Jump to content

73450

Membres
  • Posts

    336
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    19

Everything posted by 73450

  1. Oui exact pour Valfréjus. Il est aussi a priori possible de voir le sommet du TS de la Lauzière à Saint-François-Longchamp depuis le sommet de Cornafond à Valloire. Ici :
  2. Oui, et tu peux le voir en regardant la webcam : https://www.skaping.com/valloire/crey-du-quart Si tu veux. Oh non tu déranges pas, tous les gens d'ici sont intéressés par ça. Et ce forum n'est pas débordé de messages ni de membres actifs depuis quelques années, moins d'une dizaine (Il n'y a même plus de modérateurs !), aucun résident permanent de Valloire. On a vu, tu es le bienvenu, mais c'est pareil ici on est peu et peu bavards.
  3. Je n'ai pas dit le contraire. C'est le bas du versant de Valloire que l'on ne voit pas. Mais oui on voit très bien le sommet du Crey du Quart puisqu'il est partagé avec Valmeinier, ainsi que le plateau près de la crête, là où il y a le Snowpark. Mais pas le reste (bas de Montissot, Crêt de la Brive, Séa). Inversement, du sommet du Crey du Quart, on voit très bien la Cime Caron et la point de la Masse, ainsi que Rosaël.
  4. Oui. Ah bah non c'est encore pire à la Cime Caron, puisqu'elle est plus à l'est que la pointe de la Masse. Pour voir le versant de Valloire, il faut au contraire aller plus à l'ouest. En clair, il est impossible de voir le lac de la Vieille et la Brive depuis le domaine des 3 Vallées. Oui. La webcam Oui on voit Arpons, mais pas Fontagnoux :
  5. Oui c'est ça, à préciser toutefois que c'est le versant de Valmeinier du Crey du Quart que l'on voit, celui de Valloire est invisible. Les stations sont bien localisées, mais les trais des remontées ne sont pas corrects. J'ai rectifié vite fait sur Google Earth.
  6. Cela vient de sortir (hier, j'ai de la chance), le plan révisé de l'extension sur le Pas des Griffes publié par France 24 : Ici : https://www.france24.com/fr/émissions/élément-terre/20220218-climat-la-fin-du-ski Bien que l'image soit peu lisible (la caméra filme un écran de PC), on arrive à lire TSD Crey de Péré. Ils se sont donc ravisés sur le TSF (encore heureux). Le TSD partira du restaurant des Mérégers. Le nombres de pistes envisagées a augmenté, on est passé de 2 à 4. La rouge s'appelle Gypaète. Au vu du tracé de la bleue Chauvert, il sera aisément possible de la rejoindre depuis le haut du Grand Plateau, via le télécorde qui aura enfin une utilité, s'il est encore là. Les puristes remarqueront que le bas de Chauvert reprend le tracé de feu Anémone. L'abandon de la seconde remontée plus au sud est confirmé. Il y a un deuxième plan. L'extension en altitude doit être compensée par un abandon de pistes sous 2000 mètres, cela a déjà été dit. Mais ils exagèrent ouvertement en parlant <<d'une dizaine de pistes sous 2000 mètres>>, puisque la zone en rouge, c'est 1 piste et demi (bas de Chamois + Edelweiss). A moins qu'ils comptent les pistes du secteur qui n'existent plus depuis 20 ans , et les chemins de randonnée Bref, c'est un non-évènement leur histoire de translation du domaine.
