Jump to content

gilles

Membres
  • Content Count

    20
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About gilles

  • Rank
    Jean-Claude Dusse
  • Birthday 06/24/1967

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    valloire
  1. Bonsoir, un tel projet fait cogiter, c'est sûr. D'autres ont déjà cogité en Tarentaise à ce sujet, ça peut aider chacun à réfléchir : https://www.pact-tarentaise.com/enquete-resume?fbclid=IwAR2mqZILoxfiVFbGQaS29r1hChsx933ukubRwlIMG8aOhAjinONpn7_mDZ0
  2. quelle arnaque ce truc ! quand on connaît la richesse de valloire.net ...
  3. Il me semble que le tracé de la nouvelle piste des Lutins a été légèrement modifié après concertation avec les proprios de Poingt Rogereuil : la piste partirait de Pré Rond pour passer sous Poingt Rogereuil, s'appuyant sur une ancienne terrasse jusqu'au ruisseau. Avantage : moins de terrassements, moins visibles depuis Valloire, et pas de grosse balafre au dessus de Poingt Rogereuil, où pas mal de monde se balade, travaille ou vient habiter en été. A confirmer ?
  4. Bravo à la Municipalité pour cette initiative, et d'y associer toutes les bonnes volontés. Bel exemple de démocratie participative ... à étendre à d'autres domaines ?
  5. Oui car certains sont trop saturés, et là oui il faut agrandir !!! La saturation est une conséquence de l'augmentation des lits... Donc, agrandir ? ....Et pour rentabiliser, construire des nouveaux lits... C'est exactement ce qui s'est passé ces dernières années, et si la saturation est le seul critère: on va s'agrandir sans fin... Ou se casser la gueule: parce que le marché des skieurs n'est pas extensible à l'infini et surtout pas en ce moment Ca pourrait donc mener à une spirale "inflationniste" ou à une dégringolade... Il doit y avoir d'autres façons de concevoir l'aménagement et le développement des stations sans passer par de systématiques agrandissements de domaines comme on l'a fait ces trente dernières années avec le résultat (certes pas toujours négatif économiquement parlant) que l'on sait. En fait, le modèle décris ci dessus est celui qui a prévalu dans une période donnée et maintenant révolue, et je pense qu'il est urgent de se pencher sur d'autres types de modèles de développement, en y incluant bien sur l'activité ski et le tourisme, et ce, contrairement à ce que préconisent certains écologistes un peu ultras (dont je ne partage pas du tout le point de vue.) Mais ne pas être pour quelque chose ne signifie pas qu'on désire son extrême inverse, tu vois ? Je ne peux accepter ceux qui répondent à ce genre d'interrogation en caricaturant les propos du genre "ben y'a plus qu'à revenir au cul des vaches", personnellement je n'ai jamais dit ça et je ne le pense pas. Réfléchir, ça n'est pas "bannir" quelque chose, ni foncer tête baissé dans l'extrême inverse histoire de montrer son désaccord... Mais avoir comme seul modèle de développement l'aggrandissement et la croissance est à mon avis contraire au sens de l'histoire, désormais. Ailleurs, l'économie nous le prouve tous les jours. Il faut en trouver un autre, et celà, je répète NE SIGNIFIE AUCUNEMENT ABANDONNER LE SKI NI MEME STOPPER SON DEVELOPPEMENT, mais ça signifie: commencer à penser autrement. Et là: je constate qu'il y a du chemin à faire dans les mentalités, même si les responsables de tous bords, de toutes obédiences, me l'ont dit "off de records" à chaque fois ou presque. Je me demande si je suis pas un peu hors sujet, là Merci G, pour réfléchir à tout nouveau projet, le débat me semble devoir se placer à ce niveau. Toujours plus, toujours plus ???? Et pourquoi pas toujours mieux, toujours mieux ? Exemple dans un domaine que je connais bien, le cul des vaches ( ) : les bretons ont choisi le toujours plus de lait, résultat : ils ont bouffé leurs voisins, ont pollué les nappes, ne gagnent pas grand chose et ont engraissé Lactalys et Cie. Les éleveurs savoyards ont tenté le "toujours mieux" en gardant les Tarines et l'herbe, résultat on a le Beaufort, un rôle dans l'entretien de nos beaux paysages, et un lien affectif fort des touristes... et les éleveurs sont toujours là ! Bon désolé, je me suis éloigné un peu du sujet ?
