Jump to content
Sign in to follow this  
Chama

Les diots de Valloire

Rate this topic

Recommended Posts

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi les diots de Valloire sont différents de ceux habituellement fabriqués en Savoie.

 

Ils sont excellents, à s'en faire péter la sous-ventrière (surtout avec des crozets, au beaufort), mais peu connus :rolleyes: :lol:

 

Pour info, ils sont constitués (entre autre) d'abats et de légumes..... ;) :mmdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouaih, les diots de Valloire..... un bon souvenir....

 

2 jours au lit, malade comme un chien, G qui rigolait, ne m'en parler jamais plus :rolleyes:

 

En plus ils ont la même chose en haute savoie, les atriots, tout pareil :lol:

 

Ca me rappel une saleté suédoise, les harengs fermentés (version politiquement correct, en fait pourris ils sont les harengs).

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs ils auraient pu faire le tour du monde s'ils n'avaient pas reçu ce nom là, qui les fait confondre avec le banal diot de Savoie !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'adore les diots ! Franchement, entre ça, la raclette, la fondue, et la tartif', ça sent les BONS GROS PLATS Made In Savoie !! :rolleyes:

 

ça a rien a voir avec la saucisse bete et méchante, c'est vraiment bon !!! :lol:

 

...et pour les connaisseurs, je vous conseille de tester les diots du traiteur "les pieds sous la table", qui sont sous forme de plat préparé, avec une puuuuuure sauce onctueuse, et des pommes de terre marinées et cuites dans le jus... UN VRAI DELICE ! ;) :mmdr: :huh: :mmdr: :huh: :angry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non seulement la vieille critique LE monument cullinaire Valloirin mais en plus elle m'est repassée devant (bon à la régulière c'est vrai). A force de blasphémer, elle va se retrouver avec un avis d'expulsion et un arrêté d'interdiction du territoire.

 

Juste quelques info sur les diots de Valloire :

Ils s'achètent à VALLOIRE uniquement (il y a 12 ans on en trouvait dans un intermarché à St Jean parce que le boucher avait travaillé à Valloire, mais je crois que ça ne se fait plus) chez les bouchers et traiteurs

 

Pour la préparation, la seule recette Valloirinche :

1) Porter à ébulition une grande casserole d'eau

2) Faire cuire les diots AVEC des pommes de terres dans la même casserole pendant 45 minutes à feux doux. Les pommes de terre prendront ainsi le gout du diot.

3) Manger le diot et les patates

 

Bon bien sur on peut manger d'autre trucs avec, mais bon, les crozets c'est une spécialité de la Tarentaise. Par contre, il n'y a pas de sauce sur le diot de Valloire. Les diots en sauce sont les diots "de Savoie".

 

Encore un truc, on peut essayer les diots de Valloire à Valloire et aussi les emporter. Les bouchers peuvent vous les emballer sous vide pour votre voyage. Ils seront intact en arrivant chez vous, même si vous habitez loin.

 

Sinon Poussu, les atriots, ça à l'air interrresant, tu peux en dire plus ? Qu'est ce qu'il y a dedans ? Comment ça se prépare ? etc ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les bouchers peuvent vous les emballer sous vide pour votre voyage. Ils seront intact en arrivant chez vous, même si vous habitez loin.

En voilà une info intéressante! Le dessouvidage (sisisi!!! :rolleyes:) est une excellente technique de conservation des viandes! Je ne savais pas que les bouchers valloirins possédaient des machines à faire le vide (dessouvider!)....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne savais pas que les bouchers valloirins possédaient des machines à faire le vide (dessouvider!)....

Si si, je confirme, il le propose.

Jean-Pierre Michelland (La petite ferme du col) les propose aussi et dans ce cas, si on a acheté des reblochons ou autre délicieusetés de la sorte et qu'on habite loin, on comprend bien l'utilité du procédé ... 1000 bornes assis à côté d'un rebloch' juste emballé dans un papier .... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca va de soi mais je préfère le dire quand même:

La technique sous vide allonge pas mal la DLC mais pour le transport mieux vaut quand même les mettre dans une glacière avec des pains de glace... parce qu'à température estivale dans une tuture pendant 1000 bornes, c'est quand même pas l'idéal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore des précisions sur la façon de manger les diots de Valloire.

(Ben ouais c'est pas un vulgaire knacki herta).

 

Le diot de Valloire à 2 présentations possibles (elles ont le même gout pas la peine d''en privilégier une sur l'autre) :

Présentation roots : un long boudin qu'on fait cuire et qu'on découpe en part selon le nombre de convive

Présentation moderne : des parts de boudin (servez moi un morceau de cette chose longue et molle) de 15 à 20 cm de long.