  7. Non, pas pour l'instant. Les avis d'attribution ne donnent que le nom du lauréat. La SEM n'en sait sûrement pas plus elle-même pour l'instant. Vous devez sûrement savoir tout ça, mais, brièvement, ce qu'il va se passer : La conception du projet et l'élaboration des plans font partie de la mission de maîtrise d'œuvre. Puisque le maître d'ouvrage n'est pas sûr de ce qu'il veut (type de remontée et tracé), DCSA va lui proposer la ou les solutions lui semblant les plus appropriées, avec tous les plans qui vont avec, la SEM n'aura plus qu'à dire oui ou non. La balle est donc actuellement dans le camp de DCSA. On saura ce qui aura été décidé au cours de l'année par voie de presse, lettre d'information ou autre. Si ce n'est pas le cas, lors des appels d'offre portant sur la construction de l'appareil, vers la fin de l'année. Tous les plans fabriqués par le maître d'œuvre du projet retenu seront consultables, comme c'était le cas pour Montissot. Tout en sachant que cela peut encore changer après lancement des appels d'offre. On l'a vu avec la gare amont de Montissot, plus anciennement avec les Verneys (le TSD a été obtenu par négociation avec les constructeurs en lice).
  8. DCSA a remporté le marché de la maîtrise d'œuvre. L'entreprise a déjà assuré la maîtrise d'œuvre du TSD Montissot et des autres projets valloirins des 5 dernières années (certains non concrétisés).
  9. Le jugement définitif sera rendu à l'automne 2022, selon VNEA.
  10. https://www.fne-aura.org/actualites/savoie/valmeinier-la-retenue-collinaire-prend-leau/ Le projet de retenue ayant reçu l'avis défavorable a été abandonné. Néanmoins, un nouveau projet va être mis sur pieds, ceci étant confirmé par le maire de Valmeinier, M. Alexandre Albrieux : Vendredi 21 janvier, France nature environnement (FNE) a indiqué que le projet de retenue collinaire du Crey-du-Quart avait été retiré par la Semval, exploitant du domaine skiable de Valmeinier, tout en estimant « probable que la Semval va élaborer un nouveau projet ». Alexandre Albrieux, maire de la commune, a confirmé l’information, tout en la replaçant dans un contexte différent : il n’est pas question d’abandonner le... https://www.ledauphine.com/amp/economie/2022/01/22/le-projet-de-retenue-collinaire-sera-retravaille
  11. Pas longtemps avant les travaux. Après, le pourquoi du comment, on a jamais su. Soit ils ont pris en compte les plaintes de l'enquête publique, soit ils se sont rendus compte que c'était une idée de merde, soit les gars du démontage n'étaient pas au courant Si tu veux vraiment savoir, c'est à la SEM ou à VNEA qu'il faut demander.
  12. Nouveauté pour 2022, une grande tyrolienne d'une longueur de 800 mètres. Départ au lac de la Vieille et arrivée à la Séa. Ouverture été comme hiver, à partir de juillet prochain. Dossier de l'appel d'offres (clôture le 14 février 2022)
  13. Oui je reconnais qu'elle est un peu raide pour une bleue, j'avais moi même été surpris la première fois en 2014. On est habitué à l'inverse à Valloire en plus, ça change. Je sais bien que Combe Orcière est plus pittoresque et plus tranquille, simplement si je suis frileux à ce qu'ils le remplacent, c'est parce que j'ai peur qu'ils mettent un TSF à la place. C'est ce qu'ils avaient prévu à l'époque. Pour moi -en tant que skieur sans débutants ou enfants à skis à charge-, c'est tout sauf un TSF. J'aime les téléskis, je déplore leur disparition, et j'ai horreur des TSF au dessus de la ligne des arbres. Un téléski, c'est plus rapide qu'un TSF, on prend beaucoup moins le vent, on a pas froid, il n'y a pas la sensation (pour moi) que le trajet est interminable quand la météo est mauvaise, on peut partir s'il tombe en panne. On a assez connu l'ancien Montissot, je n'ai pas envie de le revoir au Grand Plateau. 