Jump to content
Sign in to follow this  
La belle gaufre

Val Cenis - Termignon

Rate this topic

Recommended Posts

Il faut reconnaître que ces projets commencent à aller bien loin :devil:

 

Le refus de signer l'UTN du Préfet de PACA, mettrait-il en danger ces stations ?

Ma question est volontairement naïve car je ne connais pas tous les tenants et les aboutissants de l'affaire.

 

Cela dit, c'est facile lorsqu'on est dans un station avec 150 Km de pistes et toutes les infrastuctures que nous connaissons, de refuser aux autres d'en faire autant !! Si ces stations attendent de vivre uniquement des quelques amoureux de la montagne qui cherchent un tourisme authentique et pour lesquels le nombre de pistes n'a aucune importance, pourront-ils tenir longtemps ?

On entend beaucoup de voix s'élever contre ces projets, mais je vois toujours autant de monde sur les pistes des grands domaines ... je lis aussi beaucoup de critiques sur la faible étendue de tel ou tel domaine et de la grosse déception que ça a occasionné au rédacteur ...

J'ai aussi lu des critiques visant à "ridiculiser" (même si le terme est un peu fort) les activités après-ski et nocturnes de certaines petites et moyennes stations des Alpes ou d'ailleurs ... Mais si la station accueille 3000 visiteurs, comment peut-on avoir 10 bars à thèmes pour satisfaire nos irréductibles défenseurs de la nature ? Qui aura les moyens de monter un resto ou un bar sympa, pour voir défiler 10 ou 12 personnes dans la soirée ? Des rentiers ? oui, mais ils sont à Courch et Mégève <_>

 

Décidément, il faudrait que les discours s'accordent ... soit on va dans une petite station de Maurienne et on est "plouquisé" à vie par bon nombres de "grands connaisseurs" de la montagne, soit on va dans des grandes stations et on accepte que la montagne soit défigurée pour donner naissance à ces grandes stations avec d'immenses domaine skiables. Il faut arrêter de jouer ce jeu et finir par reconnaître que bon nombre de petites stations ont d'énormes atouts à mettre en valeur, et notamment, le fait qu'elles sont petites ...

 

Après, on oublie de dire un truc : quand une station est petite et que tout le monde en vie correctement ... ça va ! Mais quand chaque commerçant a 2 ou 3 enfants + les extérieurs qui s'installent car ils veulent profiter, comme n'importe qui, du droit à travailler où ils veulent et notamment à la montagne ... ben y'a plus assez de place pour faire vivre tout le monde ... alors on agrandit. Et ceux qui sont contre sont ceux qui n'ont rien à gagner ni à perdre dans tout ça.

 

On aura du mal à arrêter tout ça parce que les intérêts financiers sont trop importants. Comme toujours, il y aura une vraie réaction le jour où une catastrophe arrivera, comme la faillite complète d'une station qui fera augmenter de 20% les impôts de toute une région.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super, j'en profite pour demander la liaison Valloire-Termignon par RM d'urgence.

1 pour toutes les bonnes raison évoquées plus haut

2 Au Lycée j'avais un ou 2 potes à Termignon, je vourdrais bien les revoir plus souvent

3 Je pourrais passer des soirées à la "clefs des champs" à Val Cenis plus facilement, et ça me rapellera quand j'étais ado

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cela dit, c'est facile lorsqu'on est dans un station avec 150 Km de pistes et toutes les infrastuctures que nous connaissons, de refuser aux autres d'en faire autant !! Si ces stations attendent de vivre uniquement des quelques amoureux de la montagne qui cherchent un tourisme authentique et pour lesquels le nombre de pistes n'a aucune importance, pourront-ils tenir longtemps ?
Regardez le nombre de stations et de km de pistes dans les Alpes! Vous trouvez qu'il y a pas assez de grands domaines comme ça ?

Doit-on FORCEMENT transformer CHAQUE PETIT VILLAGE de Maurienne ayant un terrain en pente en station de ski (reliée si possible) ?

 

On entend beaucoup de voix s'élever contre ces projets, mais je vois toujours autant de monde sur les pistes des grands domaines ... je lis aussi beaucoup de critiques sur la faible étendue de tel ou tel domaine et de la grosse déception que ça a occasionné au rédacteur ...

