Jump to content
Sign in to follow this  
Valloirin

Comment "faire local"

Recommended Posts

Comme G a commencé à se projeter dans la saison d'hivers, je poursuis avec un petit mémento à l'usage des nombreux coérins qui sévissent sur ce site.

 

Avertissement : la suite du post est une pure caricature sociale qui a pour but de faire rire et pas de vexer

 

Comment faire local ? C'est là la grave question que tout coérins peut se poser quand il vient à Valloire depuis longtemps.

 

Pourquoi vouloir faire local ?

il y a plusieurs raisons :

- Pour impressioner les touristes

- Pour conclure avec une touriste

Par contre, "faire local" ne permet pas de se faire reconnaître comme "local" par les locaux qui se connaissent tous et savent bien que vous n'êtes pas local.

Quelles que soit vos motivations voici quelques conseils pour faire local sur les pistes.

 

Choix de l'équipement :

 

fringues de ski de marque, mais proscrire Quechua (ça fait touriste qui s'habille à décathlon) et Spyder (ça fait lyonnais qui veut faire local).

 

les ski : privilégier les rossignols 9S ou 9X ou les salomon Equipe rouge, à la rigueur des Dynastar course. Eviter les ski bariolés et fat pour djeun's (sauf si vous voulez faire local djeun's mais c'est un autre chapitre). Pour les jours de faible neige conserver des vieux rossignols 4S avec des fix Salomon 747 équipe en métal.

 

Les chaussures de ski : Lange, Salomon, Rossignol. Le plus roots étant de sortir de temps à autre des salomon SX 91 Equipe d'origine, la chaussure programable avec blocage talon et réglage flexion.

 

Lunnettes de ski : pas la peine de trop se la péter avec des Oakley anti atomique de parisien. Préférer la tradition avec des bonnes veilles Vuarnet.

 

Equipement à proscrire :

le casque : compte tenu de son niveau, le local n'en a pas besoin. Et puis c'est pour les gosses

un plan des piste : ça semble évident le local connait le domaine par coeur

un appareil photos : voilà bien un gadget de touriste

un tube de crème solaire : le local est évidement super bronzé (avec la marque des lunettes) à tout les moments de la saison et ne craint pas les coups de soleil.

 

Equipement optionnels :

un téléphone portable : le local vit avec son temps, cependant on prendra soin de l'utiliser avec précaution. inutile de parler fort en disant que c'est génial, qu'on est bien arrivé qu'il y a plein de neige et qu'il fait super beau et que le village est génial. Eviter aussi d'utiliser la fonction appareil photo.

Le local passe un coup de fil rapide et discret genre "ouais..., ouais ..., à ce soir tchao "

un stick pour les lèvres : même le local n'est pas à l'abri des gersures.

 

Attitudes et style :

Prendre les RM :

D'abord ne pas trop afficher son forfait saison, le local est connu des perchmemen et bénéficie de mesures de contrôle allégées. En revanche, dire ostensiblement bonjour au percheman est du meilleur goût.

Une fois installé dans le siège regarder un point fixe dans le panorama (un sommet, un versant, une combe) et prendre un air préoccupé (y a un truc pas normal qui n'était pas là hier). Engager la conversation avec les touristes du siège ("vous venez d'arriver ?" "sisi y a de la poudre mais faut savoir la trouver" etc ... ) et étaler sa connaisance du domaine skiable. Un bon truc c'est de présenter tous les sommets avec leur altitude somitale que vous aurez apprise par coeur. Egalemment, faire part de ce qui vous a préoccupé juste avant. Par exemple L'Aiguille Noire est noire c'est signe de beau temps) .

 

A l'arrivée, dégager rapidement en disant bonjour ostensiblement au percheman de la vigie, et tracer tout droit en faisant 2 ou 3 virages un peu chaloupés.

 

Sur les pistes :

Tracer le plus droit possible en restant bien droit en faisant juste assez de virage pour rester maitre de la pente et avoir l'air décontracté, faire des incursions en bord de piste pour godiller un peu dans la poudre, faire des petits jumps. Mais faire attention de ne pas se planter.

Eviter de regarder les panneaux indcateurs (voir les gadgets à proscrire).

 

Au bar :

Aborder la terrasse avec une démarche challoupée mais sure et rapide à la Aldo Maccione. Adresser un salut ostensible au patron que naturelement vous connaissez (salut Jean Paul, salut Denis ...) et tapez la caussette 5 minutes avec lui. Faire le tour de la terrasse pour voir s'il n'y a pas quequ'un que vous connaissez. Serez la main des serveurs et faire la bise aux serveuses ... Repartir en adressant un salut ostensible à tous le monde.

 

De retour à la station :

Dans l'aire d'arrivé, trouver un moniteur avec qui causer 5 minutes puis repartir à grand pas avec vos ski sur l'épaule, en montrant bien que marcher avec des ski est quelque chose de naturel pour vous. Eventuellement terminer la journée au bar l'Equipe.

 

 

Voilà avec tout ça vous passerez pour un vrai local.

N'hésitez pas à ajouter vos trucs et astuces pour peaufiner votre "local attitude".

