Jump to content
Sign in to follow this  
Jef

Salomon vendu

Recommended Posts

Ci-dessous une copie d'une dépêche d'agence AFP.

 

 

FRANCFORT (Allemagne), 2 mai 2005 (AFP) - L'allemand

Adidas-Salomon a annoncé la cession surprise de sa filiale française

Salomon au finlandais Amer Sports, dans un contexte de consolidation

accélérée dans l'équipement de ski, un peu plus d'un mois après la

vente de Rossignol à l'américain Quicksilver.

"Nous avons décidé de nous recentrer sur notre coeur de métier,

les chaussures et vêtements de sport, ainsi que sur l'équipement de

golf, en pleine croissance", s'est justifié lundi le patron

d'Adidas, Herbert Hainer.

La transaction valorise Salomon à 485 millions d'euros, "mais le

prix final sera ajusté en fonction des résultats de Salomon dans les

prochains mois, a précisé le deuxième équipementier sportif

mondial.

Moins de 8 ans après le rachat de Salomon pour près de 1,2

milliard d'euros, le groupe allemand se sépare d'un "boulet" en

terme de rentabilité.

"Le prix obtenu par Adidas n'est pas mauvais, il n'a pas perdu

d'argent" estime Oana Floares, analyste à la banque Helaba, qui

souligne que Salomon comprenait également au moment de son rachat la

filiale de golf Taylor Made.

Salomon, dont les résultats se dégradent depuis plusieurs

années, a failli glisser dans le rouge l'an dernier, avec un

bénéfice d'exploitation très maigre de 9 millions d'euros.

Et au premier trimestre, la filiale française a essuyé une perte

de 26 millions d'euros, malgré les suppressions d'emplois et des

délocalisations en Roumanie.

Du coup, Adidas a fortement relevé ses objectifs sur l'exercice

2005 après l'annonce de la cession. Et le titre a été fêté à la

Bourse de Francfort où il s'envolait de 7,63% à 129,26 EUR en fin

d'après-midi.

Amer Sports (skis Atomic, raquettes de tennis Wislon) de son

côté réalise sa vieille ambition: devenir le "numéro un mondial du

matériel de sport hors textile et chaussures". La fusion donne

naissance à un mastodonte du secteur, avec un chiffre d'affaires de

1,7 milliard d'euros et 6.800 salariés.

A lui seul, Salomon pesait fin 2004 quelque 653 millions d'euros

en termes de ventes pour un total de 2.769 salariés. L'essentiel de

l'activité se concentre dans la région d'Annecy en Haute-Savoie

(sud-est de la France).

"Salomon (ski) et ses filiales, Mavic (cycle), Bonfire

(snowboard), Arc'Teryx (alpinisme) et Cliché (skate board)

s'ajustent parfaitement à notre portefeuille d'activités", se

félicite le patron d'Amer Sports, Roger Talermo.

Par ailleurs, ajoute le patron finlandais, les deux marques

phare Salomon et Atomic sont complémentaires sur le plan

géographique.

Amer Sports compte économiser jusqu'à 40 millions d'euros par an

d'ici 2009 après cette opération.

Des réductions de coûts seront réalisées grâce "aux

restructurations déjà engagées", précise-t-il, mais aussi via des

"synergies" liées au rapprochement des deux groupes, aussi bien dans

la production, la recherche/développement que dans

l'administration.

"Cette opération est logique" pour Adidas qui tire les

conséquences de son incapacité à redresser durablement sa filiale,

explique Mme Floares.

Mais la transaction s'inscrit dans un vaste mouvement de fusion

dans les sports d'extérieur, un mois après l'annonce du rachat

amical de l'autre grand nom du ski français Rossignol par

l'américain Quicksilver pour 241 millions d'euros.

Le secteur est en pleine recomposition, alors que les

équipementiers traditionnels se concentrent sur les chaussures et le

textile.

De l'autre côté, apparaissent des spécialistes du matériel de

sport en extérieur, comme Quicksilver (mer, montagne, tennis), Amer

Sports (montagne, tennis) ou K2 (montagne, tennis).

Edited by Jef

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marrant Atomic ski lourd et rigides et salomon ski guimauves. Enfin heureusement ça reste européen. Ces cons d'amerloqes n'auront pas nos pompes de ski !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le même ordre d'idée, les marchés financiers s'attendent à un rapprochement entre Lafuma et Oxbow. Ici, ce serait Lafuma qui prendrait le contrôle. A suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oxbow ne fabrique d'ailleurs plus de snowb depuis quelques années. Ils se sont repositionné sur le textile.