1300 m de TSF dans ce coin là, non. Un TSF, c'est bien uniquement en forêt pour moi. Et même si c'était un TSD, je serais triste que ce téléski disparaisse. Mais je ne suis pas un débutant. Mais est-il vraiment impératif que la totalité du domaine soit accessible aux skieurs de tous niveaux ? Bon, pour contenter tout le monde, il faut demander à la SEM de mettre un télécorde le long de la Primevère, entre le départ de la noire Cotérieux et le départ de Combe Orcière. Cela tombe bien, il y en a un qui traîne dans les parages
  14. Au sujet des visites de remontées mécaniques, j'ai relu la réglementation, avant d'écrire des bêtises ici. Les règles : - Visite annuelle (inspection essentiellement visuelle sur place). Remplacement des pièces qui le nécessitent. - Grande visite : consiste en un démontage total de tout ce qui peut l'être pour inspection approfondie, et bien sûr remplacement des pièces défectueuses. La grande visite a lieu la première fois au bout de 15 ans, la deuxième à 25 ans, la troisième à 30 ans, puis les suivantes tous les 5 ans (les délais peuvent être resserrés si usage intensif). La grande visite coûte en moyenne 10 % du prix d'un appareil (tout en sachant que cça varie énormément selon l'appareil). C'est comme le contrôle technique de votre voiture, il est obligatoire mais pas gratuit pour autant. Donc, si on reprend le cas de la Sétaz de 1985, en supposant qu'elle suit les délais standards : Depuis 2010, il y a aurait eu, en plus des visites annuelles de routine : - 1 grande visite en 2010 - remplacement des escaliers par la rampe en 2010 - remplacement de toutes les cabines en 2013 - 1 grande visite en 2015 - 1 grande visite en 2020 - La prochaine grande visite en 2025 si elle est encore là. - En option : des contre-visites si des défaillances sont constatées lors de la visite initiale - Il y a probablement eu remplacement de nombreuses pièces depuis 12 ans (en plus des coûts de l'entretien courant) Rien de tout ça n'est gratuit. Là je sors mon pifomètre, et je peux dire que depuis 2010, la Sétaz a englouti plus de la moitié du prix d'une télécabine neuve. Et si on la garde encore, ça ne va pas s'arranger. J'ajoute qu'il faut également mettre aux normes l'installation électrique avant les 30 ans de l'appareil (dépense supplémentaire). Sinon, il est interdit d'exploitation. C'est ce qui c'était passé pour le TSF des Verneys qui avait atteint ses 30 ans sans se mettre aux normes. Il n'était pas dangereux pour les clients, mais l'administration ne veut rien savoir avec ça. Il a juste obtenu une dérogation de 2 ans (en 2010 jusqu'à 2012), le temps d'être remplacé. Vous aurez donc compris l'intérêt de la remplacer sous peu, s'ils en ont les moyens, et avant d'aller mettre de l'argent ailleurs. Après l'effet pervers de tout ça, c'est que la maintenance coûte cher, mais malgré tout moins qu'un appareil neuf (enfin sauf s'il reste 50 ans), et les dépenses sont étalées dans le temps. C'est pour cela que les petites stations sans capacité d'investissement se traînent longtemps des vieilles remontées, et payent pour l'entretien jusqu'au bout plutôt que pour leur remplacement. Mais le constat est que ce n'est pas rentable de garder une RM d'envergure au delà de ses 25 ans. Oui c'est bien ce que je pense, le TSD Montissot est, comme tout TSD qui est la remontée commerciale par excellence, un aspirateur de skieurs qui offre accès aux mêmes endroits que Grand Plateau (coucou Pierre du Midi). C'est pour cela que je suis étonné quand certains disent que c'est toujours autant la cohue au Grand Plateau.
