Jump to content
fred

Comportement des usagers

Rate this topic

Recommended Posts

On parle beaucoup dans Cybervalloire de l'aménagement du domaine et de ses petits (ou moins petits) travers, des défauts en tous genres de la station ou des pistes, quand c'est justifié, mais on parle rarement du comportement d'un grand nombre de personnes sur les pistes.

Au fil des ans, j'ai relevé quelques trucs qui m'agacent au plus haut point et je pense ne pas être le seul.

 

Les files d'attentes sont parfois un véritable champ de bataille. Durant les vacances scolaires, la plupart des gens ont du matériel de location, dont au passage ils se foutent royalement (autre truc qui m'agace fortement). Et de ce fait, ils marchent sur les skis des gens qui les précèdent, qui eux, des fois ont du matériel dont ils prennent soin :rolleyes: J'ai donc eu l'occasion de me faire pas mal d'ennemis dans les rangs des vacanciers la semaine dernière. Ben ouais, à force de soulever violemment mes skis quand quelqu'un marche dessus, y'en a un qui a perdu l'équilibre (c'est balot, hein ? :rolleyes: ).

Qu'on soit bien d'accord : marcher sur les skis de la personne précédente ou venir s'encastrer dans cette même personne en écartant les skis pour passer de part et d'autre n'a jamais fait avancer la file d'attente plus vite !!!. Bien au contraire, plus on met le souc, plus on ne pense qu'à sa gueule et moins ça fonctionne bien.

De plus, ce sont souvent les mêmes qui marchent sur les skis pour avancer plus vite ( :lol: ) qui, une fois devant les portillons, emmerdent tout le monde pour monter avec leurs potes et finissent par partir juste à 2 sur le siège (comme ça on a tout gagné !).

 

Sur les pistes il faudrait je pense trouver une sémantique plus appropriée au niveau intellectuel de certains. Je rappelle pour lesdits "certains", que skieur amont, ça veut dire le skieur qui est au-dessus, le plus haut, qui vient du haut de la montagne et aval, c'est celui qui est en-dessous du skieur amont, le plus bas. Pour faire simple, celui qui est en aval ne voit pas venir celui qui est en amont, alors que celui qui est en amont voit le skieur aval. Il est donc logique, que ce soit à celui qui voit le mieux de faire attention ! Non ? Toujours pas ? Alors pour faciliter le travail, on va dévoiler un grand secret de montagnard aguerri pour se souvenir de tout ça. Un moyen mnémotechnique imparable :

- Dans amont, il y a "mont" comme dans "montagne" (vous vous rappelez ? Celui qui est en haut, le plus proche du sommet de la montagne...)

- Dans aval, il y a "val" comme dans "vallée" (celui qui est en bas, le plus proche de la vallée).

Donc maintenant qu'on appris à reconnaitre le skieur aval du skieur amont, il ne reste plus qu'à se mettre un truc en tête : le skieur aval est prioritaire et le skieur amont est responsable, et notamment de sa vitesse et donc du contrôle de ses skis...

 

D'ailleurs, la vitesse sur les pistes est de plus en plus problématique. On fait des grands boulevards bien plats pour toutes les meilleures raisons du monde : absorber le flux de skieurs en période de rush, faciliter le travail des écoles de skis en faisant croire aux élèves qu'ils sont super bons, éviter au skieur moyen d'avoir trop mal aux cuisses et ne pas le dégoûter pour être sûr qu'il revienne, garder la neige... Bref, c'est un fait, les pistes sont de plus en plus entretenues, bichonnées, aplanies et de ce fait, le sentiment d'être Jean-Baptiste GRANGE gagne nombre de pratiquants occasionnels aux bout de deux descentes. Seulement voila, dans la pratique du ski il y a deux choses importantes : savoir tourner (surtout pratique quand on arrive en bord de piste ou face à un pylône) et savoir s'arrêter (si possible sur la distance la plus courte, bien pratique aussi par exemple pour aller prendre le petit train en bas de la Sétaz et si possible, pas dans la tronche).

