Jump to content

Grand Galibier Arête Nord Est du sommet Est

Rate this topic


frye
 Share

Recommended Posts

Voila un petit descriptif d'itinéraire sur mon très cher Grand Galibier, ma montagne préférée que je ne me lasse pas d'admirer :fu:

 

Bon, c'est pas vraiment un itinéraire de rando mais plutôt du terrain d'aventure avec la corde, les sangles et tout le toutim (surtout le casque), il faut s'engager en connaissance de cause :fu:

 

img0555ux9.jpg

 

 

L'accès se fait en direction du couloir de la Clapière (en très mauvais état d'ailleurs) puis on oblique sur la gauche en direction d'un couloir pas évident à remonter en été (mais ça m'a donné une idée pour l'hiver prochain ;) )

 

Ce pierrier a servi de champs de tir pour l'armée, on trouve quelques vestiges forts sympathiques :blink:

 

img0558ig6.jpg

 

Une fois, ces dangers évités ( :fu: ), on arrive enfin au col, au soleil et au début des difficultés

 

img0566em3.jpg

 

On suit alors le fil de l'arête par des vires, des cheminées faciles, des passages d'escalades pas trop compliqués mais avec quand même une belle ambiance :fu:

 

img0571oz2.jpg

 

Le problème principal, c'est la qualité du rocher. C'est un gros tas de caillou qui ne demande qu'à tomber sur la personne qui est dessous!! J'ai eu la peur de ma vie quand j'ai vu un gros bloc de 30 cm nous tomber dessus :blink: Heureusement, il est passé à côté, mais ça calme bien.

 

img0574jc9.jpg

 

On a vu pas mal de chamois mais ils n'ont pas voulu se laisser prendre en photo, des problèmes de droit à l'image je crois... (ou bien le photographe n'était pas assez rapide :lol: )

 

Après une escalade de 30 mètres un peu plus soutenue, on rejoint la voie normale et le sommet.

 

img0581il1.jpg

CYBERVALLOIRE AU TOP!!

 

Au sommet, on profite de la vue magnifique. Un vrai bonheur!!

 

Chose assez marrante, tous les randonneurs sont montés au sommet Est ce jour là alors que le sommet Ouest est le principal et le plus haut :blink:

 

On voulait redescendre par le couloir de la Clapière mais il y avait beaucoup trop de glace. On a préféré faire le grand tour, c'est plus sur mais plus long aussi!!

 

 

Au final, j'étais content de faire cette course mais franchement à force de se prendre des pierres sur la tête, ça donne pas trop envie d'y retourner ;)

 

Comme il se doit, tout cela se termine autour d'une bonne :lol:

Link to comment
Share on other sites

C'est quand même long au global: 2h pour monter au col+2h30 d'escalade+2h45 de descente par la VN => c'est un peu long quand même, le prix à payer pour la vue!!

 

Pour G, encordement fortement conseillé pour mon niveau :blink: , la chute est mal venue... Le gaz est pas trop omniprésent mais les faces du Grand Galibier côté Clapière sont bien impressionnantes quand même.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Frye nous a gratifié d’un bien bel itinéraire pour rallier le Grand Galibier sur son pic Est.

 

En juillet, Valloirin avait un projet un peu similaire (et comptait m’y embarquer) côté Ouest depuis le Col (option pour les flemmards) pour rallier le pic Ouest, le vrai sommet quoi :)

 

Le chemin...

img0455qr4.jpg

 

Nous avons débuté par un repérage un après-midi jusqu’au début du pierrier. Après le pierrier exigeant, il reste alors une partie rocheuse qui s’annonce plus délicate avec certainement un peu d’escalade. N’étant pas versé dans cet art, j’émets alors des doutes sur mes compétences à franchir l’obstacle. Valloirin a la phrase qui tue : « Mais si, ça passe ! » ... « et pis t’as le niveau ». Bref pas trop rassuré mais suffisant séduit pour relever le challenge en sachant que si je le sens pas, je ferai attention de m’en rendre compte avant qu’il soit trop tard pour rebrousser chemin.

 

Une vue d'ensemble avant le pierrier:

img0471lj8.jpg

 

Plus tard dans la semaine, j’ai fait une petite initiation à l’escalade, c’est plutôt sympa et dos à la pente, j’ai pas le vertige, chose qui me faisait peur, je l’avoue.

 

On se décide alors de tenter le coup : le jour dit, malgré une météo très pessimiste, nous nous levons à une heure pas possible pour partir au plus tôt. De vilains nuages bas se dévoilent déjà, nous montons voir quand même... après tout, on ne se sera pas levé pour rien au moins !

