Jump to content
Sign in to follow this  
guillaume

AVALANCHES

Rate this topic

Recommended Posts

je n'en suis pas certain mais je crois avoir entendu qu'il y avait eu une avalanche grave à valloire aujourd'hui.

 

Quelqu'un a des infos ? :ph34r:

 

Oui LCI confirme:

 

il y a eu deux morts aujourd'hui a Valloire suite à une avalanche dans le secteur de randonnée (hors piste et hors domaine skiable)

du Galibier...

 

 

Pourtant le risque d'avalanche était de 4/5.

ours nous en dira plus.

 

 

 

:lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
je n'en suis pas certain mais je crois avoir entendu qu'il y avait eu une avalanche grave à valloire aujourd'hui.

 

Quelqu'un a des infos ? :ph34r:

 

A priori , 2 randonneurs décédés (sur 3) sur 1 pente entre le col du Galibier et le Pic blanc :lol: B) :mmdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sont bien 3 randonneurs cette après-midi qui ont été emporté dans une grosse avalanche, sur le grand Galibier apparament, 2 sont décédé et le troisième à pus être sauvé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Z'étaient 4 je crois, et 2 sont bel et bien dcd.

La trentaine.

Du coin ou pas, ça je sais pas.

Une autre coulée à Orelle juste dans la foulée, mais j'ignore s'il y a eu des victimes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

avec les fortes chutes de neige puis de pluie puis le redoux exceptionnel aujourd'hui, la situation était explosive.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Z'étaient 4 je crois, et 2 sont bel et bien dcd.

La trentaine.

Du coin ou pas, ça je sais pas.

Une autre coulée à Orelle juste dans la foulée, mais j'ignore s'il y a eu des victimes.

 

J'ai entendu 3 randonneurs venant du côté Hautes-Alpes :ph34r: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et malgré le risque annoncé... ils ont risqué ! :ph34r:

ha ben ça change pas ... toujours aussi fou <_>

Néanmoins toujours aussi triste...... :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est les pisteurs de la setaz qui ont donné l'alerte. ils etaient bien 3 et deux sont décedés, la coulée fait 1km par 1km donc grosse coulée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça serait interressant de voir la grosseur de la coulée svp.

1 km sur 1 km, c'est énorme, jamais vu ça.

 

 

****

Share this post


Link to post
Share on other sites

La coulée là ne fait pas 1km sur 1 km... c'est quasiment impossible comme avalanche de part la configuration des terrains en montagne. Y a jamais un plan unique sur 1km de large sans déformation.

 

Pour revenir à la base et sans vouloir lancer une polémique sur le sujet, mais une fois de plus l'information est déformée à dessein ou non par les médias qui relatent ce genre d'accident.

 

On va pas revenir sur les conditions intrinsèques de l'accident au Galibier, ce serait pure spéculation, ni sur le niveau des participants et leur implication dans la sécurité en montagne. On n'y était pas. On peut juste supposer. Visiblement il y avait des plaques de regel qui sont partie sous leur propre poids.

 

Mais à la vue des résumés des articles parus ce matin sur différents sites de journaux, tant français qu'étrangers qui relatent cet accident et ceux survenus en Suisse (3 morts aussi), ils confondent hors-pistes, ski de rando, conditions de neige et indications nivologiques.

 

Qu'il faille rester prudent en montagne, on le sait et je pense que ces randonneurs en étaient probablement plus conscients que ceux qui skient en hors-piste à proximité des domaines skiables.

Qu'il faille déformer l'information ou raconter n'importe quoi soit pour faire peur, soit pour faire un joli article, non. C'est contre productif au niveau de l'éducation des gens qui pratiquent cette activité et c'est salir la mémoire de gars passionnés.

Edited by snowman74

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est très triste mais ça ne devrait pas arriver compte tenu des avertissements prodigués par les stations et les médias..

surfeurs extrêmes et skieurs prodiges, j'admire vos exploits,votre courage,la beauté de vos descentes folles mais.. Eclairez moi... j'explique: hier j'étais sur un TS à la Plagne, 6 places, et il ya avait à coté de moi 2 garçons casqués, équipés radio, etc.. qui commentaient leurs exploits du matin et compte tenu de ce qu'ils décrivaient et montraient du doigt avec précision, leurs parcours étaient complètement hors pistes et surtout près de coulées déjà existantes (ils le disaient ). alors j'étais là, hébétée de leur conversation et ils avaient l'air tellement sûr d'eux que j'ai pas eu le cran de leur demander " mais là y a de gros risques, non? qu'elle est votre motivation à défier la nature quand elle est hostile?je rapelle que hier le risque était de 4/5.

alors s'il y a ici des descendeurs chevronnés HP (et il y en a) merci de m'expliquer enfin pourquoi cette prise de risque? pourquoi ne pas remettre une descente à un jour moins dangereux?pourquoi forcer le destin à être fatal pour certains d'entre vous? merci pour vos explications.