Or "certains" (seraient-ce les mêmes ? :wub: non, j'en doute) ont bien entendu la première partie (surtout parce que ça les arrange bien) et encore... mais beaucoup moins la deuxième. C'est comme ça qu'on croise régulièrement des skieurs en chasse-neige, complètement sur l'arrière, dré dans le pentu et à fond de sixième (le tout sans casque, c'est bien plus rigolo au moment de l'impact).

 

Le stationnement sauvage doit probablement venir des habitudes citadines de double ou triple file. A priori, il y en a a qui ça manque pendant les vacances. Donc, quand on est plusieurs à skier ensemble, pourquoi stationner les uns en-dessous des autres sur le bord de la piste, quand on peut stationner les uns à côté des autres au milieu de la piste. Et comble de la rigolade, autant le faire derrière la grosse bosse transversale de l'Aigle, ou juste après le virage de l'Armera, avant lequel on a bien pris son élan pour éviter de pousser sur les bâtons (le sommet de la bosse en fin de Mulots est assez prisée par les troupeaux également). Alors là, même chose, je ne me suis pas fait que des amis, en gueulant qu'il "ne faut vraiment penser à rien pour faire ça" (bon OK, je l'ai peut-être dit autrement sous le coup de l'énervement) ou, quand je suis de mauvaise humeur, en passant à 5cm des skis du contrevenant (bien que ce soit complètement stupide de ma part, avouons-le).

 

Je gruge donc je suis ! Alors ça, j'adore plus que tout. C'est incroyable à quel point il est difficile de demander au gens de s'auto-discipliner. Deux exemples :

- TSD6 Brive2 : il y a maintenant des filets pour créer un entonnoir, dans le double objectif de, canaliser les gens et faciliter l'écoulement de la file d'attente et, garder l'accès au couloir des écoles libre. Grosso modo, ça fonctionne pas mal.

- TK Chateau Ripaille : il n'y a rien. Et bien comptez le nombre de personnes qui forcent comme des bourricots, en arrivant de la liaison escargot ou du snowpark, pour passer autour du poteau en bois juste à l'entrée, au lieu d'aller faire la queue en contournant les gens qui attendent déjà. Et le tout, en regardant ses spatules, dans la plus parfaite imitation de l'autruche : "si je les vois pas y me verront pas". Et quand on fait une remarque, on se fait limite insulter, traiter de vieux con, que c'est pas grave, qu'on s'en fout, etc... Bien sûr que ce n'est grave, mais alors ce n'est pas grave d'aller faire la queue ! (bah oui, faut savoir s'appliquer à soi-même ce qu'on exige des autres).

Résultat des courses, à force de faire des mécontents, il va y avoir des filets partout, on va bientôt généraliser la file d'attente Disneyland comme au départ de la Sétaz, ce sera magnifique (et vu l'efficacité de certaines remontées en période de pointe il y a aura aussi les petits panneau en début de file : "bienvenue au TK Plan Palais, à partir de ce point vous avez 90 minutes d'attente. Bonne journée")

 

Et qu'on ne vienne pas m'accuser de dénigrer les gens qui ne skient qu'une semaine dans l'année ou les débutants. Tous les points que j'ai relevé ici ne traitent que du bon sens, du savoir vivre, de l'auto-discipline et du respect des autres et n'ont strictement rien à voir avec le niveau de ski. Je suis moi-même débutant dans certaines autres disciplines et je m'enquiers d'abord des règles de comportement à respecter pour éviter de faire n'importe quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A c'est donc toi le gars qui a passé la semaine à martyriser les autres touristes!! à forece d'engueuler les gens, les faire tomber dans les files d'attentes, leur faire peur en leur fonçant dessus... il me semblait bien t'avoir reconnu délinquant :rolleyes:

si on peut même plus ne rien respecter en vacances... :rolleyes:

 

 

 

(c'est bon il est rentré à lyon, on peut recommencer!!)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les files d'attentes sont parfois un véritable champ de bataille. Durant les vacances scolaires, la plupart des gens ont du matériel de location, dont au passage ils se foutent royalement (autre truc qui m'agace fortement). Et de ce fait, ils marchent sur les skis des gens qui les précèdent, qui eux, des fois ont du matériel dont ils prennent soin.

