Jump to content

Extension vers l'Aiguille Noire

Rate this topic


73450
 Share

Extension vers l'Aiguille Noire  

16 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

il y a une heure, webvan a dit :

Ca ressemble à quoi de l'autre côté ce TSD de liaison ?

De l'autre côté, c'est-à-dire ? Les Karellis ?

Le TSD de liaison aura sa G2 sur la crête, il ne redescendra pas de l'autre côté comme le TSD Leissières de Val d'Isère (celui pour basculer sur Pisaillas).  Il y a déjà un télésiège (Chaudannes) et des pistes sur le versant des Karellis. Ils n'ont rien à construire si ce n'est remplacer le TSF Chaudannes par un TSD.

Edited by 73450
Link to comment
Share on other sites

C'est assez impressionnant pour Albiez, ils vont complètement refondre l'organisation des remontées mécaniques, un peu à l'image de ce qui a pu se faire sur la Setaz à une époque.
En revanche je m'étonne du démontage du télésiège de La Vernette qui ne sera remplacé par rien.

Link to comment
Share on other sites

En fait, l'organisation a déjà changé ces dernières années. Le premier plan que j'ai mis est celui de cette saison (20/21). On le voit avec la piste Directissime qui a été aménagée à l'automne dernier.

Voici le plan de 2015/2017 :

gallery_4585_5905_243694.jpg

Il montre les anciens TSF2 des Teppes et téléski de l'Escargot.  Le TSF des Teppes n'était plus exploité depuis 2017 environ (pour raisons financières) et est actuellement en cours de démontage, pour faire passer le nouveau TSD.

Si on remonte encore, il y avait le TSF de la Blanche, fermé depuis 2014, également en cours de démontage.

planblanche.jpg

Avec le téléski de Châtel et le télésiège de la Vernette, cela fait un total de 4 remontées démantelées cette année.

Il y a 1 heure, frantz a dit :

En revanche je m'étonne du démontage du télésiège de La Vernette qui ne sera remplacé par rien.

Il sera remplacé partiellement par la piste "Nouvelle", mais pour la rejoindre depuis le nouveau téléski, il faudra traverser la route à pieds et marcher un peu. Pas très intelligent, effectivement. 

Link to comment
Share on other sites

Bon, pour en revenir au sujet, ce dont j'ai parlé lundi dernier se confirme : l'emprise terrestre prévue pour l'extension du domaine en direction de l'Aiguille Noire a été retirée du PLU de la commune.

https://www.mairie-valloire.fr/InfoliveDocuments/21-04-045_approbation_de_la_revision_du_plan_local_d_urbanisme_de_la_commune_de_valloire.pdf

Page 6 : Le projet d'UTN pour l'extension du domaine skiable est retiré. Le projet est encore en cours de réflexion.

Page 8 et 9 : "Réglement graphique : retrait de l'emprise de l'extension du domaine skiable". "Le projet n'a pas été inscrit au dossier d'approbation, mais des réflexions sont en cours".

 

Conclusion : l'extension est renvoyée aux calendes grecques.

Edited by 73450
Link to comment
Share on other sites

Il est toujours inscrit au PLU, et la volonté municipale est intacte. Il n'a pas été visé par le juge de Grenoble. Et dans "Réponse des élus" page 8, il est écrit que le projet du Club Med n'est pas lié à l'extension.

Donc, non actuellement il n'est pas (encore) aux oubliettes. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, 73450 a dit :

Il n'a pas été visé par le juge de Grenoble.

Ah par contre, il ne faut pas l'oublier, l'ordonnance n'a pas suspendu l'UTN du Club Med, mais ce n'est qu'un jugement provisoire ("Suspension urgente"), établi sur la base du non-respect des avis rendus à l'issue de l'enquête publique. Le tribunal va devoir se prononcer sur le fond du Scot dans quelques mois, probablement en 2022. En plus de confirmer ou non la suspension des 5 UTN, jugement sera donc rendu sur le projet du Club Med.

La volonté des élus est là, mais bon, c'est très loin d'être fait, entre le contexte socio-économique et touristique incertain, le tribunal qui peut décider de la mort du projet, les associations qui ne lâcheront jamais le morceau et qui peuvent obtenir des retards de plusieurs années (cf ce qu'il s'est passé à la Sandonière, un exemple parmi tant d'autres) et qui se sentent pousser des ailes en ce moment, et la direction du Club Med qui va peut-être finir par changer d'avis au lieu d'attendre 10 ans.