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est très triste mais ça ne devrait pas arriver compte tenu des avertissements prodigués par les stations et les médias..

surfeurs extrêmes et skieurs prodiges, j'admire vos exploits,votre courage,la beauté de vos descentes folles mais.. Eclairez moi... j'explique: hier j'étais sur un TS à la Plagne, 6 places, et il ya avait à coté de moi 2 garçons casqués, équipés radio, etc.. qui commentaient leurs exploits du matin et compte tenu de ce qu'ils décrivaient et montraient du doigt avec précision, leurs parcours étaient complètement hors pistes et surtout près de coulées déjà existantes (ils le disaient ). alors j'étais là, hébétée de leur conversation et ils avaient l'air tellement sûr d'eux que j'ai pas eu le cran de leur demander " mais là y a de gros risques, non? qu'elle est votre motivation à défier la nature quand elle est hostile?je rapelle que hier le risque était de 4/5.

alors s'il y a ici des descendeurs chevronnés HP (et il y en a) merci de m'expliquer enfin pourquoi cette prise de risque? pourquoi ne pas remettre une descente à un jour moins dangereux?pourquoi forcer le destin à être fatal pour certains d'entre vous? merci pour vos explications.

Sans de nouveau entrer dans les détails vu que je n'étais pas avec toi, mais voilà exactement un cas de confusion :

 

a) ils étaient sur un télésiège… en exagérant tout est dit : donc ils ne faisaient pas du ski (ou surf) de rando. Ils allaient près d'un domaine skiable faire du hors-piste (on dit du "à coté des pistes"…). Certes le danger existe bel et bien, mais les accidents en ski de rando arrivent aussi souvent à la montée qu'à la descente (contrairement à l'aphorisme de Joe Simpson).

 

:ph34r: "compte tenu des avertissements prodigués par les stations et les médias" … ça fait trop peur ! Faut se faire son propre opinion en ayant d'autres sources d'info. La preuve ? Elle vient juste après :

 

c) "je rappelle que hier le risque était de 4/5" : faux. Il était hier de 3/5. Le risque est marqué. C'est juste un indice, mais il faut lire le bulletin dans son entier qui donne de précieux renseignements sur l'état du manteau neigeux.

 

On cherche pas la mort, ni même la défier. Je suis (et j'espère le rester) super prudent. Tu ne me feras pas descendre des alpages sous certaines conditions de neige et je n'hésiterai pas à faire des couloirs raides dans d'autres. C'est une appréciation personnelle du risque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui et les plus dangereuse plaques se voient pétées a priximité des domaines.

 

sur le galibier, les pisteurs ne vont pas sécuriser laba avant fin avril :ph34r: je pense

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qu'il faille déformer l'information ou raconter n'importe quoi soit pour faire peur, soit pour faire un joli article, non. C'est contre productif au niveau de l'éducation des gens qui pratiquent cette activité et c'est salir la mémoire de gars passionnés.

Avant toute chose, et je te rejoints sur ce point, il s'agit de passionnés et surtout d'êtres humains et aujourd'hui, ils sont morts. C'est surtout à cela qu'il faut penser et respecter leur mémoire, quelles que soient les conditions dans lesquelles il sont partis.

De plus, on parle de personnes qui sont parties faire de la rando dans une zone entièrement sauvage, sans mettre en péril qui que ce soit d'autre, ce qui est nettement plus responsable que de partir sur un HP comme Combe Orsières (un jour de fort risque), au risque d'emporter dans sa chute, des skieurs, sur la piste, qui n'ont rien demandé à personne.

On ne peut pas faire d'amalgame, quand on n'était pas sur place et qu'on ne connait pas les conditions avec précision.

Des guides professionnels sont morts dans des avalanches et on ne pourra jamais rien y changer, la nivologie n'est pas une science exacte et à force de diaboliser la passion de certains, on court à l'interdiction de la montagne, avec toutes les conséquences qu'on peut imaginer.