Une solution, que j'ai longtemps utilisée en snowboard, (et qui, en plus, permet souvent d'avancer plus vite :rolleyes:) consiste à retirer son matériel, et à ne rechausser qu'au dernier moment (rapidement, bien entendu, pour ne pas faire attendre derrière!)

 

venir s'encastrer dans cette même personne [...]n'a jamais fait avancer la queue plus vite !!!.

Si, parfois... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

plus sérieusement, je ne crois pas que ce soit spécifique aux vacances, c'est juste qu'il y a plus de monde, donc c'est plus flagrant...

mais depuis que je skie, j'ai toujours vu les gens marcher sur les skis des autres, ne pas respecter les priorités sur les pistes, avoir des comportements dangereux, se faire doubler dans les files d'attente...

 

c'est sur que certains comportements sont énervants, mais tout le monde n'appréhende pas le ski de la même façon, et souvent je pense que les gens ne se rendent pas compte...

 

(en plus pour les skis, c'est celui qui marche sur l'autre qui abime le plus ses skis!! Bon après qd on a des skis neufs, les premieres rayures passent mal, mais t'inquiètes, ca va passer :rolleyes: )

Share this post


Link to post
Share on other sites
du respect des autres

C'est quoi, un autre?

Entièrement d'accord avec tes remarques, qui, pour certaines, prennent encore plus de sens quand on a les deux pieds attachés sur la même planche et pas de bâtons sur lesquels pousser! Je pense bien entendu ici au "stationnement sauvage", avec quelques bons souvenirs dont celui, récent, de la piste entièrement bouchée par des gens plus ou moins arrêtés au départ du TK cornafond, bien sur le plat!

Quand tu essayes d'arriver avec un minimum de vitesse, c'est assez rageant de ne pas pouvoir passer... Mais bon, je suis le skieur amont, ce sont les skieurs avals (et pas avaux [à veaux?]), je leur dois donc respect, obéissance et priorité! (d'autant que quand le skieur aval... :rolleyes: )

Ceci dit, je ne vois pas pourquoi ces comportements qui sont malheureusement devenus la norme en ville ne s'exporteraient pas à la montagne!... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les files d'attentes sont parfois un véritable champ de bataille. Durant les vacances scolaires, la plupart des gens ont du matériel de location, dont au passage ils se foutent royalement (autre truc qui m'agace fortement). Et de ce fait, ils marchent sur les skis des gens qui les précèdent, qui eux, des fois ont du matériel dont ils prennent soin.

Une solution, que j'ai longtemps utilisée en snowboard, (et qui, en plus, permet souvent d'avancer plus vite :lol:) consiste à retirer son matériel, et à ne rechausser qu'au dernier moment (rapidement, bien entendu, pour ne pas faire attendre derrière!)

J'ai déjà pratiqué, mais ça me gonfle de devoir les efforts pour les autres :rolleyes:

 

venir s'encastrer dans cette même personne [...]n'a jamais fait avancer la queue plus vite !!!.

Si, parfois... :wub:

VMD powaa ? :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
(d'autant que quand le skieur aval... :rolleyes: )

Je l'avais mise dans ma première version, mais j'ai finalement préféré te la laissé en sachant que tu ne passerais pas à côté. Mais bon, bien que nous parlions de ski, ne partons pas sur ce terrain glissant :rolleyes:

Ceci dit, je ne vois pas pourquoi ces comportements qui sont malheureusement devenus la norme en ville ne s'exporteraient pas à la montagne!... :lol:

Ouch :wub: !! Tu tends le bâton pour te faire battre là ! Déjà qu'on est pas forcément bien considéré par tous...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et de ce fait, ils marchent sur les skis des gens qui les précèdent, qui eux, des fois ont du matériel dont ils prennent soin dry.gif J'ai donc eu l'occasion de me faire pas mal d'ennemis dans les rangs des vacanciers la semaine dernière. Ben ouais, à force de soulever violemment mes skis quand quelqu'un marche dessus, y'en a un qui a perdu l'équilibre (c'est balot, hein ? rolleyes.gif ).