 

Tiens, je me souvenais plus que Salomon avait Mavic dans son giron... ni arc'teryx d'ailleurs, je pensais que c'était une marque indépendante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est le moment de monter une société de fabrication de matos de montagne un peu roots et atypique ... au rythme où vont les choses, ça va s'arracher à prix d'or dans 5 ou 10 ans ...

 

Ca me rappelle la bulle internet, dans une moindre mesure.

 

C'est fou comme de partout, la tendance est à la concentration des sociétés. On veut faire des économies d'échelle et se spécialiser, alors que jusqu'à maintenant on était plutôt sur une tendance : "je diversifie à tout va". La loi du marché de l'informatique devient une loi universelle (sports, automobile, assurance, ...). A l'instar de ce secteur, il n'existera bientôt plus que 3 ou 4 acteurs mondiaux majeurs ... Quelles conclusions faut-il en tirer ? Cela créé-t-il de la place pour de petits acteurs, nouveaux arrivants sur le marché et capables de vivre grassement des miettes laissées par les mastodontes ? ou cela signifie-t-il qu'il faut être gigantesque pour survivre et que sans cela, point de salut ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais sauf que "Chaix et Vanony" "Hooger Booger" sont bien cultes mais ont disparues donc je ne donne pas cher de tes chances pour ta marque "lord of the peuf" :) :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est fou comme de partout, la tendance est à la concentration des sociétés
il n'existera bientôt plus que 3 ou 4 acteurs mondiaux majeurs

Non c'est un phénomène économique très connu la concentration, aux USA ils ont même des lois anti trust pour éviter cela, cependant quand on a 3 ou 4 acteurs, même s'il n'y a pas monopole on peut s'interroger sur le point de savoir s'il y a encore concurence.

Schumpeter avait déjà démonté cette dialectique et concluait que le capitalisme paroxystique (c'est à dire composé uniquement de monopole ou de quasi monopole) aboutissait au système communiste.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Schumpeter avait déjà démonté cette dialectique et concluait que le capitalisme paroxystique (c'est à dire composé uniquement de monopole ou de quasi monopole) aboutissait au système communiste.

Ce qui paraît logique, même si je suis incapable d'en faire la démonstration.

Il me semble que rien ne ressemble autant à un état, qu'une société monopolistique ... Au lieu d'avoir un communisme d'état on obtient un communisme "du capital".

 

Le capitalisme a fait disparaître le communisme et tendrait à s'en rapprocher ... décidément, en économie, tout est vraiment cyclique ... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
je ne donne pas cher de tes chances pour ta marque "lord of the peuf" :) :)

Et voila ! A peine lancée, tu fusilles ma marque ... :)

 

:) :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouais sauf que "Chaix et Vanony" "Hooger Booger" sont bien cultes mais ont disparu donc je ne donne pas cher de tes chances pour ta marque "lord of the peuf" :) :)

En snow (et ça doit être de même en ski) il y a quand même des marques roots faites en france ou ailleurs (pas à Taiwan quoi) qui font parti du marché même si elles ne sont pas des acteurs majeurs.

Il y a Swell panik avec ses swallows dont tout le monde dit le plus grand bien, y a miura, swoard ...

 

Il y a un post dédié sur skip: http://www.skipass.com/forums/sports/snowb...ujet-10132.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant ce sujet ... mais il faut faire du snow pour y comprendre quelquechose. Pour les skieurs, j'ai bien peur qu'il faille se contenter des grandes marques (parce que vu la dureté des pistes de Valloire par manque de neige, ZAG me paraît pas très conseillé).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi, je dis que c'est la Word Company qui continue...

On fait fabriquer dans les pays pauvres, çà coûte quedalle, et on se gave à coèf 20 ou plus, en vendant à des clients qui croient acheter une marque... Quand un pays renâcle, on va plus loin, trouver encore moins cher... Et la Word Company continue à se gaver, installée dans ses paradis fiscaux.

Che Guevarra, où es-tu? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben je ne sais pas si c'est une connerie mais en tout cas c'est des marues un peu confidentielles, pas comme Ross et Salomon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...