton de Saint-Jean-de-Maurienne et de Saint-Michel-de-Maurienne (Savoie) des granulats provenant des descenderies du futur tunnel pour la LGV Lyon-Turin – est mise en cause dans un problème de malfaçons dans du béton, selon un document émanant de la direction départementale de l'équipement (DDE) de Savoie.

Selon ce document, des analyses chimiques ont révélé la présence sulfate potentiellement réactif (anhydrite) dans les bétons incriminés. Or, pour le CSTB, contacté par Batiactu : « Il s’agit d’une réaction classique. Les sulfates, comme le gypse ou l’anhydrite, peuvent réagir en présence d’humidité avec les aluminates du ciment et entraîner la formation d’ettringite et d’une expansion ». Ce qui peut, à retardement, provoquer la formation de fissures et des effritements. Et ce, à retardement !

Si à ce jour, l’origine du problème est encore inconnue –est-ce que les déchets des travaux du tunnel en contenaient ? ce gypse a-t-il été rajouté au cours de manipulations ?–, d’aucuns affirment que la présence de gypse et d’anhydrite dans un certains nombre de roches de Maurienne est connue. Et les granulats utilisés pour le béton doivent répondre à des normes (cf. norme XP P18540 , Granulats, définition, conformité, spécifications). D’après Bernard Titz, porte-parole de la société BRA : « Il semble que des granulats ont été pollués à l'occasion d'une manipulation par du gypse. Le groupe BRA reconnaît qu'il a une part de responsabilité dans cette malfaçon ». Et d’ajouter : « Une enquête est en cours et le groupe assumera ses responsabilités mais il est important de souligner qu'aucun ouvrage d'art n'a été construit avec ce béton ».

Des bâtiments sont néanmoins touchés ! L’accès a ainsi été interdit à une série de chalets neufs dans la station de ski de Valmeinier (Savoie) et des problèmes ont également été identifiés à Valloire, à Saint-Jean-de-Maurienne et à Saint-Michel-de-Maurienne. Autre cas : 14 remontées mécaniques « ont été construites en 2004 en employant en totalité ou partiellement du béton fourni par BRA », selon le rapport de la DDE. Bernard Titz se veut néanmoins rassurant : « Nos centrales ont produit 15.000 mètres cubes de béton pendant la période et seule une partie de ce béton était polluée ».

Quant aux solutions, elles sont radicales ! « Il n’y a pas de recours. Le ver est dans le fruit , explique un expert du secteur. La réaction se poursuit. Il n’existe pas de solution pour l’extraire : il faut détruire ». Affaire

Edited by doc
Link to comment
Share on other sites

Les conséquences de cette "erreur" semblent catastrophiques !

Ce matin à la radio j'ai entendu dire que certaines remontées allaient être mises en "suspend" :)

 

:blink: Encore une leçon de la nature... qui reprend ses droits en quelque sorte ! :P

Mais ça n'a rien à voir avec une leçon de la nature !

C'est un con qui a foutu du gypse dans le ciment...

Si tu lis bien l'explication donnée par Mr_Moot, que j'ai rapportée plus haut, il smblerait que ce qui a été mis dans le béton ne soit pas du gypse mais de l'anhydrite, qui se transforme en gypse par exposition à l'humidité..... Il semble que l'anhydrite ne soit pas identifiable "au premier coup d'œil"...

Reste à savoir si le cimentier qui a utilisé les déblais de forage de tunnels connaissait le risque de présence d'anhydrite...... ;)

une fois ils parlent de ce produit, une fois ils parlent de gypse comme dans les articles ci dessus. Il s'agit peut être de deux dénominations pour le même produit ?

Link to comment
Share on other sites

G je sais pas pour les Drozes,j'ai fini à Valmeinier,je suis de retour à Albier pour remplacer un massif de teleski qui n'a rien à voir avec le cancer du béton

 

Dj Jean Jean ou a tu ces nouvelles pour la gare du telesiege,si c'est ton prof au lycee,laisse le parler j'ai remarque qu'il racontait beaucoup de conneries :P

Link to comment
Share on other sites

une fois ils parlent de ce produit, une fois ils parlent de gypse comme dans les articles ci dessus. Il s'agit peut être de deux dénominations pour le même produit ?

Ben si j'ai bien tout compris, l'anhydrite est du gypse déshydraté, de consistance solide, qui se retransforme en gypse, en cas d'exposition à l'eau....

Link to comment
Share on other sites

une fois ils parlent de ce produit, une fois ils parlent de gypse comme dans les articles ci dessus. Il s'agit peut être de deux dénominations pour le même produit ?

Ben si j'ai bien tout compris, l'anhydrite est du gypse déshydraté, de consistance solide, qui se retransforme en gypse, en cas d'exposition à l'eau....

j'ai compris pareil, c'est la même matière à 2 états différent

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...