:rolleyes: :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
mais depuis que je skie, j'ai toujours vu les gens marcher sur les skis des autres, ne pas respecter les priorités sur les pistes, avoir des comportements dangereux, se faire doubler dans les files d'attente...

Itou ! Et c'est bien pour ça que ça me fatigue :rolleyes:

 

c'est sur que certains comportements sont énervants, mais tout le monde n'appréhende pas le ski de la même façon, et souvent je pense que les gens ne se rendent pas compte...

Ben voyons. Quand tu vas jusqu'à l'entrée pour forcer le passage par la droite devant une file de 20 ou 30 personnes, si tu ne t'en rends pas compte, c'est normal que tu ne respectes pas non plus les règles élémentaires de circulation, car ça s'appelle de la cécité.

 

(en plus pour les skis, c'est celui qui marche sur l'autre qui abime le plus ses skis!! Bon après qd on a des skis neufs, les premieres rayures passent mal, mais t'inquiètes, ca va passer :rolleyes: )

C'est plus le symbole du jemenfoutisme ambiant que les skis représentent, qu'une véritable déchirure à l'âme. Je ne suis pas grave à ce point-là, ça reste du matériel. Mais bon, je l'achète, je l'entretiens, j'en prends soin.

Edited by fred
Correction cécité. Merci Leg.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ceci dit, je ne vois pas pourquoi ces comportements qui sont malheureusement devenus la norme en ville ne s'exporteraient pas à la montagne!... :rolleyes:

Ouch :rolleyes: !! Tu tends le bâton pour te faire battre là ! Déjà qu'on est pas forcément bien considéré par tous...

Pourquoi?

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 pour la technique Leg (flow conseillées qd même en snowb)... lorsque j'avais une board neuve sans accro (ça ne dure pas longtemps avec mon type de ride malgré des vaines tentatives pour les conserver en bon état, cosmétique).

 

Et pour avancer plus vite dans les queues, ça marche très très bien, surtout tout seul.

 

Sinon c'est clair que + il y a du monde + c'est le bordel... c'est aussi pour ça que j'aime le hp... on est généralement plus tranquille.

Et je crois que le pire (sans verser dans la généralisation) ce sont quand même les snowbladers qui généralement n'ont aucune technique et pas + le sens du danger.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ce sont quand même les snowbladers qui généralement n'ont aucune technique et pas + le sens du danger.

Et aucun sens des règles de base

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien évidemment ce que tu évoques Fred semble évident et pourtant nombre de personnes sont complètement indisciplinés sur un domaien skiable.

Je voudrais juste signaler aussi le cas inverse : l'anti-tout

Celui là est quasi aussi insupportable que les autres. Il s'agit de celui qui va te lancer des éclairs parce que tu a osé le toucher (parce que oui malheureusement ou pas dans les files d'attente de février il y a de la promiscuité). Donc juste pour rajouter que l'autre penchant excessif est tout aussi pénible et se faire engueuler parce qu'on a eu le malheur d'effleurer MôÔssieur ou Madame .... :rolleyes: (surtout quand les files d'attente sont en descente!!)

Quand on aime pas la foule et qu'on déteste faire la queue on ne vient pas au ski en plein mois de février. Ou alors on prend son mal en patience et on fait preuve d'un peu de compréhension.

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'ailleurs, la vitesse sur les pistes est de plus en plus problématique. On fait des grands boulevards bien plats pour toutes les meilleures raisons du monde : absorber le flux de skieurs en période de rush, faciliter le travail des écoles de skis en faisant croire aux élèves qu'ils sont super bons, éviter au skieur moyen d'avoir trop mal aux cuisses et ne pas le dégoûter pour être sûr qu'il revienne, garder la neige... Bref, c'est un fait, les pistes sont de plus en plus entretenues, bichonnées, aplanies et de ce fait, le sentiment d'être Jean-Baptiste GRANGE gagne nombre de pratiquants occasionnels aux bout de deux descentes.