  15. Non @Iyom, regarde le plan des pistes. Là tu parles de l'ancien temps. Pour arriver aux Inversins, en haut du nouveau Montissot, tu prends Escargot, Combe, Genévrier, Pierre du Midi, et tu arrives aux Inversins. Le tout en piste bleue. C'est pour ça que Grand Plateau est une RM secondaire maintenant qui ne nécessite pas nécessairement de remplacement. La SEM a en plus fait le choix d'en mettre dans le futur une nouvelle à côté. Ceci étant dit, la logique de changer d'abord la Sétaz suit la doctrine qui est prioriser le maintien du domaine existant avant de faire des folies dans des sites vierges. La TC est pour l'instant en bon état de fonctionnement (ou pas, elle a peut être des problèmes, elle est peut-être jugée trop vétuste, on en sait rien), mais vu son âge, cela peut changer, et la fameuse visite peut décréter une fermeture sous 2 ans max (rappelez vous du TSF des Verneys, interdit d'exploitation pour la saison 12/13...). Là la SEM a en tête de balancer du pognon dans une extension. Elle a tout intérêt, puisqu'elle ne peut pas tout payer en même temps, de sécuriser sa RM la plus ancienne hors TK, cad la Sétaz, avant, et non pas prendre le risque de le faire après, c'est à dire dans au moins 5 ans, au plus 10, peut être dans une relative urgence. Au contraire, rien ne presse pour l'extension. Voilà pourquoi ils le font maintenant. Et puis avec le Club Med, ils veulent sûrement augmenter la capacité de l'axe. Et aussi monter en gamme peut être. La TC n'est pas peut être pas assez belle pour la clientèle du Club Med.
  16. Ce n'est pas un problème de capacité mais d'obsolescence. Je l'ai déjà dit, il y a le problème de la vieille double pince S qui coûte cher en entretien et qui ne supporte pas les conditions hivernales (faut les rentrer tous les soirs). Et indépendamment des pinces, la télécabine est tout simplement vieille, en fin de vie. On a des cabines neuves, mais il y a tout le reste aussi. Elle approche doucement des 40 ans, c'est la limite pour les teleportés type télécabine et télésiège. On peut pousser un peu plus si rénovation et passage de la grande visite, il y a encore une TC de 1969 à Courchevel. Mais il y aura forcément de plus en plus de pannes et de problèmes. C'est le lot de tous les vieux tacots. Ce n'est pas souhaitable sur un appareil-ascenseur. Si on regarde l'historique du domaine, la Sétaz est déjà dans le top 5 des doyens des téléportés : Sétaz 2 38 ans, Colérieux 37 ans, Crey du Quart 37 ans, télébenne Sétaz 44 ans, Crêt Rond 49 ans. La Sétaz en fera au moins 38. Pour information, les cabines auraient dû être changées dès 2006, soit pour la mi-vie de la télécabine. Cela n'a pas été fait en raison d'un problème de gabarit. Mais les nouvelles cabines auraient eu une durée de vie plus normale. Concernant Grand Plateau, je voudrais savoir s'il y a encore de réels problèmes de saturation pendant les vacances depuis le nouveau Montissot et Pierre du Midi. Moi je n'en sais rien, mais ça m'étonnerait. La dernière fois que je suis venu en période vacances, il y avait déjà Pierre du Midi, et il n'y avait rien de particulier à Grand Plateau, pas plus de monde qu'ailleurs. De toute manière ce n'est plus prévu, cela ne sert à rien d'espérer. Pour moi ce n'est pas plus mal. Edit : je parlais de la TC de Courchevel pour l'avoir pris une fois, mais la vraie doyenne actuelle est la TC4 Frejus de 1968 à La Salle-les-Alpes. Avec encore les cabines d'origine ! Mais ça reste un cas exceptionnel, la limite d'âge générale est autour de 35 ans.