On va pas à Termignon pour les mêmes raisons qu'à La Plagne.Termignon c'est déjà un village et pas une station (comme Albanne quoi) et sa clientèle ca tient plus des familles à ski tranquille, des gens qui pratiquent d'autres activités et peut-être quelqu'uns qui vont skier à Val Cenis (pourquoi pas des navettes dans ce cas?). Perso, j'ai pas été déçu par les domaines de Maurienne, La Norma, Valfré ou Les Karé sont petits mais sportifs quand même, chacun a de quoi trouver son compte. Bien sûr si on veut faire 6h de ski par jour sur 6, 7 ou 8 jours d'affilé, c'est un peu juste comme taille de domaine, mais là, faut pas se plaindre, faut aller ailleurs (ce que je fais aussi).

 

Tout le monde se plaint de la taille des domaines: mais allez dans les Pyrénées, le Jura, les Vosges ou le Massif Central, vous verrez la différence...

 

J'ai aussi lu des critiques visant à "ridiculiser" (même si le terme est un peu fort) les activités après-ski et nocturnes de certaines petites et moyennes stations des Alpes ou d'ailleurs ...
Ca me paraît effectivement difficile de conjuger tranquilité et animation. Et les uns veulent retrouver à la montagne la ville, les autres pas...

 

Décidément, il faudrait que les discours s'accordent ... soit on va dans une petite station de Maurienne et on est "plouquisé" à vie par bon nombres de "grands connaisseurs" de la montagne,

Rien à foutre de se faire plouquisé par comme tu le dis entre guillemets les grands connaisseurs, emmenons les dans les couloirs de la Punta Bagna, faire une rando du côté de la Chible, des Albiez ou pourquoi pas faire avec un guide la Dent Parrachée, non plutôt laissons les où ils sont... sur les boulevards des grands domaines :devil:

 

Il faut arrêter de jouer ce jeu et finir par reconnaître que bon nombre de petites stations ont d'énormes atouts à mettre en valeur, et notamment, le fait qu'elles sont petites ...
Ben oui tout simplement, un truc à taille humaine.

 

Mais quand chaque commerçant a 2 ou 3 enfants + les extérieurs qui s'installent car ils veulent profiter, comme n'importe qui, du droit à travailler où ils veulent et notamment à la montagne ... ben y'a plus assez de place pour faire vivre tout le monde ... alors on agrandit. Et ceux qui sont contre sont ceux qui n'ont rien à gagner ni à perdre dans tout ça.

C'est là où je suis pas d'accord quand on parle d'emploi en montagne: doit-on sous ce prétexte défigurer la montagne ? Bon nombre d'entre nous travaillent et vivent loin de leurs racines et de leur nid familial, sont-ils malheureux pour autant ? Auraient-ils le même travail dans leur station (je parle plus de village là) ?

Y a t-il du travail pour tous en montagne ? A quel prix ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super, j'en profite pour demander la liaison Valloire-Termignon par RM d'urgence.

1 pour toutes les bonnes raison évoquées plus haut

T'as oublié:

 

la 4:

Pour que Raymond, il soit plus souvent ravitaillé en Bleu persillé :devil: miam :devil:

... et double embarquement svp car on mélange pas avec la tomme de Bramans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
non plutôt laissons les où ils sont... sur les boulevards des grands domaines
Voila une parole bien sage ...

 

Bon nombre d'entre nous travaillent et vivent loin de leurs racines et de leur nid familial, sont-ils malheureux pour autant ?
On ne peut pas non plus empêcher les gens qui veulent vivre près de leur famille et de leurs racines, de le faire ... Personnellement j'ai touours refusé de me déraciner ... c'est un choix qui a ses avantages et ses inconvénients, mais cela dit, à Lyon c'est plus facile que dans d'autres régions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On ne peut pas non plus empêcher les gens qui veulent vivre près de leur famille et de leurs racines, de le faire ... Personnellement j'ai touours refusé de me déraciner ... c'est un choix qui a ses avantages et ses inconvénients, mais cela dit, à Lyon c'est plus facile que dans d'autres régions.

Bien sûr dans la mesure du possible... mais bon j'ai l'impression qu'il y a des élus qui abusent un peu de cet argument.

