Jump to content

Canons à neige

Rate this topic


Tith
 Share

Recommended Posts

:mmdr: Salut à tous !

 

C'est vrai que les canons sont un sujet d'actualité et comme le dit fort justement Guillaume dans son analyse, que faire d'autre ?

 

Les gens veulent skier en décembre et souvent la neige n'y est pas. Les stations sont obligées de s'équiper c'est une question de survie. L'écologie j'y crois dur comme fer, malheureusement je reproche à l'écologie médiatique de ne pas trop réfléchir.

 

OK ! On supprime les canons, les remontées, les stations, mais de quoi vont vire les montagnards ? Sont-ce les beaux parleurs qui vont leur assurer un salaire ?

 

Chez moi,c'était une des zones les plus peuplées avant la guerre de 14, de l'ordre de 30 000 habitants contre 10 000 aujourd'hui. La ville d'Ambert où j'habite dans la vallée n'a rien perdu avec toujours 8000 habitants, car tout autour les gens sont descendus travailler en usine et ont abandonné la terre qui ne faisait plus vivre. Avant ça, comme tout le monde ne pouvait vivre là, les hommes partaient faire scieurs de long ou autre ailleurs et ne revenaient que pour les foins et les moissons, là où on avait besoin de bras. Puis les 2 guerres et la modernisation des campagnes et tout a foutu le camp.

 

:P :mmdr: Et la montagne ne culmine qu'à 1650 m, alors le tourisme d'hiver comme dans les alpes, zobi ! :mmdr:

Cette année, en fond on a fait 48 700 euros de CA pour 87 jours d'ouverture, autant dire qu'après avoir payé les salaires et le reste y reste pas grand chose. Alors ceux qui parlent de développement durable et "oméopathique" par la pratique de la rando ne se rendent compte de rien. Les randonneurs il y en a mais pas autant que des skieurs l'hiver dans les alpes.

 

Un exemple, une commune située à 900 m d'altitude, sous un col à 1360 et un sommet à 1550, n'a plus que 140 habitants, et encore, la moitié à plus de 60 berges. Avant 14, il y en avait 2500. Je la compare souvent à Valmeinier 1500. Sans le ski, on en serait où là-bas ? Comme chez moi, péniblement 150 personnes, en majorité des retraités. Valloire serait à peine mieux avec le tourisme d'été et le col du Galibier.

 

Tout cela pour dire que les canons à neige et les remontées bien sûr ne sont pas la panacée, surtout l'été dans le paysage, mais sont nécessaire à faire vivre au pays. Je crois qu'un savoyard sur 2 ou 3 travaille grâce au tourisme.

 

C'est comme pour l'électricité, on supprime les centrales nucléaires, ok, mais on fait quoi à la place ? On se chauffe plus qu'au bois comme le préconisent certains écologistes, et dans 10 ans il n'y a plus une seule forêt debout.

 

Pour le snowmax, c'est vrai que ce truc est un peu embêtant, car c'est une protéine qui vient d'amérique du nord et on ne sait pas ce que ça peut faire plus tard dans nos terrains.

 

Bon faut que je parte, le débat est tellement vaste, mais je suis comme Guillaume, il ne faut pas nier les problèmes mais tenter de les appréhender au mieux.

 

Salut :annoyed:

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 66
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

et encore quand tu dis qu'il faut ce chauffer au bois,dans le temp les locomotives etaient à vapeur mais le bois qui brûle pollue et oui

 

l'ecologie est un long,long,tres long,tres tres long debat :annoyed:

Le bois, lors de sa combustion émets du CO² et de la vapeur d'eau. Donc oui, il produit des gaz à effet de serre mais quand on brule un arbre pour se chauffer, on en replante un ou deux à la place. Le CO² qui est dégagé dans l'atmosphère durant la combustion est tout simplement celui qui est capturer durant la vie de l'arbre. Les arbres se servent du CO² présent dans l'atmosphère pour grandir donc la boucle est bouclée. En brulant et en plantant des arbres, on ne rajoute pas à priori de gaz à effet de serre dans l'atmosphère contrairement aux énergies fossiles ( pétrole, charbon, gaz ) qui délivrent du CO² dans l'atmosphère qui était retenu dans le sous-sol de notre bonne vieille planète.

 

Désolé pour ce hors-sujet mais je voulais rétablir un semblant de vérité! :mmdr: :mmdr: :mmdr:

Link to comment
Share on other sites

:P C'est pas du hors sujet, c'est une explication intéressante comme tout autre.

 

C'est vrai que c'est dur de concilier l'économie et l'écologie, alors je crois qu'il faut essayer de faire au mieux. Mais quand on parle de pollution, les camions qui se multiplient sur les routes en sont une autre par rapport à un train, mais les chauffeurs qui vivent de ça...

 

:annoyed: :mmdr: :mmdr: :mmdr:

 

C'est complexe...

Link to comment
Share on other sites

et encore quand tu dis qu'il faut ce chauffer au bois,dans le temp les locomotives etaient à vapeur mais le bois qui brûle pollue et oui

 

l'ecologie est un long,long,tres long,tres tres long debat :annoyed:

Le bois, lors de sa combustion émets du CO² et de la vapeur d'eau. Donc oui, il produit des gaz à effet de serre mais quand on brule un arbre pour se chauffer, on en replante un ou deux à la place. Le CO² qui est dégagé dans l'atmosphère durant la combustion est tout simplement celui qui est capturer durant la vie de l'arbre. Les arbres se servent du CO² présent dans l'atmosphère pour grandir donc la boucle est bouclée. En brulant et en plantant des arbres, on ne rajoute pas à priori de gaz à effet de serre dans l'atmosphère contrairement aux énergies fossiles ( pétrole, charbon, gaz ) qui délivrent du CO² dans l'atmosphère qui était retenu dans le sous-sol de notre bonne vieille planète.