Share this post


Link to post
Share on other sites
ya pas la variante freestyle

 

Oui ça c'est comment local djeun's, et il y a une variante gamin (- de 12 ans) et une variante ado (12 - 25 ans). J'ai des idées sur la question mais je crains de ne pas être totalement exhaustif.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est effectivement utile si on se soucie de l'opinion des autres.

 

Bon d'un autre coté, la "lyonnais attitude" colle un peu à la peau! :)

 

Oui la djeun's attitude vite!! On sais deja quels skis il faut avoir, hein scratchy! :)

 

Pour rajouter une observation, au resto; ne pas manger la tartiflette et autre fondue/ raclette ça fait vraiment touriste surtout si on trouve qu'il y a beaucoup de materiel à utiliser et que c'est rudement chaud tous ces plats, plus globalement ne pas aller au resto en pleine saison, ça fait pied tendre dans tous les cas! :pasmoi:

Share this post


Link to post
Share on other sites
un appareil photos : voilà bien un gadget de touriste

 

:pasmoi: Pas d'accord ça fait reporter pour le super site de son village Cybervalloire, pour faire partager de belles images aux ami(e)s du stie qui ne sont pas sur place :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
:pasmoi: :) et est ce que quand on discute sur les pistes il faut prendre appui sur ses batons en mettant les poignées sous les aisselles???? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est effectivement utile si on se soucie de l'opinion des autres.

 

Bon d'un autre coté, la "lyonnais attitude" colle un peu à la peau! :lol:

 

Oui la djeun's attitude vite!! On sais deja quels skis il faut avoir, hein scratchy! :wah:

 

Pour rajouter une observation, au resto; ne pas manger la tartiflette et autre fondue/ raclette ça fait vraiment touriste surtout si on trouve qu'il y a beaucoup de materiel à utiliser et que c'est rudement chaud tous ces plats, plus globalement ne pas aller au resto en pleine saison, ça fait pied tendre dans tous les cas! :)

pas vrai pour scratcher :blink:

 

 

c'est pas des skis de jeun's qui l'a, mais des skis de bac a sable :pasmoi:

 

 

 

par contre moi :huh: :huh: :wah: :) :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, mais c'est quoi un coérin ? :pasmoi:

 

( interrogation d'un touriste pur et dur, touriste en plus presque Breton et qui regarde donc a priori la neige comme un truc vaguement inquiétant, froid et qui glisse. Bien sûr après y avoir goûté c'est autre chose )

Share this post


Link to post
Share on other sites
un couérin, c'est tout ce qui ne vient pas de valloire romu :) :pasmoi: donc nous :) 

 

D'accord, ça c'est les "touristes". Faciles à repérer. Mais il m'a semblé que le "coérin" se distinguait justement par qq chose de spécial. Quoi donc ?

 

Alors les valoirins ? Quoi donc est-ce ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

une personne qui n'est pas de valloire , qui vient si installer ou qui aurai sa deuxieme deumeur ici.

 

en gros, qui vient vivre a valloire (ou souvent dans l'année) , mais qui n'est pas de valloire

Edited by Douglas

Share this post


Link to post
Share on other sites
une personne qui n'est pas de valloire , qui vient si installer ou qui aurai sa deuxieme deumeur ici.

en gros, qui vient vivre a valloire (ou souvent dans l'année) , mais qui n'est pas de valloire

 

 

D'accord, merci Douglas. Vu comme ça, ça ne me déplairait pas trop d'être coérin.

 

:pasmoi:

Share this post


Link to post
Share on other sites
une personne qui n'est pas de valloire , qui vient si installer ou qui aurai sa deuxieme deumeur ici.

 

en gros, qui vient vivre a valloire (ou souvent dans l'année) , mais qui n'est pas de valloire

typiquement Ma Pomme !

 

On m'avait dit qu'en patois, "coérin" voulait littéralement dire : "qui n'est rien"...

 

soit, je suppose, "ni valloirin ni valloirinche", on va dire ça . :pasmoi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

...Notez qu'on a de la chance: à Val d'Isère, le terme qui désigne "l'étranger" qui vit dans la station c'est "Chinois". On est "Chinois" dès qu'on habite à Tignes...

 

Ah ! :blink: La légendaire ouverture d'esprit des gens de la montagne !! :) :)

 

( :pasmoi: je rigole...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
et est ce que quand on discute sur les pistes il faut prendre appui sur ses batons en mettant les poignées sous les aisselles????

 

Mais oui Ludo, tout a fait les batons sous les aisselles c'est hyper "local attitude" et à tous les ages en plus :pasmoi:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour rajouter une observation, au resto; ne pas manger la tartiflette et autre fondue/ raclette ça fait vraiment touriste surtout si on trouve qu'il y a beaucoup de materiel à utiliser et que c'est rudement chaud tous ces plats, plus globalement ne pas aller au resto en pleine saison, ça fait pied tendre dans tous les cas!

 

Absolument, mais j'y ai pensé pour un autre épisode. "Comment faire local dans la station" le titre n'est pas définitif mais c'est le thème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas d'accord ça fait reporter pour le super site de son village Cybervalloire, pour faire partager de belles images aux ami(e)s du stie qui ne sont pas sur place
.

 

Non je maintient que le ocal ne skie pas avec un appareil photo même un numérique au top (exception pour Bernard Grange mais c'est le seul).

 

Ce que tu décris c'est la CBV attitude :pasmoi: :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...