Jump to content
Sign in to follow this  
La belle gaufre

OGM reportage Canal+ édifiant

Recommended Posts

De là à penser qu'on fait peur aux gens pour les détourner des vraies questions....... :rolleyes:

Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais pour la théorie du complot, j'ai des doutes tout de même ;) (quoique, des fois je me dis que de refuser cette théorie c'est minimiser le pouvoir de nuisance de certains lobbies et faire preuve d'une naïveté angélique :fu:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas encore eu le temps de regarder tout ça....

Mais une première remarque, quand même :

Conférence du chercheur en génétique moléculaire Christian Vélot extraite d’un DVD (vendu au profit des faucheurs volontaires) sur lequel on trouve également d’autres intervenants (dont José Bové, Aminata Traoré, ...) et que l’on peut se le procurer pour 10 € auprès d’ATTAC, la Confédération paysanne ou l’AMP (Alternative en Midi-Pyrénées : alternative.toulouse@wanadoo.fr).

Plus d'infos: http://anti-ogm.info/

C'est indépendant et partial, ça??? :rolleyes: :fu:

Share this post


Link to post
Share on other sites

On trouvera toujours à critiquer les études et à mettre le doute d'un côté ou de l'autre: dès que ça sort de la ligne du parti: ah ben oui il est partial dans son rapport.

 

Qu'on fasse de la sélection génétique par des moyens naturels ok mais qu'on implante un gêne animal à un végétal, ça m'inquiète... il y a d'autres moyens pour produire, type des plantes ensemble pour combattre les insectes ou les maladies mais ça rapporte moins ou c'est moins facile à mettre en place.

 

Je suis peut-être pessimiste mais la mal-bouffe n'est pas qu'une idée en l'air: les grosses entreprises de l'agro-alimentaire et la grande distribution alimentent un système où la quantité prime au détriment de la qualité des aliments.

 

Pourtant, faire de la qualité est possible: des magasins de producteurs le prouvent, certes les prix sont un peu plus élevés (le système actuel n'arrange rien sur ce point) qu'ailleurs mais les saveurs et la fraîcheur sont incomparables. Faites l'essai, vous verrez vous aussi la différence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis peut-être pessimiste mais la mal-bouffe n'est pas qu'une idée en l'air: les grosses entreprises de l'agro-alimentaire et la grande distribution alimentent un système où la quantité prime au détriment de la qualité des aliments.

 

Pourtant, faire de la qualité est possible: des magasins de producteurs le prouvent, certes les prix sont un peu plus élevés (le système actuel n'arrange rien) qu'ailleurs mais les saveurs et la fraîcheur sont incomparables. Faites l'essai, vous verrez vous aussi la différence.

Il est certain que la course à la production n'arrange pas les choses, mais qu'y peut-on?

Concernant la qualité des produits, tu as raison, mais là, c'est de la faute du consommateur! On veut des fruits qui ne s'abiment pas, on prend ceux dont la couleur est la plus belle, on achète le viande quand elle est rouge, et on ne veut pas de la marron! :rolleyes: etc.

Et cela n'a pas forcément de rapport direct avec les OGM , qui pourraient (conditionnel!!! :fu:) au contraire permettre de réconcilier saveur, aspect et conservation!

 

 

On trouvera toujours à critiquer les études et à mettre le doute d'un côté ou de l'autre: dès que ça sort de la ligne du parti: ah ben oui il est partial dans son rapport.

Ça n'est pas tout-à-fait ce que je voulais dire! ;)

La vidéo évoquée plus haut étant ouvertement vendue au profit des "faucheurs" et autres anti-OGM, je me permets de mettre en doute l'objectivité et l'impartialité du chercheur! <_>

Ceci dit, je trouve, dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres, la critique constructive, et le fait qu'il y ait une contestation contre les OGM me semble une bonne chose, ça permet de réfléchir, de ne pas foncer tête baissée, et de prendre ces fameuses précaution!...

