Jump to content

Aiguille de l'Epaisseur et pointe des Ratissières

Rate this topic


snowman74
 Share

Recommended Posts

Passage à Valloire.

 

Comme vous le savez, je ne connais pas Valloire. J'étais venu sur ce site pour glaner quelques renseignements sur les randos en snowboard à faire dans le coin ayant vu que le coin devait s'y prêter et être pas trop mal pour se gaver.

 

Et la semaine dernière profitant du bô temps et malgré le manque de neige, avec mon Bof et ma frangine, on est venu à Valloire tester la neige et quelques hors pistes et repérages pour la suite.

 

On a pris le pari qu'il y aurait quelque chose à faire au niveau neige après quelques sorties dans les Aravis où, au dessus de 1800m la neige est bonne (surtout pour les snowboarders).

 

On est donc arrivé mercredi à Valloire, direction le parking de Bonnenuit. Comme on est un peu feignant, on avait repéré un refuge facile d'accès avec nos gros sacs : le refuge des aiguilles d'Arves.

 

Jolie petite promenade avec pour commencer une bonne surprise : la neige en montant direction le refuge n'était pas si mauvaise que ça, voire même de la poudre en tirant dans les p'tites combes et en plus on adore faire du slalom dans les mélèzes: ça nous rappelle la Grave !

 

On prend notre temps et on arrive au refuge (il est loin… on le voit depuis super loin et c'est toujours décourageant comme approche). J'en ai fait pas mal de refuge en hiver et pour un refuge non gardé, il est nettement au dessus de la moyenne : le gaz est mis à disposition, les couchages sont nickel et la réserve de bois faite. Que demander de plus.

 

Le refuge sous le clair de lune est fantastique. C'était superbe ! Avec les aiguilles en fond !

 

Je vais vous éviter, pour faire pas trop long, le descriptif de la nuit au refuge (y avait avec nous deux hollandaises et un grenoblois qui avaient prévu de passer une nuit seuls dans cet havre…) et de la bouffe que nous avions montée.

 

Levé le matin. Dernier repérage sur la carte. A la base, on voulait passer de l'aiguille de l'Epaisseur à la Pointe des Ratissières par la face est sans avoir à trop redescendre… En montant la veille on a vu que ça passerait pas: pas assez de neige et complètement dégarnie par le vent. On avisera sur place pour la suite…

 

On monte direction l'aiguille de l'Epaisseur – 3230 m. Ca monte tout doux, tranquille. On avait repéré coté Est, deux couloirs à la montée. Mais ça ne passerait pas à la descente non plus… grrrr….

 

L'arrivée au sommet est superbe. On profite de ce moment en cassant une ch'tite croûte. Malheureusement on devra redescendre par l'itinéraire de montée (en tirant un peu plus sur la droite en descendant histoire d'éviter les cailloux et rochers qui affleurent).

La neige est excellente en allant chercher les endroits que nous avions repérés à la montée et qui nous paraissaient bien remplis (même si par endroit y a pas grand chose, on voit même parfois l'herbe, surtout coté sud). Elle est parfois un peu dure, gelée en surface, parfois plaquée, mais dessous c'est que du bonheur ! Les pentes sont vraiment douces. ON regrette bien les couloirs qu'on voyait. Ce sera pour une prochaine fois, avec plus de neige.

 

Retour au refuge, re-petite pause… on redescend pour pouvoir attaquer la pointe des Ratissières - 2865m. Le Mauvais Pas ne passe pas d'après des skieurs que nous croisons… ce qui est faux en fait. Mais on le verra que depuis le bas !! Ca fera 200m de dénivelés de plus !!