 

Désolé pour ce hors-sujet mais je voulais rétablir un semblant de vérité! :mmdr: :mmdr: :mmdr:

ca , c'est tout a fait vrai aussi.

Link to comment
Share on other sites

dans cet éternel débat: personne n'a vraiment tort, personne n'a vraiment raison.

 

Moi je pense seulement que tous ces arguments sont recevables, mais que, comme souvent, il suffit d'éliminer les extrêmes des deux bords, et la ligne médiane, plus raisonnable, réaliste, est souvent économiquement, écologiquement viable.

 

J'ai visionné un doc hier où un écolo se plaignait des tonnes de sel déversés au bord des nationales lors du traitement des routes. C'est vrai. Mais qui, ou quelle économie peut AUJOURD'HUI se passer des voies de communications ? Tout simplement irréaliste.

 

Alors, on sale les routes, parce que sinon, les gens ne peuvent pas aller travailler. ( A moins d'avoir un 4X4 ! :annoyed: )

 

La seule chose qui alimente mes propres débats internes ( vous savez, le petit diable et le petit ange sur l'épaule) c'est que, au fond, notre société a créé une foultitude de besoins farfelus devenus économiquement vitaux aujourd'hui, et qui concourrent tous, les uns après les autres à une abberration sur le long terme.

 

Mais sans vouloir philosopher à 10 balles ( c 'est déjà mieux que 2 balles, reconnaissez ! :mmdr: ) l'homme est ce qu'il est, et la remise en cause (assez juste) de tout ce que nous faisons est bien tardive: il faudrait une révolution sanglante pour revenir en arrière, c'est trop tard.

 

Alors limitons la casse, mais essayons de continuer à vivre le mieux possible dans ce monde là.

Link to comment
Share on other sites

:good: :good: Guillaume tu es un sage

 

:good: Euh... Désolé mais je sais comment vous faites pour les encadrer les bouts de texte alors :good:

 

C'est ton texte Guillaume, c'est pas du pliagiat, jsute de la maladresse informatique.

 

" Moi je pense seulement que tous ces arguments sont recevables, mais que, comme souvent, il suffit d'éliminer les extrêmes des deux bords, et la ligne médiane, plus raisonnable, réaliste, est souvent économiquement, écologiquement viable. "

 

:good: Je réagis souvent comme toi en expliquant à mes enfants que la vie et les gens ne sont pas tout noir ou tout blanc, mais souvent gris, plus clair ou moins clair suivant où ils penchent. Il y a très peu de gens qui se trimballent avec deux démons sur les épaules comme avec deux anges, moi c'est comme toi, un de chaque côté pour faire balance.

 

Pour en revenir aux canons, si à Valloire et Valmeinier ça reste raisonnable je poense que certaines stations sont en train de dépasser un cap dangereux, mais je comprends qu'elles soient prises dans l'engrenage et que pour faire une pose...

 

Je pense à Superbesse à 100 bornes de chez moi. Une station exposée plein sud entre 1350 et 1885 d'altitude. Si le réchauffement climatique dont on nous rebat les oreilles arrive, c'est sûr que c'est pas les canons à neige qui feront tout. Mais là également je comprends les arguments et le poids économique du ski et du tourisme là-bas et il faut avouer que les décisions sont difficile à prendre pour les collectivités locales.

 

Tiens, à propos de ça, dans le week-end en Haute-Loire de Fred, j'ai mis quelques mots sur les canons à neige car dans la station des Estables ils se posent la question. Et la réponse est pas facile. :good: :good: :good:

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi ils ont des projets de canons à Superbesse ? C'est vrai que c'est plein Sud, mais pour bien démarrer la saison ça peut être une solution, novembre, décembre, janvier et une partie de février, le soleil est suffisamment bas pour ne pas trop avoir d'influence sur la neige, bon c'est sûr s'il fait pas assez froid, ça suffira pas.

 

Avec tous les relevés météo, ils doivent bien voir si en moyenne c'est jouable ou pas: après tout l'Alpe a bien 700 canons (certes, eux 1850 c'est le bas (quoique Vaugany est nettement plus bas, Auris 1600 ou 1500...).

Link to comment
Share on other sites

a super besse avec le lac ils ont déja le probleme de l'eau en moins.

 

le ski est vital dans cette région en hiver, je comprends que le rechauffement climatique les inquiète, d' un autre coté ca fait3-4 ans qu' ils sont gavés de neige dans le massif central. :good:

Link to comment
Share on other sites

D'apres Michel en France il ya un moratoire qui a ete pris lors de l'assemblée génerale des directeurs de service des pistes de mettre aucun additif dans l'eau destinée à la frabrication de la neige de culture,il n'existe en outre aucun retardataire de fonte de la neige,la societe York qui commercialisait le produit destiné à augmenter le rendemant de l'enneigeur et de faire une neige de meilleur qualitée a dessidé de le retirer du marché français,pour vôtre info, la Suisse,l'Italie et l'Autriche l'utilise.

 

sans commentaires!!!!!!!!!!!!!

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share


×
×
  • Create New...