(j'ai juste un peu de mal avec José, mais ça, c'est personnel, ça doit être la moustache!....) :huh:;):huh:

Je n'ai jamais dit que les OGM n'avaient que des avantages, mais seulement qu'il fallait peut-être porter ses craintes là où c'était nécessaire, et pas sur des fantasmes! :huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourtant, faire de la qualité est possible: des magasins de producteurs le prouvent, certes les prix sont un peu plus élevés (le système actuel n'arrange rien sur ce point) qu'ailleurs mais les saveurs et la fraîcheur sont incomparables. Faites l'essai, vous verrez vous aussi la différence.

Les consommateurs que nous sommes demandent que les prix soient toujours plus bas (pour des raisons valables de pouvoir d'achat en baisse pour certains). On ne peut pas demander à une famille de 5 personnes qui vit avec un SMIC (ou même 2), d'aller faire ses courses chez le primeur/producteur.

Je reconnais qu'on ne peut pas non plus imposer aux moins riches de se nourrir de produits néfastes pour la santé, mais du coup, où est la vérité ?

Je me dis personnellement que si notre génôme doit évoluer et se transformer, ce sera surtout par nécessité de s'accomoder des nouvelles conditions de vie, comme nous l'avons toujours fait. Quand nous sommes passés de l'état de poisson à celui de rampant, puis de quadripède et de bipède, notre génôme a évolué pour s'adapter à son environnement (n'en déplaise aux détracteurs de la théorie de l'évolution, mais c'est un autre sujet - qui vient des US également d'ailleurs :rolleyes: ).

Je vois mal comment (bien que je ne sois pas un scientifique) des aliments pourraient modifier notre génôme :fu: Nous rendre malade par manque d'habitude, pourquoi pas, mais quand même !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas ni pourquoi ni comment mais après différents scandales concernant l'alimentaire ces dernières années, je n'ai pas envie de risquer pour ma santé, d'autant que vérifier sur l'emballage OGM ou pas ne coûte rien.

Bien entendu, ça ne prémunit pas totalement de manger de l'OGM à son insu, au restaurant par exemple...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand tu sais que Mosentos implente des pesticides dans ces plantes OGM, ça fait peur.

Il viendrait à personne de manger du roundup, pourtant c'est ce qu'on fait en bouffant cette merde.

Après, à savoir si ça modifie le génome, j'en sais rien, mais ce qui est sur, c'est que ça doit pas être terrible pour la santé.

Si vous avez lz moyens, manger bio ou cultiver vôtre jardin, ya rien de tel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand tu sais que Mosentos implente des pesticides dans ces plantes OGM, ça fait peur.

Il viendrait à personne de manger du roundup, pourtant c'est ce qu'on fait en bouffant cette merde.

Après, à savoir si ça modifie le génome, j'en sais rien, mais ce qui est sur, c'est que ça doit pas être terrible pour la santé.

Si vous avez lz moyens, manger bio ou cultiver vôtre jardin, ya rien de tel.

Ce que tu dis est totalement faux!!! Il n'y a absolument pas de pesticides implantés dans les plants OGM!!! :rolleyes:

Mais le problème c'est que je pense que beaucoup ont ce sentiment, cette impression, et pensent que les OGM sont dangereux au niveau de l'individu, sans vraiment savoir pourquoi.....

Pour que les gens puissent juger, il faudrait qu'ils aient les moyens de le faire! Mais là, deux problèmes (au moins :fu:) se posent :

- la plupart (pour ne pas dire nous tous) n'a pas la capacité de comprendre ce dont il s'agit,

- on n'a pas assez de recul pour évaluer réellement l'incidence des OGM sur l'environnement, et c'est là que je ne comprends vraiment pas le discours et l'action des "faucheurs"..... Il me semble que l'expérimentation (parcequ'en France, ça reste au niveau expérimental) est nécessaire, et que c'est même le seul moyen de valider (ou d'invalider!) un progrès scientifique certain!

 

PS : le Bio...................... Il ne faut pas croire que c'est la panacée non plus! Mais c'est un autre sujet! ;) :huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce que tu dis est totalement faux!!! Il n'y a absolument pas de pesticides implantés dans les plants OGM!!! :rolleyes:

Effectivement ! Les gênes sont modifiés pour que le plant résiste à certaines maladies ou insecte, mais il n'y a pas d'ajonction de pesticide à l'intérieur de la plante.