Share this post


Link to post
Share on other sites
la 4:

Pour que Raymond, il soit plus souvent ravitaillé en Bleu persillé miam

... et double embarquement svp car on mélange pas avec la tomme de Bramans

Ah bah oui bien sûr, Faudrait alors ajouter une extension de l'A 43 jusque Lanslebourg (au moins) et la construction d'un aéroport international à Sollière Sardière (ils ont déjà un altiport) pour permettre aux camions 38 tonnes et aux avions cargo d'exporter cette denrée rare dans le monde entier.

 

mais bon j'ai l'impression qu'il y a des élus qui abusent un peu de cet argument
Meuh non voyons, il faudrait être fou, idéaliste ou raisonnable pour penser une telle chose.

 

On ne peut pas non plus empêcher les gens qui veulent vivre près de leur famille et de leurs racines, de le faire ... Personnellement j'ai touours refusé de me déraciner

Moi aussi, j'ai toujours refusé de me déraciner, mais comme je n'y suis pas arrivé je me suis adapté. Personnellement, si ma mère ne s'était pas déracinée, je n'aurais pas eu à me poser la question, puisque je n'aurais pas eu à penser (et comme je pense donc je suis, si je ne pense pas je ne suis pas) Mode quart d'heure philisophique off. et :devil: :devil:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le fond je suis pas contre le fait de lier Valcenis à Termignon, ca approtera surtout un plus à Termignon qui vu la taille minuscule de la station doit trouver difficilement chaussure à son pied.

En fait quand on lit bien tous les posts à ce sujet, ce qui me fait entre guillemets "m'opposer" à cette liaison, c'est que elle auirait pu etre faite de facon saine avec deux remontées et 4-5 pistes en foret, au lieu de ca il est fianlement décidé dans l'utn d'équiper tout un vallon vierge avec 10rm et ttes les pistes ki vont avec, et c'est là que c'est vraiment dommage! Le but n'est donc bien pas de lier Valcenis et Termignon pour subsister mais de se rajouter 50km de pistes au compteur pour faire bien !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans le fond je suis pas contre le fait de lier Valcenis à Termignon, ca approtera surtout un plus à Termignon qui vu la taille minuscule de la station doit trouver difficilement chaussure à son pied.

Arrêtez de parler de station: c'est un village avant tout!

Faut arrêter de croire que tout le monde vient l'hiver pour faire du ski alpin, ce genre de village est justement là pour la clientèle qui fait autre chose. Ce qui n'empêche pas les gens d'aller skier à la journée sur le domaine de Termignon ou d'aller à Val Cenis (5km avec une belle route, juste 2 lacets au départ).

 

Ce qui me fait bien rigoler (enfin pas tant que ça), c'est le plan des pistes de Termignon et Val Cenis: y a un symbole en triangle pour dire de faire attention aux sapins (en HP)... ils se moquent de qui, ces donneurs de leçons ??????

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprenais pas pourquoi la Gauffre et Valloirin se foutent d'une liaison avec les Karellis: c'est pask'ils ne savent pas faire la tomme de Termignon! Voilà la vérité. :good: Mais vous oubliez, chers contestataires, qu'il y a une super tomme tout court sur Albanne.... Tomme grasse ou tomme sèche, avec un morceau de pain des Verneys cuit au feu de bois... Miam! :good:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah mais mon cher Ours, je suis tout prêt à la gouter cet été la tomme d'Albanne, je savais pas qu'ils en faisaient là-haut, c'est pour ça, mais là effectivement: pour ravitailler Raymond, alors là oui je suis d'accord pour mettre aussi un TSD entre Albanne et Valloire (avec un tunnel pour faire plus direct) mais n'enterrons pas celui avec Termignon: ben oui faut qu'on puisse comparer quelle tomme est la meilleure !

:good:

 

PS: sérieusement, sur le post de skipass, y a yannvf de valfré qui donne une position divergente, lui il est pour, arguant le statut économique de la Maurienne... je vais lui répondre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
LBG: yannvf de valfré qui donne une position divergente

Il doit être Mauriennais, et évoque l'industrie lourde et polluante qui existait depuis la fin du 19ème siècle, et donnait du travail à toute la Maurienne (et la Tarentaise).

Peu à peu, cette industrie a été démantelée, et remplacée par l'industrie de l'or blanc qui l'a remplacée. Ce sont alors les gars de la vallée qui sont allés trouver du travail en station (mouvement inverse!)