Edited by 73450
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Nouveau PLU 

https://www.mairie-valloire.fr/InfoliveDocuments/services-municipaux/urbanisme-plu/plu/2-padd-appro/210318_PADD_APPRO VD1.pdf

img28.jpgimg29.jpgimg30.jpg

 

image.png

Le 05/05/2021 à 20:12, webvan a dit :

Ah ok, j'avais cru comprendre que l'extension était une condition posée à l'installation de Club Med à Valloire, pas du fait des élus naturellement 😉

C'est l'inverse, c'est le Club Med qui est une condition posée à l'extension.

Edited by 73450
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Sans grande surprise, un recours a été déposé contre le nouveau PLU par VNEA : http://www.vnea.net/actualites.htm

Citation

L'association a déposé un recours le 29 Juin 2021 contre le nouveau PLU de Valloire,  approuvé par le conseil municipal le 29 avril 2021.  En effet ce nouveau PLU prévoit un certain nombre d'évolutions sur lequel l'association s'oppose et notamment l'implantation d'un méga village Club Med avec potentiellement l'extension du domaine skiable vers l'Aiguille Noire (actuellement annulé par le tribunal administratif en attendant le jugement sur le fond du recours SCOT).  L'association a fait part de ses observations au maire et au conseil municipal au sujet du PLU à plusieurs reprises.   Celles-ci concernent l'implantation du Club Med à Valloire mais pas uniquement car, comme chacun pourra le lire, elles couvrent un champ beaucoup plus large. En étudiant le dossier, nous avons en effet décelé  un certain nombre d' anomalies et d'évolutions négatives que nous souhaiterions voir corriger.

voir ici notre lettre du 15 Octobre 2020 au Conseil Municipal

voir ici notre lettre du 4 avril 2021 au Conseil Municipal sur la dernière version du PLU

Nos observations sur le PLU n'ayant pas été  prises en compte (sauf une) et n'ayant jamais eu de réponse à nos courriers, nous avons été au bout de notre opposition en déposant un recours contre ce même PLU au tribunal administratif.  A suivre maintenant avec le jugement quand il devra avoir lieu.  Nous rappelons que notre association est ouverte à des discussions au sujet des suppressions ou améliorations demandées même si nous nous rendons bien compte qu'elles nécessiteraient maintenant une nouvelle modification du PLU, ce qui est une procédure lourde.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Cela vient de sortir (hier, j'ai de la chance), le plan révisé de l'extension sur le Pas des Griffes publié par France 24 :

Ici : https://www.france24.com/fr/émissions/élément-terre/20220218-climat-la-fin-du-ski

plangriffes.JPG

Bien que l'image soit peu lisible (la caméra filme un écran de PC), on arrive à lire TSD Crey de Péré. Ils se sont donc ravisés sur le TSF (encore heureux).

Le TSD partira du restaurant des Mérégers. Le nombres de pistes envisagées a augmenté, on est passé de 2 à 4. La rouge s'appelle Gypaète. Au vu du tracé de la bleue Chauvert, il sera aisément possible de la rejoindre depuis le haut du Grand Plateau, via le télécorde qui aura enfin une utilité, s'il est encore là. Les puristes remarqueront que le bas de Chauvert reprend le tracé de feu Anémone.

L'abandon de la seconde remontée plus au sud est confirmé.

rouge vert.JPG

Il y a un deuxième plan. L'extension en altitude doit être compensée par un abandon de pistes sous 2000 mètres, cela a déjà été dit. Mais ils exagèrent ouvertement en parlant <<d'une dizaine de pistes sous 2000 mètres>>, puisque la zone en rouge, c'est 1 piste et demi (bas de Chamois + Edelweiss). A moins qu'ils comptent les pistes du secteur qui n'existent plus depuis 20 ans :idee:, et les chemins de randonnée :P

Bref, c'est un non-évènement leur histoire de translation du domaine.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

https://www.actumontagne.com/people/5-questions-a-jean-marie-martin-pdg-de-la-sem-vallloire/

Citation

Pour des questions environnementales et économiques, nous voulons opérer la fameuse translation du domaine skiable, c’est à dire la remontée de celui-ci en altitude entre 2200 et 2900 mètres, avec l’aménagement d’une remontée mécanique entre la Sétaz et le Crey du Quart (NDLR : une UTN qui dépend de l’aboutissement du SCoT Maurienne actuellement au contentieux). En même temps, nous abandonnerions un secteur en basse altitude de superficie équivalente non exposé au nord.