  6. Salut à tous,je confirme la bonne saison en tant que professionnel travaillant à Valloire ! Plaisir de retrouver les fidèles, et de voir les nouveaux clients heureux d'avoir découvert le village et la station. Par rapport au report de clientèle de "grandes" stations , c'est une aubaine pour fidéliser de nouveaux clients sur nos points forts : le cadre, l'ambiance, la simplicité de l'accueil, le domaine peut-être pas super grand mais bien fait, les activités pour tous hors skiAttention quand même aux échos de potes d'Aussois : "on a eu pas mal de clients "de Valloire" qui la trouvent maintenant trop chère, ou trop construite"... Je penche plutôt vers le "bichonnons nos fidèles qui continueront à venir" , plus que vers le "piquons des clients aux autres en leur faisant croire qu'ici aussi on est une station de grand ski mais moins chère" ? Jouons sur nos vrais atouts !
  7. Je précise que mes réserves sur la clairvoyance par principe de quelqu'un qui a été élu étaient générales et ne visaient pas en particulier les élus de valloire, qui ne sont ni meilleurs ni pires que les autres. Vous vous souvenez de Coluche : "les gens élisent un Président de la République, et après ils disent : c'est quand même un mec formidable, puisqu'il est Président de la République."
  8. La question de la Belle Gauffre est plus qu'importante, et tant que la Mairie n'aura pas décidé de faire circuler de l'info sur ce sujet, c'est difficile de dépasser le stade des questions de principe. En espérant que ces infos seront accessibles au public intéressé avant que les décisions définitives soient prises... Je n'ai pas autant confiance dans la claivoyance des élus que d'autres. Si seulement c'était vrai... ça se saurait !
  9. On peut d'ailleurs se demander pourquoi Valloire n'a pas souhaité adhérer à la Charte Développement Durable de l'Association des Maires de Stations de Montagne, conçue et animée avec Mountain Riders ? Le degré d'exigence de la charte n'est pourtant pas trés élevé, et Valloire semblait a priori tout à fait dans les clous.
  10. En parlant de blues, j'étais sûr qu'Ours allait pointer le bout de son nez. On se retrouvera là haut ?
  11. Bravo en tout cas pour cette initiative ! On attend les détails avec intérêt. Ce que je trouverais sympa, c'est qu'à côté de "gros" concerts (du monde, du bruit, de la grosse teuf), les organisateurs proposent des rencontres plus "intimistes" dans des lieux inattendus, style Grange d'alpage ou Refuge. Ah, un petit concert de Blues acoustique dans les odeurs de foin, ça nous ramènerait aux origines, moi je serais preneur !
  12. Ours, tu as raison, l'audience du ski progresse grâce à JB, mais tu sais aussi bien que moi que c'est fragile (j'en dis pas plus pour pas porter la poisse à JB) et que c'est pas encore très exposé par LE média seul réellement efficace en France : la TV, et surtout les chaînes hertziennes généralistes, les seules qui peuvent permettre d'élargir l'audience au delà des amateurs déjà convaincus. Mais c'est pas une raison pour ne pas tenter le coup dans une période faste comme maintenant, en étant derrière JB, Maeva et Aurore pour que ça continue.
  13. OK avec Ludo et Pepito. Je rajouterai le simple argument financier, les priorités économiques sont ailleurs aujourd'hui. Ce stade aux Ratissières me semble aujourd'hui un luxe que ni la commune ni la SEM ne peuvent se permettre. Et même si l'investissement de départ est pris en charge par des subventions et autres aides publiques (pas à 100% d'ailleurs) : ça reste de l'argent PUBLIC. Et si on raisonnait là dessus en jouant comme les enfants : "on dirait que ce sont MES sous qu'il faut investir intelligemment sur Valloire, et que je n'en ai pas en quantité illimitée : je les mets où ?" Quelquepart c'est un peu facile d'avoir des projets coûteux quand on n'est pas le payeur... On aimerait tous avoir une Ferrari, mais comme on paye notre bagnole nous même, on se contente de moins.
  14. Joli bulletin, la communication municipale honore JB, il le mérite et Valloire a en plus tout intérêt à jouer la carte JB pour sa com. Attention quand même aux excès du culte de la personnalité (c'est le plus beau, le plus fort, le plus gentil, le plus modeste, tous l'adorent, etc). Faut qu'il ait la tête sacrément froide pour résister à tous ces honneurs et ne pas prendre la grosse tête. Bon point d'ailleurs pour avoir associé Maeva et Aurore à ce numéro. J'ai quand même souri en lisant l'interview de Jacques Martin : "Je crois qu’il n’y a que le ski qui nous procure de telles émotions sportives" Euh, Jacques, tu t'emballes pas un peu, là, quand même ? On comprend ton enthousiasme vu ton parcours au contact du ski de haut niveau, mais ... Non, Jacques, y a pas que le ski pour les émotions sportives, et le ski n'est pas en tête des sports préférés des Français. Et encore bravo à JB.
×
×
  • Create New...