Dans les discussions pseudo écologiques, on occulte toujours l'aspect économique et l'aspect "travail" dans les régions de montagne.

Le yannvf rappelle que les habitants de la montagne ont besoin de boulot, et qu'ils sont les premiers à vouloir protéger à la fois leur environnement et leur boulot.

Dans le temps, par exemple, à St Michel, le CET (Collège d'enseignement technique) préparait les jeunes, à la fois à un CAP, et au brevet de Moniteur de ski.

Il s'agissait bien de les fixer dans leur village, en leur fournissant 2 métiers, dont celui de l'Or Blanc. Yavait le même CET à ST Jean, dont est sorti plombier et champion... le célèbre Jean Claude Killy, si je ne m'abuse.... <_>

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans les discussions pseudo écologiques, on occulte toujours l'aspect économique et l'aspect "travail" dans les régions de montagne.

Le yannvf rappelle que les habitants de la montagne ont besoin de boulot,

L'or blanc c'est fini, cette époque c'est du passé, maintenant y a de la concurrence l'hiver, le ski coute aussi cher voire plus que des vacances hors métropole et les hivers sont de plus en plus capricieux: est-ce que les gens vont venir longtemps pour s'entasser sur 10 pistes encannonées ? Ils viendront une année (la mauvaise) et l'année d'après ils iront au soleil (dommage, là c'était la bonne :good: ) sans parler de la montée du tourisme vert (résidences secondaires ou gites à la campagne).

 

Le ski n'est pas assez exploité comme ça en Savoie et Haute-Savoie ?

Il en faut pour tout le monde, j'estime que des grands domaines y en a déjà bien assez comme ça, chacun "se tire la bourre" pour remplir ses lits et ça va faire qu'empirer, c'est une course sans fin: les TO fixent la barre à 100km, mais bientôt ça sera 150 puis 200: ils pourront, ils auront l'embarras du choix: quand ça aura bien péter avec une année sans neige que tout le monde pleurera, qui payera? Le contribuable, comme d'hab, mais aussi les montagnards !

 

et qu'ils sont les premiers à vouloir protéger à la fois leur environnement et leur boulot.

Ils sont peut-être plein de bons sentiments mais dès qu'il y a de l'argent en jeu (ou son reflet lointain), c'est humain, on sait bien ce qui prime.

J'ai pas honte de le dire: y a pas du boulot pour tous et pour tous les montagnards en montagne.

 

Que ceux qui en vivent puissent en vivre correctement: bien sûr... mais ce que les élus et les gens qui en vivent bien occultent quand ils parlent des grands projets, c'est que l'emploi c'est aussi des saisonniers dont une part font des boulots de merde, vivent dans la merde avec des salaires de merde: c'est peut-être de l'amalgame mais le développement des stations n'apporte qu'une infime réponse (juste pour dire on a fait qq chose) au problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est que l'emploi c'est aussi des saisonniers dont une part font des boulots de merde, vivent dans la merde avec des salaires de merde

Pas complètement faux, mais pas général non plus. De surcroît, pour certains, cette situation de merde est parfois bien meilleure que pas de situation du tout ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'as quoi à m'offrir de mieux, LBG: les Assedic et l'ANPE de Chambéry ou de Grenoble? Sais tu que de nombreux saisonniers, dont les employés de RM, ne pointent jamais au chômage? Ca, c'est un manque de connaissance notoire de notre activité et de notre travail...

Finalement, à nous fréquenter, je me demande si tu connais autre chose que nos hors pistes....

T'as pas compris qu'ici, on bosse, on gagne sa vie et qu'on veut y rester?

On n'a pas envie du monde miteux qu'on nous propose, on s'accroche encore, parceque pour l'instant, c'est nous qui avons raison de nous accrocher.

Quand il y aura les Assedic à Valloire ou à Courchevel, on en reparlera. Mais c'est pas demain la veille.....

On veut battre personne. On veut rien prouver.

On veut juste vivre heureux au pays.

Et on travaille pour. Et on y arrive. Parce qu'on bosse, et qu'on se pose pas de question. On triche pas. On ment pas. On vous donne ce qu'on a de mieux. Après, si la Courneuve vous plaît mieux, on vous empêche pas d'éssayer. Dans la vie, on est libre de ses choix.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Assis toi sur le divan Ours et parles nous un peu ton bénef de cette saison...