Qu'est-ce que c'est que ça encore :blink:

On avait déjà la pseudo-translation de domaine, certes c'est bidon mais basé sur des superficie réelles, mais là on passe à un autre niveau avec les altitudes mentionnées. J'espère que ce n'est pas lui qui a vraiment dit ça :bing:

Et puis la description de la remontée n'est pas mieux non plus :lol:

Link to comment
Share on other sites

Pour le domaine de la Sétaz, avec sa bonne exposition, je pense qu'il n'y a pas grande crainte à avoir dans l'immédiat. En revanche, pour le Crey-du-Quart, il est certain que tout ce qui se trouve en dessous de 2000 m (en somme sous la télécabine de la Brive) est condamné à court terme.

Pour ce qui est des altitudes indiquées, cela m'étonne aussi, car sur Valloire, à part aller chercher le sommet de Roche-Château dans la combe de l'Aiguille Noire, je ne vois guère.

Ou alors, il faudrait réactiver le projet des années 1960 d'une station se développant dans la combe des Aiguilles d'Arves ou/et venir se développer dans tout le secteur Sud de la commune entre les Aiguilles d'Arves, le Galibier et le secteur des Rochilles.

Link to comment
Share on other sites

Oui bien sûr aucun risque qu'ils abandonnent le bas de la Sétaz, forêt exposée nord et équipée d'enneigeurs, la neige reste jusqu'en avril sans soucis. Ils n'abandonneront jamais le bas de la Sétaz, si le climat évolue au point que cela soit inéluctable, cela serait je pense tout le domaine qui serait contraint à la fermeture.

Si je dis que la translation est un peu du foutage de gueule, c'est parce que l'on connaît déjà la surface concernée, c'est la zone en rouge juste ci-dessus. Elle fait sûrement la même surface que la zone en verte, donc oui ils peuvent se pavaner et dire que Galibier-Thabor s'est translaté, mais dans les faits, la zone en rouge, c'est deux pistes secondaires qui n'ouvrent jamais, une partie qui est inskiable puisque urbanisée (Archaz), et le reste qui sera toujours accessible en hors-piste pour les volontaires. Donc dans les faits il n'y aura aucune translation, rien ne changera sur le bas. Ajouter à cela les exagérations mensongères ("oui regardez on va fermer 10 pistes en bas, regardez on ferme tout en dessous de 2000 mètres"), alors que même Lutins restera pour l'instant (puisque refaite et équipée il y a seulement 10 ans), c'est à croire qu'ils aiment tendre le bâton aux associations écologistes pour se faire battre, VNEA et compagnie ne vont pas les rater quand il faudra faire les études pour travaux.

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

La révision à la baisse du projet (passage de deux à une remontée) change la procédure administrative : l'UTN structurante est supprimée du Scot Maurienne car l'emprise d'extension est désormais inférieure à 100 Ha (contre 300 initialement), seuil minimal requérant la procédure de l'UTNS.

http://www.maurienne.fr/pdf/recueil-des-actes/arretes/A05072022.pdf

Cela ne veut pas dire qu'il n'y a plus de procédure UTN, le projet passe simplement dans la catégorie soumise à une UTN locale (extension de 10 à 100 hectares, nouvelle remontée), qui ne dépasse pas le PLU de la commune.

Edited by 73450
Link to comment
Share on other sites

Mouais, même pas je pense.

La procédure d'autorisation est à peu de choses près la même pour les UTNS et UTNL. La présence ou non dans le Scot est la seule différence mais après ça ne change pas beaucoup. Il y a ce document qui explique les différences : https://www.cerema.fr/system/files/documents/2019/05/fiche_3_scot_et_montagne_mai2019.pdf

Et puis actuellement l'emprise prévue n'est pas dans le PLU de Valloire, retirée avant approbation l'année dernière. Actuellement, l'extension est programmée sous la forme d'une "réflexion".

Donc ils vont devoir modifier de nombreuses pièces du PLU (études et diagnostics au niveau général, PADD, OAP supplémentaire, modification du règlement graphique, etc...) pour intégrer la planification du projet sous sa nouvelle forme pour pouvoir lancer la procédure d'autorisation UTN (avec l'enquête environnementale qui s'en suit).

Voir par exemple le règlement graphique qu'il faudra modifier (passage de la zone de Ap (agricole) à Aps (agricole et ski)) : https://www.geoportail-urbanisme.gouv.fr/map/#tile=1&lon=6.465693283088402&lat=45.137050124215676&zoom=13&mlon=6.474352&mlat=45.137745

Viendra les recours en justice habituels, la ou les enquêtes publiques, etc...

Bref, ce n'est pas simple.

Edited by 73450
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...