En revanche, lorsqu'un agriculteur "traditionnel" (je n'ai pas dit bio) pratique des épandages massifs d'insecticides sur ses plantations, certains composants chimiques peuvent pénétrer, avec l'eau absorbée, dans les plants. Rien à voir avec les OGM.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne sais pas ni pourquoi ni comment mais après différents scandales concernant l'alimentaire ces dernières années, je n'ai pas envie de risquer pour ma santé, d'autant que vérifier sur l'emballage OGM ou pas ne coûte rien.

Bien entendu, ça ne prémunit pas totalement de manger de l'OGM à son insu, au restaurant par exemple...

Je te comprends, mais ne perdons pas de vue que, pour scandaleux qu'ils soient, les problèmes d'origine alimentaire de ces dernières années (je pense notamment à la "vache folle") ont été (comme souvent, oserai-je dire :rolleyes:) montés en épingle par les media!

Le nombre de cas de maladie de Creutzfeldt-Jakob (nouveau variant) est ridiculement faibe par rapport, même, au nombre de cas de déces par la grippe!!!

 

D’octobre 1996 à novembre 2002, 129 cas de nv-MCJ ont été notifiés au Royaume-Uni, six en France et un dans chacun des pays suivants : République d’Irlande, Canada, Etats-Unis d'Amérique et Italie.
on pense que les épidémies annuelles [de grippe] entraînent entre 3 et 5 millions de cas graves et 250 000 à 500 000 décès par an dans le monde.

source : OMS

 

Alors une fois de plus, même si les quelques décès dus au nv-MCJ ne sont pas acceptables, il faut relativiser les choses!!!

Nous avons, dans notre beau pays, une des sécurités alimentaires les plus élevées du monde!!! sisi!!! :fu:

Share this post


Link to post
Share on other sites
En revanche, lorsqu'un agriculteur "traditionnel" (je n'ai pas dit bio) pratique des épandages massifs d'insecticides sur ses plantations, certains composants chimiques peuvent pénétrer, avec l'eau absorbée, dans les plants. Rien à voir avec les OGM.

 

Le développement de plantes génétiquement modifiées avait à l’origine pour objectif d’améliorer

la protection des cultures. Avec les espèces actuellement sur le marché, le principal but recherché

consistait à renforcer les plantes cultivées en introduisant des résistances contre les maladies

provoquées par les insectes ou les virus ou en augmentant la tolérance aux herbicides.

Donc, pas pour y introduire des pesticides

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce pour autant que le nombre de victime a été faible qu'il faut éluder le problème et le ranger dans un coin ? Je ne pense pas... c'est comme si on comparait le nombre de victimes d'avalanche avec celles sur la route: faut-il pour cela arrêter la prévention en montagne ?

 

Mais quelle est la novicité de certains additifs alimentaires à long terme ? Idem pour les traitements d'ionisation ? Et les pesticides dans le lait ? Et les produits qui tuent les abeilles, c'est bon pour nous ?

Même si je consomme comme tout le monde des produits du supermarché, ça ne m'empêche pas de me poser des questions et de privilégier les produits du jardin ou artisanaux quand je peux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Même si je consomme comme tout le monde des produits du supermarché, ça ne m'empêche pas de me poser des questions et de privilégier les produits du jardin ou artisanaux quand je peux.

:rolleyes: Pareil ! je mange que du sanglier du jardin nourri aux châtaignes de ma forêt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si vous avez lz moyens, manger bio ou cultiver vôtre jardin, ya rien de tel.

Ce sont les particuliers qui utilisent le plus de pesticide et autres engrais

 

Ce que tu dis est totalement faux!!! Il n'y a absolument pas de pesticides implantés dans les plants OGM!!! :rolleyes:

 

A priori, non seulement il n'y a pas de pesticides implantés dans les plants OGM, mais ces plants OGM sont modifiés pour ne pas avoir à utiliser des pesticides.

 

Mais il est vrai que tout cela soulève bien des questions, il y a tellement d'intérêts d'un côté ou de l'autre, qu'on est forcément manipulé

Share this post


Link to post
Share on other sites
[Nous avons, dans notre beau pays, une des sécurités alimentaires les plus élevées du monde!!! sisi!!! :fu:

Qu'est ce que ça doit être ailleurs alors :rolleyes: !!!