 

Sur ta réponse, je suis entièrement d'accord avec toi. L'économie de montagne doit vivre, je l'ai dit dans mon post mais t'as pas dû bien tout lire, mais sans aborder les aspects environnementaux, au plan strictement économique, je suis pour un développement raisonné et le chemin que prend la Maurienne ne me semble pas être tout à fait celui là.

Je déplore que les saisonniers passent souvent en dernier dans les plans de développement, et ne regardes pas ton nombril, je parle stations de ski au pluriel pas Valloire en particulier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai peut être été un peu dur dans ma réponse, LBG. Scuze moi. :good:

Mais ce n'est pas une question uniquement de bénéfices, comme tu sembles penser.

C'est plus une question que 400 familles environ sont fixées à Valloire, et vivent correctement. Et la population qui avait décru fortement au 19ème siècle, augmente à nouveau doucement.

Les stations des Alpes sont encore des endroits où de nombreuses familles peuvent vivre correctement, en travaillant beaucoup, et en faisant peu appel aux subsides de l'état. Il y a probablement d'autres endroits...

Je dis et je persiste à dire que les stations de Maurienne et de Tarentaise ont peu à peu remplacé l'industrie lourde des vallées en déconfiture au niveau de l'emploi, en proposant d'autres emplois (les Régies de RM sont les plus gros employeurs des stations par exemple, avec l'hôtellerie).

Pour les théories sur le fric et ce qui va avec, cherches plus vers la Croatie (qui semble bien séduire les français) et ne confonds pas avec la France et les stations, où les gens cherchent surtout à rester au pays. C'est d'ailleurs ce qu'éssayait de prouver Guillaume dans CDH Valloire...

Avant 1930, 1950, on quittait les villages pour vivre. Maintenant, on vit et on revient au pays.

J'en parle d'autant plus librement que je ne suis pas natif de Valloire, et qu'il m'a fallu bosser comme tous les saisonniers...

Share this post


Link to post
Share on other sites

:good: :good: :good: :grr:Du sang ! Du sang !

 

Tiens, j'avais pas vu que ça chauffait par ici...

 

 

Bon, moi vous connaissez mon point de vue ( celui qu'adore Valloirin) : tant qu'on touche pas à Bonnenuit... :lol:

 

 

Plus sérieusement, je redis qu'une liaison interstation est le moyen le moins impactant possible ( en général, sauf s'il faut équiper 15 versants) pour donner aux stations qui en ont besoin la taille "critique" permettant d'assurer la commercialisation de leur "produit". Oui je sais c'est vilain de parler de "produit", quand on veut épouser la montagne, la nature, la neige; mais c'est bien un produit que l'on achète avec son hotel, son apparte et son forfait.

 

Le débat pourrait porter sur la fuite en avant, le toujours plus, ou le besoin de faire encore plus de fric, mais: bien que je ne connaisse pas ce dossier là: il me semble que, lorsqu'il s'agit de créer des emplois pour ceux qui veulent vivre au pays; le besoin -s'il est avéré- de se développer me parait indiscutable, au moins par nous, qui n'y travaillons pas, qui n'y vivons pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On pourrait également élargir le débat à ce moment-là et se demander si ces développements sont faits pour faire vivre les gens du pays ou pour faire vivre ceux qui veulent travailler à la montagne (ce n'est pas tout à fait le même chiffre).

Il me semble que dans un village de 300 habitants, il faut faire vivre en priorité 300 habitants ... c'est sûr que si l'on essaye de faire vivre 500 personnes dans un village de 300 âmes, c'est plus difficile. Parce que le vrai problème, c'est que ces stations, qui ont leur clientèle (il ne faut pas l'oublier), vont se couper de cette dernière, au profit d'une autre clientèle qui en voudra plus et c'est le cercle vicieux ... les gens qui passent leurs vacances dans des villages typiques ne viendront plus dans des usines et les clients des usines sont peu fidèles (il y a tellement d'usines à écluser !) et veulent des usines de plus en plus productives ... c'est la fuite en avant pour répondre à cette clientèle. Mettre le doigt dans l'engrenage ne me paraît pas spécialement rentable ...