 

On longe le p'tit ruisseau en snowboard en ayant pris de l'élan depuis le refuge pour ne pas avoir à remarcher sur ce plateau. On traverse pour remonter vers de vieux chalets d'alpage et on continue de monter direction la pointe qui est droit devant nous…

 

La neige est bonne. Comme pour l'Epaisseur, elle est parfois dure en surface, voire plaquée par endroit (heureusement que les pentes sont douces et qu'il n'y a pas plusieurs mètres, sinon bonjour le risque d'avalanche…). Comme on monte en fin de matinée- début d'après-midi et que les pentes sont des pentes Est- Sud-Est, la neige se sera peut-être un peu transformée genre neige de printemps.

 

On arrive plus facilement et rapidement que prévu au sommet… Belle vue sur la vallée, les aiguilles. On refait une pause déjeuner (je sais on arrête pas de bouffer…)… et on repart en visant les combes coté Sud-Est. Et là, malgré les rochers qui dépassent mais que l'on voit très bien, c'est que du bonheur (coté Est. Sinon coté SUD, sous le sommet c'est la misère: trop soufflé, pas assez de neige). La pente est un peu trop douce à notre goût (25/30° maxi). On tire plus sur la gauche cette fois pour avoir de la neige peu transformée, un peu plus de pente et des endroits où les skieurs ne sont pas allés (surtout).

 

Et après les derniers 3 ptits chalets qui marquent la limite avec la foret et l'alpage, c'est parti pour le boardercross (comme on dit entre nous) dans les mélèzes. Je me suis fait giflé au moins trois fois par des branches, mais que la neige est bonne la dedans !!

 

Après cette descente super rapide, retour sur le parking de Bonnenuit et retour à Valloire (on a pas le temps de s'arrêter boire un coup…) et on repart direction la vallée qui est sous un stratus bien épais.

 

Bref, bonne neige, bonne pente, bon refuge. On reviendra, c'est sûr !

 

PS: on avait monté une caméra pour filmer nos runs… mais la batterie n'a pas supportée la nuit d'avant dans la voiture… <_ dommage car y avait de quoi en faire baver plus d>

Link to comment
Share on other sites

Belle rando! Je visualise bien le parcours étant donné qu'on en a fait une grosse partie cet été, ce qui m'étonne, c'est que vous n'ayez pas chopé de caillasse car quand même c'est bien rocailleux sur le haut.

 

Je vais vous éviter, pour faire pas trop long, le descriptif de la nuit au refuge (y avait avec nous deux hollandaises et un grenoblois qui avaient prévu de passer une nuit seuls dans cet havre…) et de la bouffe que nous avions montée.
Tant que ça n'est pas des italiens qui vous préparent des spaghettis al pesto... <_>

 

PS: on avait monté une caméra pour filmer nos runs… mais la batterie n'a pas supportée la nuit d'avant dans la voiture… Dommage, car y avait de quoi en faire baver plus d'un !

Vous n'aviez pas pris d'APN ?

Link to comment
Share on other sites

Belle rando! Je visualise bien le parcours étant donné qu'on en a fait une grosse partie cet été, ce qui m'étonne, c'est que vous n'ayez pas chopé de caillasse car quand même c'est bien rocailleux sur le haut.

 

Je vais vous éviter, pour faire pas trop long, le descriptif de la nuit au refuge (y avait avec nous deux hollandaises et un grenoblois qui avaient prévu de passer une nuit seuls dans cet havre…) et de la bouffe que nous avions montée.
Tant que ça n'est pas des italiens qui vous préparent des spaghettis al pesto... <_>

 

PS: on avait monté une caméra pour filmer nos runs… mais la batterie n'a pas supportée la nuit d'avant dans la voiture… Dommage, car y avait de quoi en faire baver plus d'un !
Vous n'aviez pas pris d'APN ?

Non <_ . on le regrette now j pr vous faire un p bout de film>

Pour la caillasse, c'est vrai qu'il y en a pas mal, mais pour l'Epaisseur, ça passe sans problème. Pour la Pointe des Ratissières, tu dois redescendre un p'tit bout de la crête coté Est avant de pouvoir chausser en étant sûr que ça passe.

Par contre, les bonnes années ça doit être de la balle comme endroit, entre autre le passage entre l'Epaisseur et la Ratissière.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...