 

Demain soir sur France2... et c'est du vecu pour moi au rayon boucherie/traiteur d'un hyper durant mes jobs d'été, du type de la chair à saucisse qui brunit à la lumière, il suffit de repasser le tout dans la machine et ça ressort bien rouge, il n'y a plus qu'à remballer. Bien entendu, on ne meurt généralement pas mais ça montre bien ce qu'on est capable de faire dans notre assiette pour de l'argent.

 

Remballez, c’est pesé !

 

Comment de la viande avariée se retrouve dans votre assiette ?

 

Une enquête de Mathieu Jego et Pierre Toury.

Le 25 novembre dernier, la Police de l’Air et des Frontières saisissait 6 tonnes de viande avariée en banlieue parisienne.

Envoyé Spécial
a remonté les filières de viande impropre à la consommation, et enquêté sur les pratiques frauduleuses de certains fournisseurs.

A Rungis, nous avons découvert un métier légal, mais risqué : "requin". Chaque matin, des grossistes viennent acheter les stocks d’invendus, et qui approchent la date limite de consommation. Tout est alors bon pour écouler la marchandise. Malgré les silences gênés des vendeurs de Rungis, nous découvrons que tous savent que certains clients écoulent de la viande avariée sur des marchés.

L'enquête de Mathieu Jego et Pierre Toury nous mène ensuite dans les hypermarchés, où les pratiques frauduleuses sont fréquentes. La technique la plus utilisée, "la remballe", consiste à changer les étiquettes indiquant la date de péremption de la viande. En caméra cachée, nous apportons pour la première fois la preuve de cette pratique dans une enseigne nationale. Les services d’inspection sont impuissants et plus occupés à traquer les délits des petits restaurateurs que ceux de la grande distribution.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yuppie, bon appétit!!! Ah, bin, çà, la Gauffre, çà me plait!

J'espère que çà n'a pas été tourné à Valloire...

Une émission sur ce qu'on appelle les "daubiers"...

Ca n'existe pas...

Tain, La Gauffre, je sens qu'on va se marrer. Je te jure que jevais la regarder... Ca me botte, ce truc...

Oui, oui, je sais, Daniélo. C'est pas français, mais... zut, après tout...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que ça doit valoir son pesant de cacahuètes.

Autre info entendu aujourd'hui: 50% des sandwicheries ont des problèmes de fraicheurs. On arrive quand même à 60% avec les kebabs (certains laissent même le bidoche toute la nuit hors d'un frigo)

QUEL SCANDALE

Share this post


Link to post
Share on other sites
Est-ce pour autant que le nombre de victime a été faible qu'il faut éluder le problème et le ranger dans un coin ?

Oula! Bien sur que non, il ne faut pas éluder le problème! Ce n'est d'ailleurs pas mon propos :

Alors une fois de plus, même si les quelques décès dus au nv-MCJ ne sont pas acceptables, il faut relativiser les choses!!!

Il ne faut juste pas tout mettre dans le même sac!.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant ces pratiques effectivement scandaleuses de viande avariée ou de remballe, je rappelle tout de même que les dates limites de consommation sont calculées de manière assez large, et que le risque principal en terme d'alimentation, c'est quand même le cuistot, aide cuistot, commis ou autre qui oublie (omet?) de se laver les mains en sortant des toilettes!!!

Alors bien sur, les affaires dont on parle sont scandaleuses, mais feront surement moins de malades qu'un apprenti peu scrupuleux! :fu:

 

Pour la chair à saucisses de LBG, c'est surement uniquement une question d'oxydation de surface, et on en revient à ce que veut le consommateur!... Préferera-t-il acheter de la chair à saucisses oxydée, donc maronasse, qui ne présente pourtant aucun risque sanitaire, ou alors de la chair à saucisse rouge, bourrée d'anti-oxydants? Ni l'un, ni l'autre? Alors on la laisse une demi journée en rayon et on jette! Quoi? Il ne veut pas payer cher, en plus? Alors................... Ben ya pô de solution..........Ah! si! Le cochon génétiquement modifié, résistant à l'oxydation!!! ;)