On va se retrouver dans une situation, comme dans d'autres régions, où on va se rendre compte, que, finalement, les gens veulent du traditionnel, du typique, du calme et pas forcément des centaines de km de pistes avec triples remontées 8 places et 3500m de dénivelé.

 

La vraie question de savoir si toutes les stations ont besoins de devenir énormes pour vivre (et non pas survivre, bien sûr) ...

Personnellement, je préfère un petit domaine avec des pistes de ouf et des tas d'activités de montagne annexes (raquettes, rando, activités manuelles, etc ...) que des grands domaines sans âme, comme certains que je ne citerai pas où on passe son temps à déambuler sur des pistes immenses, sans pente, dans l'anonymat et l'indifférence les plus complets, en s'arrêtant au croisements incessants de boulevards pour ne pas percuté un des cent-mille "client" ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
On pourrait également élargir le débat à ce moment-là et se demander si ces développements sont faits pour faire vivre les gens du pays ou pour faire vivre ceux qui veulent travailler à la montagne (ce n'est pas tout à fait le même chiffre).

Il me semble que dans un village de 300 habitants, il faut faire vivre en priorité 300 habitants ... c'est sûr que si l'on essaye de faire vivre 500 personnes dans un village de 300 âmes, c'est plus difficile. Parce que le vrai problème, c'est que ces stations, qui ont leur clientèle (il ne faut pas l'oublier), vont se couper de cette dernière, au profit d'une autre clientèle qui en voudra plus et c'est le cercle vicieux ... les gens qui passent leurs vacances dans des villages typiques ne viendront plus dans des usines et les clients des usines sont peu fidèles (il y a tellement d'usines à écluser !) et veulent des usines de plus en plus productives ... c'est la fuite en avant pour répondre à cette clientèle. Mettre le doigt dans l'engrenage ne me paraît pas spécialement rentable ...

On va se retrouver dans une situation, comme dans d'autres régions, où on va se rendre compte, que, finalement, les gens veulent du traditionnel, du typique, du calme et pas forcément des centaines de km de pistes avec triples remontées 8 places et 3500m de dénivelé.

Rhooo, le chef j'y crois pas... il copie sur moi maintenant :good: :good:

 

La vraie question de savoir si toutes les stations ont besoins de devenir énormes pour vivre (et non pas survivre, bien sûr) ...

Personnellement, je préfère un petit domaine avec des pistes de ouf et des tas d'activités de montagne annexes (raquettes, rando, activités manuelles, etc ...) que des grands domaines sans âme, comme certains que je ne citerai pas où on passe son temps à déambuler sur des pistes immenses, sans pente, dans l'anonymat et l'indifférence les plus complets, en s'arrêtant au croisements incessants de boulevards pour ne pas percuté un des cent-mille "client" ...

Je pense qu'il faut de tout au niveau domaine skiable, des grands et des petits. Des grands il y en a déjà assez dans les Alpes, laissons des espaces pour les autres activités , il n'y a pas que le ski dans la vie (l'été c'est génial aussi) et même l'hiver on peut aller à la montagne pour autre chose que rester sur des pistes toujours plus aseptisées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On pourrait également élargir le débat à ce moment-là et se demander si ces développements sont faits pour faire vivre les gens du pays ou pour faire vivre ceux qui veulent travailler à la montagne (ce n'est pas tout à fait le même chiffre).

Il me semble que dans un village de 300 habitants, il faut faire vivre en priorité 300 habitants ... c'est sûr que si l'on essaye de faire vivre 500 personnes dans un village de 300 âmes, c'est plus difficile. Parce que le vrai problème, c'est que ces stations, qui ont leur clientèle (il ne faut pas l'oublier), vont se couper de cette dernière, au profit d'une autre clientèle qui en voudra plus et c'est le cercle vicieux ... les gens qui passent leurs vacances dans des villages typiques ne viendront plus dans des usines et les clients des usines sont peu fidèles (il y a tellement d'usines à écluser !) et veulent des usines de plus en plus productives ... c'est la fuite en avant pour répondre à cette clientèle. Mettre le doigt dans l'engrenage ne me paraît pas spécialement rentable ...

On va se retrouver dans une situation, comme dans d'autres régions, où on va se rendre compte, que, finalement, les gens veulent du traditionnel, du typique, du calme et pas forcément des centaines de km de pistes avec triples remontées 8 places et 3500m de dénivelé.