 

Oui triste constat : les pistes grand boulevard assez insipides... je suis désolé du petit hors sujet mais je ne voulais pas ouvrir un topic juste pour cela mais je voulais quand même vous le signaler parce que moi ça m'a fait bondir.

J'ai eu un cours d'aménagement de domaine skiable, et dedans on a la définition d'une piste de ski et ses caractéristiques, dont je vous livre un extrait :

"Ce parcours sur neige, à caractère ludique, doit procurer des sensations de plaisir et de facilité donnant l'impression d'être un bon skieur."

 

Bref voici l'image que l'on se fait maintenant d'une piste de ski alpin, pas étonnant de voir cette terrible uniformisation des domaines skiables...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord qu'il faut vivre un minimum, mais la promiscuité n'est pas forcément synonyme de se monter dessus. Je garde toujours les distances, quand c'est en pente, je plante mes bâtons devant moi et si j'ai mal aux bras, ben je me dis que c'est bon pour avoir un corps de rêve :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'espère que ce n'est pas toi qui m'a insulté la semaine dernière alors... :rolleyes: :rolleyes:

 

Non je fais pas partie des pressés qui te montent dessus, mais javoue que je laisse pas 2m entre chaque personne autour de moi : sinon on me double et ça ça m'énerve :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

DAns les files d'attente aux remontées mon humeur change au fil de la journée.

 

En général au début je suis cool :wub: et je laisse ceux qui forcent le passage, puis au bout de 2 ou 3 fois la moutarde me monte au nez et là :rolleyes: ... je serre celui de devant pour ne pas me laisser doubler, c'est le reflexe de tout le monde et c'est là que les skis commencent à se chevaucher.

 

En fin de journée je n'hésite plus à taper sur l'épaule de celui qui arrive en dérrapage au milieu de la file pour s'y incruster et je lui montre la queue. :rolleyes: En général les gens autour de moi acquiessent d'un mouvement de tête ou d'un regard, car personne n'ose rien dire mais n'en pense pas moins.

Il vaudrait mieux crier bien fort sa désapprobation mais ça ne se fait pas !!!on passe pour un emmerdeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et quand on se prend un snowboarder dans le dos, pendant les vacances de février à 12h quand tout le monde redescend, quand le gars il t'envoie dans le décor en te disant juste "c'est moi !!!" et repart illico, sans venir auprès de toi pour voir si tout va bien, c'est pas un comportement exemplaire çà ?

Journée de ski foutue pour moi, et j'ai eu mal pendant 2 jours :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai que ce n'est pas parce que ta fiancée est ivre qu'il faut lui monter dessus!!! :rolleyes:

Merci Coluche :rolleyes:

 

J'avais un copain y s'appelait Cocu. C'est agréable ! Il osait pas se marier.

Pourtant il en avait trouvé une qui voulait bien. Peut-être pour ça qui voulait pas !

Alors pour se donner du courage, y s'étaient cuités tous les deux.

Il est arrivé devant le maire avec sa promise bourrée.

Tiens... ça fait rigoler ça d'habitude, promise bourrée.

Ah non ! Cuitée ! Promise cuitée, c'est promise cuitée qui fait rigoler !

Share this post


Link to post
Share on other sites
je lui montre la queue. :rolleyes: En général les gens autour de moi acquiessent d'un mouvement de tête ou d'un regard, car personne n'ose rien dire mais n'en pense pas moins.

Il vaudrait mieux crier bien fort sa désapprobation mais ça ne se fait pas !!!on passe pour un emmerdeur.

Hé ouais. Tu fais la queue (bêtement, j'en conviens, puisqu'il suffit de doubler) et en plus tu te fais engueuler quand tu fais des remarques à ceux qui doublent sauvagement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...