Je plaisante, mais le problème est réellement très complexe entre ce que veut -ou croit vouloir, parcequ'on lui dicte souvent, de manière détournée, ce qu'il est censé désirer- le consommateur, ce qu'il sait -ou croit savoir- sur les denrées alimentaires, qu'elles soient d'origine animale ou végétale, le prix qu'il est prêt à y mettre, et les contraintes de production, de stockage, de transport, de distribution (liste non exhaustive) de ces mêmes denrées...... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
je rappelle tout de même que les dates limites de consommation sont calculées de manière assez large

Un de mes proches amis, qui travaille pour un grand producteur de produits laitiers, d'origine suisse ( :rolleyes: ), m'expliquait les tests qui sont faits sur ces mêmes produits, pour calculer les dates de péremption : ils ont laissé des yaourts à température ambiante. 30 jours après la date de péremption (DLC, DLUO, ...) il n'y avait pas la moindre trace de bactérie nocive. Autrement dit, cliniquement parlant, ils étaient toujours propres à la consommation :huh:

 

Pour moi, la viande qui brunit ou le jambon qui n'est pas totalement rose (ce qui pour un jambon artisanal est une hérésie complète !!) n'est pas un signe d'impropreté à la consommation. Prenez un jambon cuit artisanal, il est gris-beige, mais bon sang que c'est bon !! Quel goût !! Prenez à côté, un Monique RANOU et autre HERTA ou cochonneries du genre : il est super rose, bien lisse, bien propre sur lui, mais il a le même goût que son emballage :fu: En plus, il est gorgé de saumure pour la conservation, et donc hyper salé au goût ;)

Si les consommateurs ne veulent pas bouffer des tonnes de produits chimiques, il faut qu'ils arrêtent de demander en permanence que leur assiette ressemble à Disneyland. Ce n'est pas ça notre terroir !

 

Bientôt, le vert du roquefort, ce sera du colorant et le blanc, de la crême stérilisée UHT allégée mélangée à de la graisse de porc pour la texture !! C'est ça qu'on veut ? (Hé oui, comment croyez-vous que les fromages blancs hyper crémeux 0% sont aussi onctueux ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant les traitement de viandes ... un ami a travaillé dans une "usine" de charcuterie bas prix l'été dernier. (genre les lardons qu'on trouve en bas des étalages dans les supermarché).

 

Le tableau qu'il nous en a peint est loin d'être rose :fu: entre les machines mal lavées avec des petits bouts de viandes qui pourrissent pendant la nuit ... (j'épargnerais les détails), les produits utilisés pour rendre tout ca appétissant dans les barquettes et les chats qui se balladent de partout ... :huh:

Et tout cela malgré les inspections ;)

 

A vous dégouter des lardons ... :huh: :rolleyes:

 

Comme quoi des fois il vaut mieux y mettre un peu plus d'argent , ca rendra et le boucher du quartier et les estomacs plus heureux.

Edited by Tith

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela fait moultes années que je consomme "bio" (du magasin et du jardin) :rolleyes:

 

Effectivement, l'aspect n'est pas toujours beau et cela revient peut-être un peu plus cher (pas sûr... il y a moins de perte !) mais en tout cas le goût n'a rien à voir avec toutes ces s*****ries que vous venez de citer, de plus les emballages sont nettement moins polluants !

 

Comment faisaient nos aïeux autrefois... :fu:

Share this post


Link to post
Share on other sites
La Belle Gaufre: Remballez, c’est pesé !

Bin nom de dzou, comme promis, j'ai regardé France2, et j'ai pas été déçu! Des preuves accablantes, et je ne pense pas qu'aucune des caméras cachées ,n'aient été bidonnées... De quoi frémir... Un de mes neveux (boucher en grande surface) m'en avait parlé voici 5 ans, et je ne le croyais qu'à moitié... Ils ont démonté tout un tas de filières... Ca c'est du reportage, et probablement risqué, d'ailleurs, vu le pognon en jeu...

Coup de chapeau à l'équipe de journalistes aussi qui a suivi les Fraudes dans les sous sols d'un kébab...

Affolant!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...