Les bouchers servent généralement le diot en présentation moderne (plus pratique pour eux). Inutile de chercher ou de réclamer la présentation roots pour faire snob, ça a le même gout.

 

Une fois cuit et servi, il faut manger le diot de la façon suivante :

 

Entailler le boyaux de la saucisse LONGITUDINALEMENT. Continuer l'entaille dans la saucisse, écarter les 2 moitiés. Avec le couteau décoller et grater le boyaux de la saucisse de manière à extraire le contenu du diot dans l'assiète. Ne pas manger le boyaux (c'est pas dangeureux mais indigeste, d'ailleurs Poussu, c'est pas pour ça que tu as été malade :rolleyes: ).

Manger avec les patates.

Share this post


Link to post
Share on other sites
( trois viandes, du choux et des carottes)

 

Au fait, il a oublié les betraves . S'il enlève les betraves pas étonnant que les gens soient malades après.

 

Et pour faire british, on peut aussi les manger avec de la menthe fraîche mais c'est pas obligatoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
température estivale dans une tuture pendant 1000 bornes, c'est quand même pas l'idéal.

Sans air, le développement des bactéries est, me semble-t-il, extrêmement ralenti :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin, après les excellentes recettes de Valloirin, je préciserais que mon voisin, le boucher Retornaz Frères, propose aussi une recette avec une sauce particulière, et que l'on peut trouver ces diots aussi bien chez mon voisin que chez "Boucherie Bolliet", à côté d'Intersports...

Le diot de Valloire a un goût très différend du diot de Savoie, qui lui, est 100% pur porc, très bon aussi, mais très différend... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est chez BOLLIET que je les ai acheté, le voisin d'Ours étant fermé lors de mon passage... :rolleyes: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

je n'aurais qu'un seul mot...DéLICIEUX :lol: ;)

 

je me souviens la 1ere fois que j'en ai vu et où je suis passé pour le bien brave jean claude duss...

"euh...bonjour...je voudrais deux "diotes" svp".... :rolleyes:

:mmdr:

 

c clair qu'on ne trouve pas ça ailleurs....

zut ayé, j'ai faim...

Share this post


Link to post
Share on other sites

:rolleyes: )

 

Heureusement que t'as pas effecé Poussu: c'est vrai qu'il aime pas ça...

 

Celà dit, il parait que chaque famille Valloirinche a sa façon de les préparer.

 

Comme le "farçon de Valloire", l'autre pilier de la gastronomie ultralocale ! :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guillaume: Celà dit, il parait que chaque famille Valloirinche a sa façon de les préparer

Bin oui... Pour un (vieux) couple d'amis valloirins, le "gros boudin" ou grosse "mortadelle" dont parlait Valloirin, mais en diot de valloire, permettait de l'ultra longue conservation. Leurs parents gardaient cette énorme boudin suspendu à une poutre, soit au garde manger, soit à la cave, et au repas du soir, le père descendait tailler des tranches (autant que de personnes à table), et les remontait pour les manger à table. Au fur et à mesure des mois qui passaient, le boudin noircissait un peu, mais la composition du produit permettait une conservation pendant de longs mois...

Ce n'est plus le cas aujurd'hui, puisque bien sûr, les dates de péremption des produits sont très courtes!!! <_>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement j'ai essayé cette formule aussi, Le diot séché c'est dégueu :rolleyes: :lol: ;) .

Le gros problème c'est que le gras qui est censé assurer la conservation du diot ranci, et donc ça donne un vieux gout de rance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
<_ et mon far qui veut parler du de valloire faut il ouvrir un post pour les diots autre le ou bien la sp coin suffit>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous livre la recette des diots de Valloire (j'en suis à mon deuxième depuis 3 jours ... :good: :rusure:) :

 

Choux - Carottes - Oignons - betterave rouge - viande de boeuf - lard de porc - fraise de veau (intestin)

 

Pour la cuisson, personnellement, je les mets dans de l'eau tiédie (sur le feu, pas de l'eau tiède du robinet :( ) et j'ajoute quelques patates quand ça bout. Je laisse le tout bouillir (à petit bouillon) 3/4 d'heure et hop !! A table !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Choux - Carottes - Oignons - betterave rouge - viande de boeuf - lard de porc - fraise de veau (intestin)

 

Ok il s'agit là de la composition du diot. Ce dernier reste une saucisse longue et molle qu'il faut faire cuire comme indiqué par le chef.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...