  17. Le télécorde a finalement été retiré de la liste. Peut-être qu'ils nous lisent
  18. Je me demande si la vraie raison n'est pas une question de délais de chantier. Ils n'ont que 6 mois, 7 pour les finitions, et pas le droit aux retards. Or la G2 actuelle est un bâtiment massif, et elle est construite sur un terrain à forte inclinaison. Si la nouvelle gare est construite au même endroit, il faut en 6 mois : démolir l'ancien bâtiment, virer ses fondations sur un terrain compliqué, restabiliser le terrain, et construire la nouvelle gare sur un terrain toujours en pente, ainsi que tout le reste. Il n'y a peut être tout simplement pas le temps. Ou alors c'est trop juste, et la SEM ne veut pas jouer. Ce problème forcerait à déménager l'arrivée. Après, il y a un contre-argument : il y a de la place côté ouest (juste devant le tapis) pour construire sans devoir démolir immédiatement le grand garage à cabines. Actuellement l'emplacement est occupé par un petit bâtiment peint en rose. Enfin voilà, c'est une pensée qui m'est passée par la tête.
  19. Normalement non, relis mon message dont je parle.
  20. Moi je suppose que la gare sera là s'ils déménagent vraiment l'arrivée (le non-accès à Blaireau défierai toute logique dans ce cas-là) :
  21. Non, les terrassements ne feront pas de miracles avec leur tracé trop court. Mais ils ne doivent pas savoir exactement où sera la gare puisque les valeurs sont approximatives. D'ailleurs l'altitude de la gare aval est erronée, ce n'est pas 1450 mais 1420 mètres.
  22. L'année dernière, je doutais quant au suivi par la SEM de leur plan d'investissement élaboré avant la crise. Mais en fait, non pour l'instant ils semblent le suivre. Il y aura bien la TC Sétaz en 2023, et un bâtiment construit prochainement (peut-être en 2022 ?). Je ne sais pas où, car j'ai loupé l'appel d'offre (je ne regarde pas tout le temps non plus), mais il sera construit : https://marches-publics.info/mpiaws/index.cfm?fuseaction=pub.affPublication&refPub=MPI-pub-2021286082&serveur=MPI&IDS=25
  23. Si la nouvelle plateforme d'arrivée est plus ou moins commune à celle de Thimel, ce qui sera sûrement le cas moyennant terrassements, elle donnerait accès à Blaireau, qui deviendrait alors alternative à Myosotis / Olympique pour descendre à Cornafond / Montissot. Sur le plan, c'est limite, mais je suppose qu'ils ont ça en tête. Mais c'est le seul avantage. Pour le reste, je suis d'accord, c'est une mauvaise idée, idée même problématique pour les débutants extrêmes, clients principaux du tapis. Je pense à ma mère qui n'a jamais pu faire autre chose que le Télékit, et qui n'aurait pas pu prendre Thimel avec des skis aux pieds. Et le restaurant ne va pas être content, c'est sûr. Mais la SEM a l'air de s'en foutre un peu des piétons puisqu'ils ne semblent pas avoir avoir enterré l'idée d'un TSD simple, sans cabines (enfin c'est pas clair, mais ils ne disent explicitement qu'il y aura forcément des cabines). Oui moi aussi je n'adhère pas. Mais bon, ça peut encore changer, le resto va sûrement faire pression, et il y aura une enquête publique. Je pense que ça va gueuler au sujet de l'emplacement.
  24. Malgré son absence du plan des pistes pour la deuxième saison consécutive, le télécorde est toujours présent dans la liste des remontées. Le mystère continue.
  25. Je suis retourné voir le sujet de Skipass, ils ont mis un reportage de LCP Montagnes : le ski à tout prix ? , qui parle du projet Croix du Sud (18ème minute). On y apprend rien de plus, c'est simplement la parole des pro et des anti et leurs arguments que l'on connaît déjà. Mais il y a de belles vues en drone sur le secteur du col des Marches. Pas d'évocation du coup d'arrêt des projets mauriennais imposé par l'ordonnance du 9 avril. Vu l'enneigement, le tournage a sûrement eu lieu juste avant, fin mars ou début avril. https://lcp.fr/programmes/lcp-le-mag/montagne-le-ski-a-tout-prix-61112
×
×
  • Create New...