Rhooo, le chef j'y crois pas... il copie sur moi maintenant :good: :good:

Ben ouais parce que, autant je suis pour le développement des stations quand ça nécessite peu de défiguration, autant je trouve dommage de détruire la montagne pour faire quelquechose qui n'est peut-être pas "indispensable", mais tout simplement dû à une "mode" qui ne correspond, qui plus est, certainement pas à tout le monde.

 

Je croyais d'ailleurs que le parc de la Vanoise était strictement protégé :good:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, "Guillaume, le Retour 2"...

Le débat est faussé, dès lors que c'est un Lyonnais, un Papou, ou un gars de la Rochelle qui "décide" que: "vous avez bien assez de boulot comme çà, vous gagnez déjà trop de fric comme çà, conclusion: vous devez cesser de vous développer, vous contenter de votre os à ronger, et venez pas vous plaindre, c'est déjà bien beau qu'on vous laisse vivre..."

"Par contre, le 12 Décembre, vers 14heures12, vous auriez pu mettre un peu plus de neige sous mes spatules, et la neige à canon c'est dur quand on tombe, faudrait la ramollir..."

"Et pis, si yen na qui doivent quitter le pays pour aller grossir les rangs des chômeurs dans les grandes villes, c'est pas grave..."

Moi, j'estime que Termignon et Valcenis disposent également de gens compétents, et pas forcémment "assoiffés" de fric, pour mener la vie de leurs villages.

Certains d'entre vous auraient du essayer de vivre et de travailler à Termignon, il y a 20 ans. Pourtant, ceux qui l'on fait ne le regrettent pas, et on n'a pas le droit de leur refuser un peu plus de confort, sous le couvert de grandes théories.

Il vous est sans doute plus facile de disposer des emplois chez les autres que dans votre région d'origine.

Je suis à fond avec Valcenis et Termignon, et je tiens à le dire bien haut, car c'est une des solutions pour développer et maintenir l'emploi dans leurs villages...

On n'a plus le droit aujourd'hui de créer encore des chômeurs: vous ne pensez pas qu'il y en ait assez en France?

Là, je sens que je ne me suis pas fait que des copains...

Et bin, "tant pire!" :good:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens, "Guillaume, le Retour 2"...

Le débat est faussé, dès lors que c'est un Lyonnais, un Papou, ou un gars de la Rochelle qui "décide" que: "vous avez bien assez de boulot comme çà, vous gagnez déjà trop de fric comme çà, conclusion: vous devez cesser de vous développer, vous contenter de votre os à ronger, et venez pas vous plaindre, c'est déjà bien beau qu'on vous laisse vivre..."

Le débat, il est pas faussé, tout le monde a le droit de s'exprimer (en respectant les autres bien sûr).

 

"Par contre, le 12 Décembre, vers 14heures12, vous auriez pu mettre un peu plus de neige sous mes spatules, et la neige à canon c'est dur quand on tombe, faudrait la ramollir..."
Popeye, la neige elle est trop molle, c'est trop dur ! :good: :good:

 

"Et pis, si yen na qui doivent quitter le pays pour aller grossir les rangs des chômeurs dans les grandes villes, c'est pas grave..."

Pourquoi? Ils sont pas capables de trouver du boulot à Lyon, Chambé ou Gre ? Ils ont une tare ?

 

Il vous est sans doute plus facile de disposer des emplois chez les autres que dans votre région d'origine.
Ben non, y a pas de boulot à Limoges et à Cahors c'est pire ! Et les salaires... (précision: je fais partie des chanceux: j'ai du boulot et j'ai gardé mon salaire de Paris).

 

Je suis à fond avec Valcenis et Termignon, et je tiens à le dire bien haut, car c'est une des solutions pour développer et maintenir l'emploi dans leurs villages...

A long terme, c'est pas dit... mais je ne suis pas devin c'est vrai. Et où va s'arrêter cette surenchère: plus on a de lits, plus c'est dur de tous les remplir ! Et comme les voisins font pareil... ben ça fait concurrence et au final, c'est pas dit que tout le monde soit content.

 

Là, je sens que je ne me suis pas fait que des copains...

Et bin, "tant pire!" :good:

Mais non, on est là pour débattre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...