 

Une petite photo avec des stickers qui me rappellent quelque chose...

 

img1311wb6.jpg

 

Lever de soleil

img1316hc5.jpg

 

Valloirin ressent dès le départ des douleurs de ses ampoules (que des misères ses Salomons, l’an dernier déjà pour le Thabor c’était plus que limite) et nous progressons lentement. Arrivé au pierrier, le pauvre est à l’agonie, le temps s’annonce pourri et nous décidons d’abandonner déçus mais raisonnables.

 

Gris...

img1327no5.jpg

 

Avec l’ami qui nous accompagnait nous laissons Valloirin quelques minutes le temps de monter quand même jusqu’au début de la partie grimpette.

 

Le pierrier est une horreur, mon baton (pas téléscopique) est totalement inadapté pour cette rude pente, un piolet ferait bien mieux l’affaire par sa taille plus compact, je regrette bien de ne pas en avoir à ce moment là.

 

Le pierrier

img1330bx8.jpg

 

Pour un pas dans le sens montant, le terrain nous en fait faire 2, il faut y aller au courage ; malgré l’effort je ne loupe pas le bel animal, silencieux malgré la caillasse qui déambule à 30m de D+ cherchant une maigre pitance à presque 3000. Je shoote tant que je peux puis lorsqu’il a disparu, je reprends l’ascension toujours aussi pénible.

 

img1344mf0.jpg

 

Arrivés au pied des « falaises », nous contemplons les alentours, surtout que c’est bien la première fois que personnellement j’ai ce point de vue, c’est particulièrement sympa de voir les sommets, les combes, la route du Col sous un jour nouveau.

 

img1367eu7.jpg

 

Vers le col, le Pic Blanc et les 3 évéchés

img1368jf8.jpg

 

Je shoote la falaise pour pouvoir étudier ça à froid, une large cheminée avait attiré mon attention par sa facilité (peut-être trompeuse). Elle a un inconvénient : elle est située assez loin du sommet et donc ne débouche peut-être pas sur un endroit facile, mais là bien véloce qui pourrait le dire : il faudrait être un aigle pour le vérifier.

 

Vue d'ensemble:

img2326gx7.jpg

 

La cheminée:

img2327me2.jpg

 

Le ciel se charge de plus en plus et même si l’appel de la cîme se fait de plus en plus pressant, nous redescendons prudemment retrouver l’ami Valloirin.

 

Au plus haut... ne reste plus que de la grimpette:

img1375aw0.jpg

 

La pluie ne tarde pas à tomber et c’est sur ce temps maussade que nous reprenons le chemin de Valloire par 7° alors que la veille encore la canicule sévissait.

 

Mais l’an prochain nous re-tenterons cette voie avec espoir d’un joli reportage pour CBV.

Link to comment
Share on other sites

Zoulis reportages pour nos deux équipes de grimpeurs!

On espère que les bouquetins vous ont laissé un peu de génépy: parait qu'ils aiment çà, les bougres! Je me demande s'ils mangent les edelweiss aussi?

LBG t'as bien fait de redescendre, c'était peu avant les orages et les crues, non?

Link to comment
Share on other sites

Quelle misère ces ampoules :) De toute façon, Salomon ce n'est pas idéal pour la rando. Mieux vaut des Trezeta, Asolo, Lowa ou Meindl.

 

En tout cas, ça m'a l'air bien chaud votre truc, sans un minimum de matos ;)

Belle leçon d'humilité et bravo pour la photo du bouquetin :P

Link to comment
Share on other sites

LBG t'as bien fait de redescendre, c'était peu avant les orages et les crues, non?

Après... le 28 précisement

et justement on avait encore les impressionnantes images en mémoire, on n'a pas demandé notre reste.

 

Quelle misère ces ampoules. De toute façon, Salomon ce n'est pas idéal pour la rando. Mieux vaut des Trezeta, Asolo, Lowa ou Meindl.

 

En tout cas, ça m'a l'air bien chaud votre truc, sans un minimum de matos

J'ai des Asolo et elles vont pas mal, y a juste le Goretex qui n'est pas génial au niveau échauffement quand il fait très chaud.

 

Au niveau matos, on l'avait, corde et compagnie...

Link to comment
Share on other sites

bah avec mes salomons j'ai jamais eu de problèmes , bon d'un autre coté je me suis jamais tapé le galib non plus mais les 4 ou 5h de marches ne mon jamais causé d'ampoules.

sinon vous avez bien fait de renoncer, la montagne quand on le sent pas vaut mieux pas essayer :)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...