 

Paix à leurs âmes, respect pour leur passion et courage à leurs familles ... ***

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le hp de proximité:

Résister à l'appel de la poudre, aux pentes immaculées est toujours un déchirement. Les domaines sont si vite tracés que faire la première nécessite parfois de prendre des risques, c'est une espèce de surenchère; la banalisation des images de freeride, des sensations de liberté, de l'impression de facilité qui se dégage pour le non-averti peut avoir également des effets pervers et incitateurs.

 

Concernant l'échelle de risque, elle doit être lue de manière locale, d'un versant à l'autre, d'une pente à l'autre, les risques ne sont pas les mêmes, pour avoir quelque chose de précis, il faut se renseigner auprès des pisteurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qu'il faille déformer l'information ou raconter n'importe quoi soit pour faire peur, soit pour faire un joli article, non. C'est contre productif au niveau de l'éducation des gens qui pratiquent cette activité et c'est salir la mémoire de gars passionnés.

Avant toute chose, et je te rejoints sur ce point, il s'agit de passionnés et surtout d'êtres humains et aujourd'hui, ils sont morts. C'est surtout à cela qu'il faut penser et respecter leur mémoire, quelles que soient les conditions dans lesquelles il sont partis.

De plus, on parle de personnes qui sont parties faire de la rando dans une zone entièrement sauvage, sans mettre en péril qui que ce soit d'autre, ce qui est nettement plus responsable que de partir sur un HP comme Combe Orsières (un jour de fort risque), au risque d'emporter dans sa chute, des skieurs, sur la piste, qui n'ont rien demandé à personne.

On ne peut pas faire d'amalgame, quand on n'était pas sur place et qu'on ne connait pas les conditions avec précision.

Des guides professionnels sont morts dans des avalanches et on ne pourra jamais rien y changer, la nivologie n'est pas une science exacte et à force de diaboliser la passion de certains, on court à l'interdiction de la montagne, avec toutes les conséquences qu'on peut imaginer.

 

Paix à leurs âmes, respect pour leur passion et courage à leurs familles ... ***

 

Tout à fait d'accord FRED...

Ne polémiquons pas sur ce sujet délicat et pensons aux familles de ces personnes disparues.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne polémiquons pas sur ce sujet délicat et pensons aux familles de ces personnes disparues.

 

on ne veut pas polémiquer, mais ces dramatiques évènements nous obligent à savoir, comprendre..

 

me suis plantée en voulant citer.. désolée..j'ai besoin de pratique

Share this post


Link to post
Share on other sites
il s'agit de passionnés et surtout d'êtres humains et aujourd'hui, ils sont morts. C'est surtout à cela qu'il faut penser et respecter leur mémoire, quelles que soient les conditions dans lesquelles il sont partis.

Paix à leurs âmes, respect pour leur passion et courage à leurs familles ... ***

Entièrement d'accord également.... C'était aussi le sens de ma remarque.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qu'il faille déformer l'information ou raconter n'importe quoi soit pour faire peur, soit pour faire un joli article, non. C'est contre productif au niveau de l'éducation des gens qui pratiquent cette activité et c'est salir la mémoire de gars passionnés.

Avant toute chose, et je te rejoints sur ce point, il s'agit de passionnés et surtout d'êtres humains et aujourd'hui, ils sont morts. C'est surtout à cela qu'il faut penser et respecter leur mémoire, quelles que soient les conditions dans lesquelles il sont partis.

De plus, on parle de personnes qui sont parties faire de la rando dans une zone entièrement sauvage, sans mettre en péril qui que ce soit d'autre, ce qui est nettement plus responsable que de partir sur un HP comme Combe Orsières (un jour de fort risque), au risque d'emporter dans sa chute, des skieurs, sur la piste, qui n'ont rien demandé à personne.

On ne peut pas faire d'amalgame, quand on n'était pas sur place et qu'on ne connait pas les conditions avec précision.

Des guides professionnels sont morts dans des avalanches et on ne pourra jamais rien y changer, la nivologie n'est pas une science exacte et à force de diaboliser la passion de certains, on court à l'interdiction de la montagne, avec toutes les conséquences qu'on peut imaginer.

 

Paix à leurs âmes, respect pour leur passion et courage à leurs familles ... ***

 

Merci Fred pour ta conclusion, qui ne peut qu'honorer le créateur de CBV!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...